Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 02:02

Cette saison, la Pailladdiction vous proposera, outre quelques conneries coumtumières, un rapide résumé de cette saison match après match.

 

 

 

" - Yé connais muy bien l'Altrad Estadium, yé y ai marqué plousieurs pénalités....

- Mais vous, vous jouiez à la Mosson?

- Yé sais."

 

 

Episode 10 : Lyon - La Paillade : Montés à crue

 

 

  • Les lyonnais ont accepté d'inverser la rencontre. Pas radins, on a accepté d'inverser le score du match aller de l'an dernier. Franchement, on aurait pu demander à inverser le score du match retour (0-0 à Gerland).

 

 

  • Relancer la carrière de Yoann Gourcuff, ça par contre, c'est la maison qui offre.

 

 

  • Les supporters locaux attendent la 42ème pour rendre hommage à Saint-Etienne et ouvrir les hostilités.

 

 

  • Nous on attend la 36ème pour ouvrir nos cages et rendre hommage à Tours (?). Ah, 38ème... ben on va aussi rendre hommage à Grenoble...

 

 

  • La règle des 4C est décidément immuable : Café-Clope-Congré...

 

 

  • A voir Yoann Gourcuff enlacé par ses coéquipiers, on a envie de donner raison à Frigide Barjot.

 

 

  • Transformé en sot 6, Jonas Martin passe un stage de récupération. De souffle.

 

 

  • Avec cette revanche, on peut enfin considérer l'héritage de Jean Fernandez comme clos.

 

 

  • Comme un bonheur n'arrive jamais seul, notons le retour en grandes pompes de Jean-Michel Toudroit.

 

 

  • Sympa, Mr Varela et sa cataracte ont la bonne idée de nous donner quelques motifs de gueuler plutôt que de chialer. Notez sur l'image qui suit, l'excellente tenue de l'assistant dans son rôle de témoin corse de l'accident.

 

 

 

 

 

  • Analyse du match par Rollin C. : "ça fait mal au goal-average". Belle façon de dire qu'on s'asseoit souvent sur notre goal-average...

 

 

Pailladin du jour : L'occase Barrios

 

 

________________________________________________________

Episode 9 : Nice - La Paillade : La Paillade laisse passer sa chanz

 

 

 

  • Nice, c'est un peu le cadeau du ciel qu'on nous a donné pour nous dire que la Côte d'Azur, c'est pas que les matchs de coupe à Cannes ou les matchs de championnat à Monaco.

 

 

  • Ca tombe bien, parce que le ciel, il nous en fait pas des masses, des cadeaux ces derniers temps.

 

 

  • Et là, je parle pas du parachutage de Dylan Gissi dans notre effectif.

 

 

  • Voir Souleymane Diawara aussi tôt dans la journée, ça fait toujours bizarre.

 

 

  • Toute personne ayant été tentée d'injurier Sa Grandeur suite à sa graussoccase manquée face au gardien niçois devra réciter trente "olé olé olé olé olé olé ola".

 

 

  • Vu le peu d'énergie que mettent les niçois à revenir au score, nous sommes obligés de tirer nous-mêmes en corner.

 

 

  • Ca vous rassurera ou pas, on cadre pas plus nos frappes sur le but de Jourdren que sur le but adverse.

 

 

  • Le but niçois est valable, d'accord. Mais il est tellement moche qu'il devrait pas compter, c'est tout...

 

 

  • Analyse du match par Rollin C. "le problème, c'est les arrêts de jeu, on appelle ça les arrêts de jeu, mais le jeu, au lieu de s'arrêter, bé il s'arrête pas, il, il... continue quand même, non mais partez pas, j'ai pas fini..."

 

 

Pailladin du jour : Victor, pour son superbe combo je rentre dans le lard du gars - je tombe en manquant de lui laisser mes vissés dans les gencives - j'oublie ma main dans sa gueule une fois que j'ai récupéré la balle, d'une beauté toute montanesque.

 

 

___________________________________________________

Episode 8 : La Paillade - Guingamp : Dominique L'En Avant

 

 

  • Inutile d'envoyer un mail de question, ici non plus, on ne sait pas qui est ce Domi.

 

 

  • L'En-Avant de Guingamp... c'est avec des noms de clubs pareils qu'on comprend aussi pourquoi le rugby n'a jamais percé en Bretagne.

 

 

  • Rollin choisit de sortir Martin au moment de l'égalisation guigampaise pour nous faire croire qu'il est indispensable dans l'équipe.

 

 

 

Le sommet a commencé par un vibrant hommage à Daniel Congré

 

 

 

  • On a encaissé encore moins de buts qu'on en a marqués, mais chut, on a dit qu'on arrêtait avec la Ligue1.

 

 

  • Petit aparté rugueux bi, avec cette belle présentation du Hémachaire, et cette phrase : " Montpellier, c'est aussi la ville où Lenine tape la pause en plein milieu d'un centre commercial."

 

 

Le pailladin du jour : Jonas Martin, pour sa percée qui a fait dire à l'entraîneur guingampais "je crois que ça joue, les gars."

 

 

________________________________________________________

Episode 7 : La Paillade - Monakov : Et sur un coussin, Germain...

 

 

 

  • Perdre dans le money-time contre Monaco, c'est logique me direz-vous.

 

 

  • On le savait depuis Gyor, que les matchs en semaine contre les clubs de l'est ne nous réussissaient pas trop.

 

 

  • On est tellement maudits contre cette équipe qu'ils seraient capables de nous marquer un but pendant la mi-temps. Ah ben, tiens, ils nous en mettent un pendant la troisième.

 

 

  • A la 86ème, à l'idée d'un second match nul d'affillée contre Monaco, j'ai pincé mon voisin de gauche qui était en train de pincer le sien.

 

 

  • Club recherche gri-gri pour conjurer mauvais sort : sang de chèvre, patte de poulet, bras de Rouvière...

 

 

 

 

  • Il est vraiment temps que ça s'arrête, ces comparaisons entre Herrera et Barrios. Manu va finir par se vexer.

 

 

Le pailladin du jour : Sa Grandeur, qui pour une fois que l'arbitre ne lui annule pas son but contre Monaco, voit sa tête lécher le montant (non ce n'est pas sale)

 

 

___________________________________________________

Episode 6 : Lille - La Paillade : Clean Sheet chez les dogues

 

 

 

  • Comme on joue contre notre ancien entraîneur, on peut croire qu'on va faire avec les chtis amis-amis. Mais méfiez-vous de la télé-réalité.

 

 

  • Aujourd'hui après le Mounier arrière gauche, le Mounier ailier droit, le Gissi joueur de footballl, talaaan... la défense à 5. Dispositif qui aura le mérite de faire comprendre à la moitié des joueurs de champ ce qu'ils font sur le terrain.

 

 

  • Nos adversaires ne sont pas en reste côté surprises : René Girard assistera à la rencontre depuis le banc de touche.

 

 

  • Première période : les pailladins réalisent ce qu'ils savent le mieux faire en première période : se faire bouffer.

 

 

  • Enfin, c'est sympa de la part de nos pailladins de faire croire au LOSC qu'ils ont une attaque.

 

 

  • C'est encore Geoffrey Jourdren qui vient contre-carrer cette logique alimentaire.

 

 

  • C'est pas faute d'avoir prévenu depuis le début de saison, mais on joue mieux en deuxième mi-temps. Alors c'est pas la peine de faire les surpris.

 

 

  • Analyse de la rencontre par René G. à Roland R. : "Hébé, votre chien pine le mien et vous dites rien?"

 

 

Le poster dans la chambre de Louis Nicollin

 

 

Pailladin du jour : zou maï Jourdren

 

_______________________________________________________________

Episode 5 : La Paillade - Lorient : On est 5èmes, vous n'avez pas la Merlu.

 

 

  • On ne sait même plus quoi dire sur nos premières mi-temps... Rollincourbisse milite pour la victoire à 2 points, peut-être pourrait-il aussi se battre pour la rencontre de 45 minutes (celles d'après la pause, de préférence).

 

 

  • Faible affluence ce soir, on va encore se faire chambrer. Mais la présence de Michelmézy, être souvent plein, devrait à elle seule ramener le taux de remplissage de la Mosson autour de la moyenne nationale.

 

 

 

 

  • Nos chers pailladins ont quand même le chic pour marquer juste avant la pause et éviter la saucée dans le vestiaire par Rollin.

 

 

  • Le défenseur lorientais semble s'être sacrifié pour empêcher Lucas Barrios de marquer. Il faut rappeler que le FC Lorient a par le passé déjà encaissé un but de Manu Herrera, et (asseyez-vous) un doublé de Gaétan Charbonnier.

 

 

  • Respectant l'adage "la meilleure attaque, c'est la défense", ce sont Hilton et Tiéné qui se créeront les meilleures occasions pailladines en seconde mi-temps.

 

 

  • Nous sommes finalement sixièmes, en n'ayant pas cadré un tir en 180 minutes. Pour information, moyennant quelques coups de pompe, la bicyclette de Gérard Bernardet est toujours prête à l'emploi.

 

 

  • Stambouli à Marseille? Le Spur fait vivre...

 

 

Pailladin du jour : Lamine Koné, un nom prédestiné pour finir sa carrière à Saint-Etienne.

 

 

__________________________________________________________

Episode 4 : Nantes - La Paillade : Mauvais perdants, mais Beaujoire

 

 

  • C'est déjà urgent, il va falloir trouver une animation pour les premières mi-temps pailladines. On est fermé à aucune idée : cracheurs de feu, montreurs d'ours, mariachis à zizis gratteurs de guitare... parce que par exemple ce soir, un récital offensif du FC Nantes, faut pas déconner.

 

 

  • "Allez les verts, les verts, allez les jaunes et verts." chantent les fans des canaris. Michelmézy tient à préciser qu'un jaune et vert, c'est pas un canari, c'est un perroquet.

 

 

  • Les nantais pressent haut et contrent toutes les relances pailladines. Schechter parvient même à intercepter tous les postillons de Jourdren.

 

 

 

 

 

  • Pour faire court, on va dire que Barrios est en avance sur les centres en retrait de Mounier:

 

 

 

  • "Je sors Saihi pour ne pas prendre de risques". Le coaching de Rollin est toujours aussi conceptuel... Du même auteur, ne manquez pas " Il fait -12, je me mets en calbute pour ne pas salir mon falzar."

 

 

  • Analyse du match par Rollin C. : " Kita pas gagner, autant ne pas p... et merde."

 

 

 

Pailladin du jour : Jourdren (Yes, Brothers and Schechter)

 

 

_______________________________________________

Episode 3 : La Paillade - Metz : Quichés les plus forts?

 

 

 

 

  • Analyse du match collégiale : "ces touristes, ça respecte rien. Même pas la sieste de 20h à 20h45."

 

 

Pailladins du jour : Morgan Sanson (parce qu'après tout, on regarde pas les films de Clara pour les dialogues) et Geoffrey Jourdren, l'homme qui détourne les penaltys sur son poteau d'un simple regard.

 

 

______________________________________________

Episode 2 : Marseille - La Paillade : Bandaison de crémaillère

 

 

 

  • Le chantier du vélodrome n'était pas tout à fait terminé à notre arrivée, les pailladins  en ont profité pour ramasser les sardines à la pelle. On parle de Vieux-Port Chalut.

 

 

  • Après Carasso, Gignac. Le calendrier de la ligue nous a certainement pris pour le Murano FC.

 

 

  • L'analyse du match par Michel M. " Une défense sans latéral, c'est aussi con qu'une valise sans poignées, ou qu'une glacière sans bières dedans."

 

 

  • Allez Bielsa, t'en vas pas. Si tu l'aimes, t'en va pas...

 

 

 

 

Pailladin du jour : A.n.t.h.o.n.y M.o.u.n.i.e.r... oui désolé, je me fais épeler le nom, j'ai pas l'habitude.

 

__________________________________________________________

Episode 1 : La Paillade - Bordeaux : Et l'attendre, est-ce bordelais?

 

 

 

  •  Pendant la trève, les gens du voyage n'ont pas occupé le terrain du MHSC, notre équipe a préféré le louer pour 45 minutes aux Girondins de Bordeaux.

 

 

  • Un jaune en 4 minutes pour une première journée, pas de quoi pavoiser au Michelmézy Contest, mais pour le Cécé Jeunechamp Trophy, Gissi est déjà dans le panthéon.

 

 

  • Avec des buts comme celui de Diabaté, difficile d'expliquer que le football n'est pas un sport de danseuses.

 

 

  • Avec un but tout fait croqué chaque saison à la Mosson, il faudra faire une place à Nicolas Maurice-Beley dans l'histoire des meilleurs défenseurs pailladins.

 

 

  • Les bordelais reculent de 40 mètres en seconde période et semblent déterminés à conserver le point du match nul acquis au coup d'envoi de la première.

 

 

  • Nos attaquants semblent déterminés à tirer au but, mais Carasso, déguisé en Obélix, bouche toute la cage bordelaise.

 

 

 

 

Pailladin du jour : Rémy Cabella, qui même au plus haut de sa forme, n'aura jamais autant pesé sur l'animation offensive pailladine.

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Papa Yade
commenter cet article

commentaires

plombier paris 16/02/2015 16:05

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

artisan serrurier 25/11/2014 08:39

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

trafic 13/11/2014 17:54

Merci beaucoup pour cet article. Continuez.

idée cadeau homme forum 10/11/2014 00:23

Je vous complimente pour votre recherche. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez

bandydok 24/10/2014 13:10

celui de nantes m'a tordu bravo

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.