Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2009 7 20 /09 /septembre /2009 22:07

Bienvenidos à Ganay-le-Lez, enclave payadinha en terre marseilllaise.


Ils sont venus, ils sont tous là, dès qu'ils ont entendu ce cri "Elle va gagner la Payada!".
Quel bonheur de voir l'austère plaine de la Crau se peindre à nos couleurs, et prendre l'accent de Figuerolles. Le peuple payado n'a eu cure de l'alerte orange décrétée par Alain Gillot Pétré.

L'alerte orange promulguée par la maréchaussée sera bien plus efficace pour entraver la marche de nos gens du voyage.
Les caisses du royaume sont vides, mais les archers du roi ne regardent pas à la dépense. Au rond point de la petite bourgade de Fos sur Mer, un automobiliste peu au fait des choses du ballon rond aurait pu croire à l'entrée de la France en guerre.

Les habitants de Ganay-le-Lez auront ce désormais rare privilège d'assister à l'intégralité d'une rencontre de la Payada à l'extérieur.  Entré dans l'enceinte, on remarque vite les ravages de la surorganisation désorganisante: il manque du monde dans la cage à visiteurs alors que la partie débute.

Sur le terrain, rien ne se passe comme prévu. On nous prévoyait un encierro dans la surface naranja azul, il n'en fut rien. Les notres nous régalent. Ils récitent leur partition et se démènent  faisant fi de leurs hôtes, de leur enceinte, et de leurs millions dans les caisses. Première alerte orange qui finit dans les nuages, Ganay-le-Lez se fait connaitre du reste de la population à grands cris de dépit. Le verdict du recensement est sans appel : nous sommes une chiée dans Ganay. Nos voisins de tribune, de l'autre bord, semblent aussi surpris par le taux d'immigration languedocienne. Mais eux ont d'autres problèmes. Leurs ambitions déçues, leurs stars balladées, le vent de la fronde commence à souffler, emmenant toutes sortes d'insultes sur leurs protégés.

Et tout à coup vint ce trou noir. La Payada prend la grêle, nos hôtes chavirent et virent de bord. Au royaume des versatiles, les supporters de ballon sont rois, et les phocéens sont empereurs. Ils partagent avec Jésus Christ et le roi Midas, cette singulière faculté à changer la matière. Ici, point d'eau, ni de vin, ceux-là peuvent en l'espace de trois minutes faire passer un homme de demi-dieu à demie-merde et vice-versa. Un vrai public de connaisseurs. Hier Ribéry, ce soir Gonzalès...

Coup de bambou sur les habitants du bled au moment du 4ème but. Tout était en place pour une belle réponse à la vaste blague de 1999. Tout? Pas tout à fait. Marseille gère et la Payada se bat...avec les moyens du bord. Les railleries de nos voisins sont discrètes mais réelles...

Le naufrage passé, la Payada reste acharnée et ne peut susciter qu'un sentiment au sein de notre population immigrée : la fierté. Fierté accentuée quand la déroute prend le visage de la défaite honorable. Les illusions d'un incroyable retour resteront dans nos rêves malgré quelques ultimes incartades qui auront permis de ramasser quelques quintaux d'huile d'olive au sein de la population locale.

Il fallait  bien perdre quelque part, nous dira-t-on, mais cette défaite n'a pas entamé les espoirs des habitants du village. Ce serait presque le contraire. Merci la Payada.





Petite carte postale de Ganay le Lez

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

Fzfzfzfz 27/09/2009 11:44


Eh bé gari, tu t'es encore perdu? Y a grêve sur om.net?

Ce que ça prouve... Va demander sur les sites marseillais ce que ça prouve. Les ravages de la mastrisation au vélodrome, c'est pas le lieu pour en parler ici. En plus, vu ton pseudo estampillé 93,
tu devrais t'en être rendu compte avec le temps (à moins que ce ne soit ton année de naissance)

T'avais été plus drôle avec la valise


rudi2605 26/09/2009 16:09


Et alors, ça prouve quoi? qu'on sen fout de mener 3 à 0 contre Montpelier ça c'est sur. et que vous cé la fete de venir voir un club qui participe à la champions league; ça aussi cé sur. allez l'om


Fzfzfzfz 25/09/2009 11:55


Le conseil municipal de Ganay le Lez profite de l'intervention de Boub34 pour féliciter l'énorme prestation du parcage, et remettre la médaille de la ville à l'importateur du son venu du bled
autrement appelé léléléléléléléla. Le hit de l'automne auquel ne manqueraient que les rythmes effrénés des derboukas!
Impossible de sortir cet air de la tête! Vivent les princes du raï de la butte!


boub34 24/09/2009 13:45


Encore un beau récit, l'histoire de la paillade continue de s'écrire sous nos yeux grace a nous los paillados...merci de nous le rapeler!!

Pour notre loingtain voisin de l'ô haine sache que le commentaire précedent est une bonne piste dans ta quete de recouver la vue et l'ouie...

Allé c'est jour de fêtes, cadeau:

http://www.dailymotion.com/video/xakor5_marseille-montpellier-ultras-pailla_sport


fzfzfz 24/09/2009 12:05


Sympa qu'un mars ait réussi à s'incruster sur le blog. +1 pour la valise, -100 pour l'ambiance. Tape "paiilladins" sur dailymotion et regarde celles filmées du virage nord. J'espère que tu
apprécieras l'ambiance.
"oh y a 3-0 faut chanter là!"


Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.