Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 18:32

L'Olympique...



La Payada porte ses cojones au Vélodrome, se fait piquer au jeu, mais régale son peuple.Viva la Payada!

Quelle joie de suivre la bande à Néné! Ellle a tenu à démontrer qu'elle n'était là ni par hasard, ni pour faire rire, et pas plus pour partager les points avec son hôte, aussi redoutable soit-il.  Samedi, c'était opération "0 ou 3".

On en prenait le chemin. Tranquillement. Le chemin de ces soirs maussades où le Vélodrome conchie ses idoles, tandis que Gérard Lenorman sort sa guitare pour chanter sa fameuse ballade. Dans le rôle des promeneurs, une Payada toujours aussi joueuse et fluide quand elle a la balle, et toujours aussi bagarreuse quand elle ne l'a pas. Un régal pour le peuple payado.

Dans tout chemin, il y a un virage à négocier. Les sorties de route de Marveaux et Montano nous laisseront le goût du regret, et cette impossible envie de refaire le match.

OM m'a tuer...
Dans tout chemin, il y a un obstacle à contourner. Samedi, il s'appelait Niang. Il fallait bien un super Mamadou, aidé par quelques errances des notres pour redonner à son équipe la tronche d'un candidat au titre, ou du moins, en faire perdurer l'illusion au sein du versatile public local. Dix minutes qui en semblèrent trente, et cette sensation inédite de voir les nôtres là où la logique de cette ligue les imaginait: dans le ravin. L'ouragan est passé, et samedi, c'est championnat, le vrai, et ce genre de black-out n'est même pas à envisager.

Au bout du chemin, la Payada verra la lumière par deux fois, démontrant son envie de ne pas balancer ce faux derby du sud, et de rendre une feuille de route moins raturée... Retour au païs avec l'idée que d'autres y passeront là où Marseille a vaincu.

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.