Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 14:36

L'Osque




Présentacion à venir...

Les clubs de ch'nord, dans cette ligun, c'est comme les tarlouzes, ils se reproduisent pas, et pourtant y en a de puz'en pu... té Maurice, tu me remettras une dernière mauresque et deux Bingo à gratter, après j'y vais sinon, ma bourgeoise elle va encore me faire pioncer à l'auberge du cul tourné... Quoi? Lomofobi? Connais pas... Lomofobi Gomis?


Elément fondateur de la chetimisation à outrance de cette hélun, l'Osque forme par ailleurs la seconde pierre angluaire de l'édifice népoto-relationnel de Mr Olas (la première se trouvant au plus haut étage de la ligue). Au nom d'une coopération désormais bien rodée, l'Osque se laisse complaisament saigner de ses meilleurs éléments, ou parfois des pires. On pourra toujours traiter cette thèse de conspirationnisme de bas-étage, mais avouez quand même que 18 millions pour Kader Ketia, ça fait cher le KK. Là, on ne peut plus parler d'anguille sous roche, on en est déjà à la baleine sous gravier...

Fort de ses relations, l'Osque a changé. En bien. Appliquant les recettes visionnaires de son principal client, l'Osque a délaissé son costume d'éternel anonyme de la déhun, poussant le vice jusqu'à pousser la machine de guerre mancunienne dans ses ultimes retranchements un soir de huitième de ligue (pas la moustachue, bien sûr, la vraie). Pas mal pour une équipe au stade digne du palais des sports de la Pointe-Courte.

Aujourd'hui, l'Osque forme avec le Stade René et  le tes fessées, la principale alternative à l'hégémonie de l'hétéoclite gros quatre de notre hélun. Il a encore tenu son statut en se défaisant du champion en titre girondin lors de la dernière journée. Le dernier à être venu voir la Payada avec une telle performance sur sa carte de visite, est reparti chez lui avec deux buts dans les poches. C'est aussi le dernier à ne pas avoir pris de points contre la Payada. Un couillon a dit un jour que l'histoire est un éternel recommencement. Ici, on veut que ce couillon ait raison.

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz
commenter cet article

commentaires

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.