Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 16:36

 

 

Aïe... Houpesseu, j'ma trompé de mach...

 

 

Après le chardon lorrain, c'est le chaudron moldave qui aura fourni le second revers de cette temporada à la Payada. Pour le coup, toutes les craintes d'avant-match ont été respectées. Une Payada qui a repris sa tradition du "quitte à perdre, autant le faire dans les belles largeurs". De largesses, l'arrière garde naranjazul n'en a pas été avare, et pour le coup, c'est notre charnière qui est apparue bien verte. Le reste de la formation s'est hélas mise au diapason. D'un entrejeu qui aura maintes fois laissé l'avenue de Toulouse (du rond-point central jusqu'à notre premier rideau) aux mobylettes locales. D'une attaque qui nous aura rendu la page blanche de l'écrivain en panne de création, il ne reste que trop peu de choses à garder de cette bérézina (Karim, si tu nous lis). On oubliera plutôt ces images peu réjouïssantes, comme le vaillant Kabze, esseulé en pointe, arrosé de ballons hauts, et contraint de jouer la fable de la cigale et du platane avec le gros-Bayal-d'en-face... C'est en jouant n'importe comment qu'on laisse gagner n'importe qui.

Mais inutile d'accabler nos braves. Ils avaient profité de leur voyage en pays saintétiénois pour nous servir la pire prestation de leur dernière temporada. Il ne reste qu'à espérer de ce samedi maudit tout le pire de ce qu'elle nous montrera pour l'édition 2010-2011... Et si le meilleur reste à venir, une réponse est souhaitée sous huitaine...

 

En face, c'est la liesse. (contrepèterie préférée de Zahia). La verdure prend la tête de la hélun après 29 ans de disette. La roue tourne, et elle tourne vite companeros. Voici 11 petits mois que la Payada fêtait un co-leadership de hélun grâce à une victoire sur ces mêmes verts à la 9ème journée, étape d'une temporada aux destins diamétralement opposés pour les deux équipes. Vers le podium pour les uns, verte la charette pour les autres...

C'est ce qui fait penser que la sauciassion sportive de Saintétiénie est en fait la formation la plus maline de tout notre championnat. Personne comme elle ne sait choisir sa saison. L'an passé, la non moins sympathique association s'est payée une année sympathique en jouant le maintien lors de la saison où le ticket pour la survie était le moins cher depuis l'instauration de la victoire à trois points (33 points contre une moyenne annuelle de 42). Cette année, ils semblent déterminés à jouer l'Europe pour la saison où le ticket européen sera historiquement bas. Pour causes:

 - les cadors, les Bordeaux, Lille, Marseille et que dire de Lyon, ont accumulé faux départs et retards à l'allumage qui se répercuteront sur leur total final, et laissent pour l'instant de belles avances aux invités surprise.

 - avec à peine deux confrontations directes jouées, les tauliers habituels ont encore des plumes à perdre dans ces matchs inter-gros (sans compter les voyages périlleux chez les sérieux outsiders comme Rennes)

 - l'éprouvante ligue des champions débute à peine, et nos vaillants olympiques devraient encore briller par leur extraordinaire capacité à gérer France et Europe de front, et donc éparpiller ça et là quelques subsides de leur capital points en ligue un.

Bref, c'est la temporada pour faire un coup, et peut-être troquer l'Europe contre 60 unités ou moins (à la Nancy, 4è en 2008). Là où la bagatelle de 69 points valait un fauteuil de cinquième la saison dernière, gageons que ce total propulsera directement son détenteur en ligue des champions cette année (sur les 5 temporadas précentes, 69 points, c'était la place de dauphin à tous les coups, et en 2003, c'était même un point de plus que le champion!)

Conséquence fâcheuse, (la suite nous dira fâcheuse pour qui) le ticket maintien devrait également subir une belle inflation, et donner une course en bas de tableau bien plus nerveuse qu'en 2010. Avec une exception a priori pour les grenoblois de service, qui attendent toujours leur premier point et dont on aura très vite l'occasion de reparler, vu qu'ils viennent manger à la maison samedi.

 

Pour en revenir aux stéphanoués, Pailladdiction bat sa coulpe pour les diverses et fréquentes railleries qui remplissent cet endroit. Autant de moqueries qui n'auront pas porté chance à leur auteur. C'est donc décidé, pour la prochaine rencontre héraulto-forézienne, Pailladdiction prendra le contrepied de ce ton moqueur et vous délivrera un article avant match sur toutes les richesses et les beautés du pays forézinien fort résigné. Avec ça qui sait, peut être que la vile malédiction de Daniel Guichard se retournera, et que cette substance verte appelée Kryptonite se changera en Chamallow Fraise... Ce sera donc ça le prochain article sur les verts, ces sataniques... Une brochure publicitaire, un office du tourisme à la place de ... de ce qui ne doit même pas exister là-bas. Associer Saintchétchène et tourisme, et pourquoi pas Nîmes et joie de vivre, tant qu'on y est... Vanter les mérites esthétiques de cette verte contrée, ouaouh... devant l'ampleur de ce travail de recherches, autant vous dire que je m'y mets de suite.

 

Allez... sans rancunes. L'ASSE 2010 2011 (pour une fois que j'orthographie leur nom correctement) a une pt'ite gueule bien sympathique. Dans ce saturday night fait vert, ils n'ont pas été aussi flamboyants que la presse nous le rabâche depuis deux jours, mais le pire, c'est qu'ils n'ont pas eu besoin de l'être... Des joueurs plaisants à voir gambader, (surtout Manu, son animateur réunionnais reconverti, là...) une équipe qui semble enfin jouer à onze, bref, quelques uns des éléments moteurs d'une belle saison. Et s'ils sont vraiment talentueux, peut-être rallieront-ils le chiffre mythique des 69 points (un numéro avec lequel ils ont pourtant du mal...) et regoûteront-ils aux joies fugaces ou durables des joutes européennes? Pour ce faire, un conseil néanmoins, si vous avez des penaltys à tirer à Bordeaux, il est préférable de les transformer. Tout de suite, ça facilite beaucoup plus la suite de la saison.. Vous pouvez pas dire que vous y savez pas... T'y es un homme en vert? T'y en vaux deux, maintenant.

 

Ouais, bon, en attendant, avec ces conneries de stéphanoués en tête de la hélun, y a la presse qui s'est découvert une crise foudroyante de vertophilie. Les mêmes journaleux qui hier statuaient d'un ton blasé sur l'obsolescence de l'ASS, nous expliquent aujourd'hui que St Etienne est une place forte du ballon, qui plus est chargée d'Histoire, que son retour est un bien pour le foutebal français, et que son futur ne manque plus d'avenir, comme dirait l'autre. Le truc aussi fashion qu'une Renault 14 avec tableau de bord en formica serait tout à coup devenu la dernière sportive italienne. Depuis samedi, et vas-y que je te sors l'argenterie de Mémé Jacquette, que je t'en fais une Piazza quatre fromages et des Rivelli Buitoni.. Dans le style ambiance de bal des anciens combattants, autant vous le dire dès à présent, la ligue 1 va faire encore plus fort : dans deux saisons, préparez les cartes merveille, les couches taille 58 et les sièges percés, c'est le Stade de Reims qui prend la tête de la L1 à la sixième journée... On touche déjà aux frontières de l'incontinence, mais là, ça va être émotions garanties...

 

 

 

 

C'est que nos bien aimés medias, Canal Plus et RMC en tête, se sont tout à coup rendus compte de l'audience potentielle que représente le nombreux peuple vert. (Ou alors pensaient-ils que seules Antenne 2 et FR3 balayaient de leurs ondes ces terres désolées? On ne saurait les en blâmer). Toujours est-il que n'écoutant que leur sens de la mesure, nos chers journalistes ont passé la chose verte des profondes ténèbres au sunlight des Tropico (ou Fruité je sais plus, je sais ce qu'est écrit sur leur maillot, là). Mais quand c'est trop, c'est trop... qui a dit Pico? Picot... Marcel Picot? C'est bon arrêtez avec Nancy, à gagner toujours là il faut pas, ils nous fatiguent aussi, ceux là...

 

 

 

 

Ah et tiens, comme cette saison, Pailladdiction ne vous avait pas gratifiés de quelques beaux clichés du pays saintchétchène, veuillez prendre connaissance ci dessus des Galeries Lafayette locales ouvertes pour le premier jour des soldes et situées juste derrière le stade Daniel Guichard.

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2010 - 2011
commenter cet article

commentaires

Baby Air Force One 26/09/2010 00:48


Hold-Up à Gerland !

Les Lyonnais sont verts ce soir ...
Grâce à Antony GAUTIER (et Dimitri PAYET d'un coup franc magistral) les Stéphanois remportent le 100iem derby de l'histoire des 2 clubs.

Vous aussi vous gardez un bon souvenir de Mr GAUTIER ?
En trois rencontre arbitrées par Antony GAUTIER la saison dernière, Montpellier s'était incliné à trois reprises : face à Saint-Etienne, Lyon et Rennes.

Quoi Mr Aulas... Un arbitre acheté par la mafia des quartiers Nord de St Etienne ???


Fzfzfzfz 26/09/2010 10:27



Au niveau chance arbitrale, ASSE et Payada peuvent se toucher la main sur cette septième journée... L'arbitre n'est pas non plus étranger à cette victoire contre les Arlavignonnais.


 



Jean Mineur Publicité... 25/09/2010 11:11


C'est pas faux mais... "Les événements sinistres - ou grotesques - exigent le lieu commun, le terrible, comme le pénible, ne s'accomodant que du cliché" : Jacques Atre, dit Zimako
Zola en pointe, les Rougon-Macquart en défense, Dreyfus (pas RLD l'autre) à la relance, et ... De Gaulle dans les cages:
ça pourrait avoir de la gueule !!!
Samedi prochain le derby : Red Star / Paris F.C retransmis sur la TSF


Fzfzfzfz 26/09/2010 10:21



Oui mais voilà... Les clichés utilisés par Bébert (si c'est de ceux-là que tu causes) sont avant tout utilisés par l'entraineur vert pour romancer le derby "Saint Etienne, c'est la sueur des
mineurs, et patati et Pataca".


Un marseillais , ex entraineur adjoint de Lyon, qui magnifie les vertus laborieuses de la mine pour exalter les performances d'un réunionnais (ile bien connue pour son bassin houiller) ou de son
comparse d'Argentine ( qu'on appelera bientôt saint Etienne Lantier), je suis d'accord avec toi, c'est utiliser les lieux communs à des fins bien ridicules...


 



Beber in Savoie but soon back in the Clapas 25/09/2010 07:53


Très belle contrepétrie qui m'a envoyé dans la culture.

Sinon j'en ai marre de l'engouement à deux victoire autour de St Etienne et des petites phrases chez nous c'est le coeur de la mine, Lyon est une ville bourgeoise. Les joueurs des deux clubs ne
connaissant que la mine du stylo de leur président à chaque fin de mois.

Si le coeur de la mine à St Etienne autant faire un championnat de mineurs. Lens, Nancy, Metz, Monceaux les Mines, Ales, Decazeville, St Etienne, Arrêt (les fameux Mine Arrêt), Zahia (très belle
paire de mineurs). Ils auront enfin peut-être une chance de finir premiers du championnat. Ils n'auront qu'à embaucher Zola en attaquant de pointe...


Fzfzfzfz 26/09/2010 10:09



Je ne peux qu'approuver cet excellent post. La présence en tête de Noeux (les mines) a quelque chose d'horripilant. Pas sur le terrain, mais dans les medias. Heureusement que tout casse et tout
l'ASSE...


Bravo quand même aux joueurs verts, qui ne sont pas tributaires de l'histoire du club et surtout de l'utilisation que les anciens, leur entraineur, et les journalistes en font...


 



Jean Miaula & Caille à Zoo sont dans un Bato... 25/09/2010 00:57


A l’approche du derby, l’ASSE est pour une fois dans une position de force au classement, même si ce n’est encore que le début du championnat. Une situation que Jean-Michel Aulas a pris avec
décontraction en dépit de l’importance de cette rencontre, même si le président lyonnais en a profité pour glisser un petit tacle à l’encontre du manque de fair-play des dirigeants stéphanois, qui
auraient du selon lui souligner le mérite de leur voisin.

« St-Etienne est leader, je leur dis bravo, même si j'aurais aimé qu'ils nous disent la même chose par le passé. Oui, la dynamique est stéphanoise, le leader est vert (…). Cela peut être aussi
notre chance pour nous réhabiliter. Je n'imagine pas un seul instant la défaite, et en tout cas, Claude Puel survivra au derby évidemment », a tout de même rappelé le président de l’Olympique
Lyonnais, qui sait toutefois qu’une nouvelle déception dans ce match pourrait bien être celle de trop pour les supporters rhodaniens.

...... Plus de 28 ans après, Saint-Etienne retrouve les sommets de la Ligue 1, depuis un soir de février 1982 à la suite d’un derby gagné à Lyon.

Comme disait Freddie : Show Must Go On !


Fzfzfzfz 25/09/2010 11:52



Un prono dans ce derby plein de symb'ol? La ville de la mine se rend dans celle de l'immeuble en forme de grand crayon... Le sommet accouche d'un 69: une gâterie mutuelle d'un point entre des
visiteurs tendus à l'idée de voir déflorée leur toute nouvelle et bien fugace suprématie régionale, et leurs hôtes tout heureux de pouvoir maudire Puel sans pour autant avoir perdu... Mais fi c
en est trop! La Payada a un faux derby à jouer. Laissons quenelles et bulgares s'entre bisouiller...



Baby Air Be Tendre 23/09/2010 20:22


De biens belles résolutions Mr Fzzzzzzzzzzzzzzzzz,

Alors si votre regard sur la Verte Vallée devient plus compatissant, voir bienveillant... C'est promis moi aussi je fais amende honorable et je modifie ma copie, voir même retourne ma veste (à la
prochaine révolution je retourne mon...)au sujet de notre Président (non pas Caïazzo)de la République !!!

Un peu façon Etienne Bougeotte... "M. le Président, vous êtes formidable(ou fort minable?)
Hymne à un immense chef d'Etat"
Digne des publications de Corée du Nord!!!

Plus jamais (enfin tant que Sainté reste en tête de L1...)je ne dirait du mal de notre bon Président!!!

Foi d'animal intérêt et principal !!!


24/09/2010 13:49

Tant que Saint & Tienne seront en tête de L1, sur le gnome élyséen tu ne déblatèreras?
Alors que les verts ne remettent en jeu leur leadership que demain soir, je suis d'ores et déjà certain que tu as déjà rompu cette trêve.

Pour revenir au ballon, il est assez drôle de voir la verte peuplade nous vendre leur sainte humilité malgré ce beau classement (bel et court?). Mais en même temps n'exiger de leur equipe la victoire et seulement la victoire place Bellecour.( il y a peu, ils auraient signé pour une courte défaite...)

En face, côté quenelles, c'est pas mieux. On dit espérer la défaite dans cette rencontre pour accélérer l'eviction de Puel (over?), mais on savourera une victoire comme il se doit. Si tu veux la victoire, maquille la défaite...

Ah tiens mr Fion a dit qu' il ne cédera pas. Je suis sur que tu en train de maudire son chef... Te voilà bien parti pour une carrière professionnelle à la Mick Jagger, les groupies dans l'avion en moins...

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.