Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 23:09

 

" - Touitdeaulas... Tubdejanmas...  mais oh, interception, choucroute à 3 points et toile de maître de Peter Parker!"  Et oui, ça cause basquais sur Pailladdiction, un sport qu'on a toujours vu comme une punition en EPS, alors que le stabi d'à côté nous attendait pour un bon-vieux 14 contre 13, et qu'on a jamais rien entravé aux basses quêtes. Pas plus qu'au foot, j'entends déjà... 

 

Mais fi,un grand bravo aux grands bleus, et place à Perrier-Carnon-Gallargues...

 

_________________________________________

 

L'adversaire

 

Evian a choisi, pour d'obscures raisons, la couleur rose saumon pour sa liquette. A moins que ce ne soit pour démontrer sa fabuleuse capacité à nager à contre-courant. En témoignent nos statistiques communes : de seule équipe, avec Paris, à avoir pris plus de 3 points à la Paillade la saison du titre, Evian passe à seule équipe, avec Bourg en Bresse, à avoir perdu à domicile contre la Paillade en 2013.  

 

 

L'avant-match

 

Traditionnel confit rance de Bresse justement, où Jean Fernandez nous a parlé tactique. Il nous explique avoir essayé deux schémas cette saison... L'un, un peu plus offensif...

 

     

 

 

 

Et l'autre un peu plus défensif.

 

 

 

 

 

 

19h42 : Par réflexe idiot, je compte les noms annoncés par le speaker. Il en a bien dit 11 pour les visiteurs, ça commence pas mal. 

 

19h49 : Dans leur coin de stade, le groupe local des Red Fish assure une ambiance digne de Bocal Juniors.

 

19h57 : Malgré un milieu à 3 à vocation plus offensive, on semble partis pour leur faire mal en contre. Pour l'instant, on est surtout malencontreux.

 

19h58 : La vitesse de Victor devrait nous apporter de la profondeur. Non, ne parlez plus de verticalité. La verticalité, c'est le domaine de Manu. Et de ses tirs.

 

19h59 : En hommage à tous les orifices rectaux qui sifflent Manu alors qu'il n'a pas encore touché un ballon, nous décrétons une auto-suspension de vannes sur Manu d'une durée de 6 matchs, et lui augurons de retourner les quolibets*.

 

* toute manière, il est en train de faire le meilleur match de sa saison après Paris

 

 

Le Match

 

 

20h05 : Première action litigieuse dans le tatami pailladin. L'arbitre n'accorde qu'un Yuko à Abdé.

 

20h08 : La relation entre Cabella et Bakar peine à prendre. Faut dire que pour Rémy, avoir un bras droit qui s'appelle Djamal, forcément ça rame...

 

20h10 : Belle relance d'A.E.K. à Tiéné. Qui dit que notre défense régresse?

 

20h12 : Frappe croisée de Victor, mais c'était sans compter sur la diligence de Laquait.

 

20h15 : Nos voisins semblent en faire des caisses avec cette copie de Kevin Game-Hero, et lui comptent même 6 balles victorieuses. D'après mes comptes, GTA V.

 

20h18 : Anthony tente beaucoup et rate autant. Est-ce un avis trop subjonctif de surnommer "Mou n'y est",  "Dur n'y soit"?

 

20h22 : Le placement de Djamal, c'est la goutte qui fait déborder le Wass.

 

20h28 : But de Victor! Sur l'action, l'alignement savoyard ressemble au lac dents de scie. 0-1

 

20h31 : Frappe de Sabbaly. On connait tous notre ivoirien, nos adversaires ont carrément un défenseur à nom de tube chanté par un duo d'aveugles.

 

20h36 : Anthony ouvre le bal. Il a son carton d'invit.

 

Liquette jaune paille, cartons en pagaille. Arbitres de foot - la Paillade: on a pas le même maillot, mais on a la même sanction.

 

 

20h44 : Subtile talonnade-petit pont de Benezet sur AEK. Mon voisin est pailladin, sympa, et routier. Et ce soir,  il regarde l'entre-chaussettes d'Abdé avec autant de courage que l'entrée du tunnel du Mont-Blanc.

 

20h45 : Pendant la mi-temps, un de nos voisins embraye la discussion sur un évènement du lendemain, surnommé le "cachico". Etrange appellation qui pourrait coûter cher en droits d'auteur à Canal, face au "cacherico" Beitar Jerusalem-Hapoel Tel Aviv.

 

20h57 :  Pas de neige à l'horizon. La sono ne nous balancera pas de "smells like Tignes spirit" comme les 2 dernières fois.

 

21h04 : Sympas ces télévisions dans le couloir des vestiaires. Le milieu de terrain évianais en profite pour regarder cette belle ouverture de Benjamin pour Rémy. 0-2  

 

21h05 : C'est pailladisiaque... On mène de 2 buts contre Evian. Je n'ose imaginer la liesse populaire et les scènes de larmes devant l'écran géant sur la Comédie. C'est vrai quoi, voir écrit Montpellier sur l'écran, sans ce petit carré rouge à côté, ça doit être émouvant, merde.

 

21h06 : Sur l'action, vous aurez noté la délicatesse d'osthéopathe de Rémy, qui dès le premier craquement de lombaire de Mongongu, a stoppé net la manipulation.

 

21h07 : Ce Mongongu a un profil défensif à accompagner les ballons sortants en corner. Et à accompagner les attaquants en but. Et à accompagner Younes au vestiaire, c'est vrai aussi.

 

21h12 : Faute peu évidente de Yassine sur Koné, et coup de sang de Jeannot qui en glisse en bondissant du banc, est manque de peu le grand escart.

 

 

Cédric Barbosa épate toujours ses coéquipiers avec ses retournés acrobatiques de veste. 

 

 

21h19 : Pour se créer des occasions franches, Dupraz fait appel à un Sougou franc. Quand on connait l'original, ça devrait être rassurant pour notre défense.

 

21h22 : La soirée se passait trop bien. Ce claquage, comme dirait le King, c'est la Siaka merde.

 

21h24 : Déni grognard de Geoffrey qui ce soir, regagnera le camp des jaunes. Pour le conseil, Vito a toujours l'immunité, mais l'épreuve de confort de Djamal tourne au chemin de croix de Savoie.

 

21h25 : Sur le coup-franc, Geoffrey tente une Michael Chang en s'alignant dans le mur pailladin, mais laisse un Wassistas dans la lucarne. 0-1

 

21h28 : C'est marrant, pendant 20 minutes, j'avais presque oublié qu'on jouait à Evian. 2-2

 

21h29 : Eperdu de joie, Sougou enlève son maillot et tente de l'offrir à Louis Nicollin. Le drame est évité de peu grâce à une soudaine rupture d'amnésie de Barbosa. 

 

21h30 : Carton jaune pour contestation à Siaka. Sans les mains, sans les pieds, nous avons 3 fois le bilan de Nice. Nous sommes les cunnilinguistes de la L1.

 

21h31 : Ca serait d'ailleurs bien, qu'en tant qu'actionnaire majoritaire, la ligue nous laisse le choix de l'organisme bénéficiaire du reversement des amendes pour cartons (je laisse aux lecteurs le soin de suggérer des organismes en commentaires)*

 

21h32 : Vito semblerait opter pour les aveugles de Bamako, tant il s'est montré compatissant en accordant un deuxième centre à Sabbaly. D'aillleurs, face à ce geste, nous sommes tous pâtissants.

 

21h34 : Privilège du leader, on fait ce qu'on veut avec le fair-play. Siaka invente même la triple peine : blessure, entrée de Daniel, expulsion.

 

21h36 : Le public local enfin réveillé scande d'étranges "droit de savoir, droit de savoir"... En voilà qui ne doivent pas connaitre les charmes d'une présidence sous Charles Villeneuve...

 

21h40 : Pendant ce temps, les locaux tentent la triple péné. Evian tira, mais Vito vint sur la ligne et pérennisa le nul après avoir peybernisé la victoire.    

 

21h49 : Ouf. Finalement, comme dirait Karine Lemarchand : "un poing c'est bien".

 

 

L'analyse de Franck Ribéry

 

"J'aime pas ça le camping, c'est pas parce qu'un jour j'ai dit "j'te nique ta mère direct moi cousin" que j'aime planter la tante"

 

 

 

La Photo Souvenir

 

       

 

  "Ce siècle avait 2 ans" Victor Hugo

 

 

L'analyse en une phrase sans respirer

 

Malgré une tactique plus ambitieuse que samedi dernier Jean Fernandez n'a pas vu ses plans couronnés de victoire handicapés qu'il a été par la maladroite grinta de ses hommes de couloir offensifs et l'effondrement de sa défense qui ressembla au Rana Plaza Tiéné à la suite de la sortie de notre ivoirien mais laisse quelques signes d'améliorations quant au jeu et à la réussite offensive (ouf)  

____________________________________

 

 

* Les amendes pour cartons (80€ le jaune, 230€ le rouge) sont redistribuées par la ligue à hauteur de 50% dans la fouille à Fredo, et le reste à une association caritative, désignée par Fredo.

 

 

Merci à Amadou, Mariam, et aux membres de la Yade Family, qui peuvent retrouver quelques créations-maison dans la Gazette des branquignols du foot  : http://www.cahiersdufootball.net/article-la-gazette-de-la-l1-6e-journee-5033

 

Sinon, pour une analyse joueur par joueur, on est tombés sur ce baril de poudre, mèche courte (lire à ce propos le commentaire sur Cabella) et explosivité garantie. Bravo : http://horsjeu.net/academies/evian-montpellier-2-2-paillade-academie-ivre-ses-notes/

 

Une pensée à Gary Bocaly, qui ne doit pas rigoler toutes les 5 minutes, et une pensée aux pailladins, ceux qui sont arbitrairement privés de leur passion et de leur droits et à un en particulier. Giustizia per Casti!

 

Hasta la Victoria con el gol de... (je dis pas qui, ça porte l'oeil, mais hasta  la victoria quand même) 

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2013-2014
commenter cet article

commentaires

Papa Yade 27/09/2013 22:01

Je te trouve dur jereme le fait est que contre toute attente je me suis quand même démerdé pour voir le match, et après la déception autour de quelques phases de jeu typiques de la Paillade de
cette année, je l'ai pas trouvé si mauvais ce match. Fin bon on aura vite l'occase d'en parler autour d'un miiiiiiiiiiiiirte.

Grm 26/09/2013 23:21

Tu me demandais de faire le compte rendu de Rennes? Le voilà. J'espère que j'ai rien oublié.

Papa Yade 26/09/2013 16:08

Les souvenirs de Ferry arrivent mon "grand". Pas les six feuilles du nantais ou l'ex du Marshall hein... Merci pour l'annive.

Vava 25/09/2013 21:05

Sortez les langues de belle-mère, au corniaud c'est son niversaire!
Aoua bachta via viaaaa vite place a Aiatchuuuu!
Euh oui, c'était encore bien mais je suis plus routier que sympa je pense.

Steph34 25/09/2013 14:25

Mon truc maintenant c'est que je survole une première fois et j'y reviens plus tard quand j'ai le temps pour relire celles qui m'avaient échappé. Ex celle sur Debbouze que je capte juste la. Laule!

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.