Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 15:37

 

 

Le conseil à Rémy à M'Baye : se mettre un A au cul.

 

Avant-match

 

En l'an de grâce 2003 (calendrier français, -4 avant Rolland Courbis pour nous autres), toute la France est occupée par la lénifiante passion du Ballonron. Toute? Non (c'est pénible ces intros à la Astérix, ferai plus jamais promis). Deux régions résistent encore et toujours encore au Thiriezonaurus Rex. Une bande de demeurés du sud-ouest en proie à d'insondables problèmes oedipiens, qui n'ayant toujours rien compris aux règles, jouent au Ballonron avec un oeuf d'autruche en se frottant les oreilles à des fesses dans un simulacre d'accouchement, et en découpant les petits chats du calendrier des postes pour se mettre à la place en photo déguisés en habit de naissance afin de plaire aux mamans et messieurs qui préfèrent les papas (ouf).

 

 

L'autre région réfractaire au Ballonron, centre mondial du lambri tordu au bout qui rentre jamais dans le coffre, s'appelle la Savoie (où au match aller se fit expulser un ivoiren, ça coule de source). Sauf qu'en cet an de grâce 2003, une poche de glace de résistance se fit jour sur les rives du Lac Léman. Une escouade de maquisards camouflés en survêtements Sport Billy et basquets Patrick et Pony débarqua sur la plage municipale de Thonon, s'empara du stabilisé communal Georges Beller, puis de la MJC Robert Castel de la ville voisine, Gaillard. (N'importe qui et ce fut toi, je t'ai dit n'importe quoi, patati Pataca) Prenant en otage les 21 occupants de la salle, affairés au loto annuel de la tombola de l'amicale bouliste, le commando obtint de la haute-préfecture de Savoie, la constitution d'une zone franche dédiée au Ballonron, aussitôt baptisée Croix de Savoie, rapport au totem, le corps beau.

 

 

Deux années passèrent, et le beau, fort succès de ce conglomérat à nom de fromage à pâte molle, attira l'appétit du seigneur du comté, le sinistre D'Anjone, qui envoya son armée de bordilles laitières et de petits écoliers annexer l'enclave thonongaillardiste. Le suzerain consulta ses chambellans pour savoir à quelle branche armée échoirait la colonisation de Thonongaillard. Après avoir essayé Bledina-Thonon-Gaillard, puis Taillefine-Thonon-Gaillard (qui posait le problème d'associer Taillefine et Thon) fut adopté Evian, du nom de l'élixir de jouvence avec lequel D'Anjone escroquait dames connasses du monde entier.

 

 

Contre force dîme annuelle (3 millions d'écus, une somme Rocco) D'Anjone soumit rapidement le nouveau triumvirat à ses seigneuriales doléances. La flotte de Thonongaillard battrait pavillon évianiste, et ses soudards seraient affublés du costume traditionnel honorant la célèbre gourde rose (le casque rond en plastique posa maints problèmes d'homologation auprès de l'Egilse de la Ligue).

 

 

Ainsi accoutrés comme tafioles embouteillées, livrant bataille sur le champ du Parc d'Anne VI (en accord avec l'équipe UFOLEP du coin), leutégé traça sa voie. Pour enfin ferrailler, en 2011 avec le Gotha du royaume. C'est à cette date que D'Anjone exigea audience des seigneurs zeutégiens :

 

" - messeigneurs, mes vassaux, à l'heure où vous entrez dans le saint dessein, je vous ordonne une nouvelle quête. Il est dans ce royaume de la Hélun une seigneurie rivale que vous n'aurez de cesse de quereller. A ce royaume d'arsouilles clapassencs dont je tairai le nom, vous faciliterez l'activité intestinale, vous l'eviandaliserez comme l'Hepar pille, et ce, jusqu'à plus soif.

 

- jusqu'à plus soif, Sa grandeur? répondit Titrognon le général eutégien, mais ils ont dans leurs troupes, le Malin, l'Antécristalline Michelmézuth...

 

- c'est bien de cela dont s'il s'agit cloporte, je n'ose imaginer le visage de Michelmézuth tout sourire sur le parvis de l'Opéra de sa cité, fêtant l'accession au trône flanqué de son ramassis de poubellons parvenus. Quelle image désastreuse pour notre Saint Elixir source de jeunesse de Votrecor, quelle publicité pour pour nos connes somateuses, pour notre jeunesse! Je ne m'échine pas à enlever et martyriser tous les nourissons du comté pour leur faire faire du patin à roulettes et voir une telle réclame vivante, vantant sans même mot dire la liqueur de fenouil sous mon nez, que Diable!

 

- Comme Sa Grangeur voudra. Et quelle torture voulez-vous que nous réservions à l'objet de Votre juste colère?

 

- Vous leur casserez les couilles. Autant qu'ils en auront."

 

Titrognon et ses mercenaires s'employèrent avec succès. Et ils cassèrent les couilles aux preux pailladins. Ces derniers, peuchère, n'en manquaient pas, mais plus ils en avaient, et plus les autres leur en cassaient.

 

 

Ainsi se grava le Destin de Leutégé. Dans le marbre et sur sa page Ouikipedia : " Il aura également durant cette fin de saison bouleversé les courses au titre  (...) en faisant match nul contre Montpellier HSC (2-2)" Une destinée de bordille, de salope qui n'ayant encore rien à se mettre dans l'armoire à trophées, ne peut que se glorifier d'avoir cassé les couilles aux autres. Plus aux uns qu'aux autres d'ailleurs...

 

____________________________

 

Allez, fi, on a un match nul à commenter...

 

Mon voisin de gauche s'appelle Vava, et m'accompagnera à nouveau dans cette tâche (à sa demande, nous repassons du système horaire au système minutier)

 

 

1ère : Belle surprise, ce soir la Mosson est pleine comme un oeuf, c'est le cirque Kinder.

Du temps de Fernandez, vue la place autour de nous, j'avais intercédé auprès du club pour des sièges inclinables façon Air France...

 

 

2e : Encore fâchés de s'être fait piquer Hilton à l'été 2011, l'ETG a récidivé avec Marseille en enrôlant Abdallah au dernier mercato, et vient nous narguer avec son butin dans notre propre stade. Je n'ose imaginer l'indignation de Bruno Carotti face à un telle provocation.

Un défenseur arrivant de Marseille, ce serait cruel pour nous de trop profiter de cette aubaine.

 

 

3e : Etonnant, les sbires de Danone n'ont pas aligné leur danois. Techniquement, c'est pourtant un beau bagage pour un tel voyage qu'a Wass.

Peut-être est-il sous le coup d'une suspension, ce serait une biscotte que Wass a.

 

 

9e : En langage Papediouféen, je supputerais que notre voisin de droite estime que l'ascendance féminine la plus directe de Cédric Barbosa verserait de manière professionnelle et assidue dans la relation coïtale tariffée nonobstant le carcan législatif inhérent à la communication active de ladite prestation de services.

 

 

14e : Tiens, un contrôle manqué de M'Baye Niang. Fait rarissime.

 

 

19e : Beau centre de Sougou pour De Melo. On sent qu'il a bien écouté Tulio. Ce qui reste un exploit, parce que moi à part Banana Split...

 

 

23e : Il ne faudrait pas en faire de trop avec les compliments sur Benjamin Stambouli. Il a encore beaucoup trop de zones de progression. Tenez, mettez-le gardien, je suis sûr qu'il est juste passable.

 

 

24e : En fait, on en a acheté combien de Mouniers à Nice?

Disons que l'an dernier, on jouait encore avec le Mounier third, là on a enfin remis la main sur le Mounier home.

 

 

25e : A ce propos, le maillot principal de nos adversaires est plus moche qu'un maillot third. Dire qu'ils en ont deux encore plus moches que celui-ci.

Oui, on l'appelle le maillot sixth de Savoie

C'est bien, Marseille commençait à se sentir seul au concours national de l'esthétique.

 

 

26e : Mongongu, qui n'a rien trouvé à jeter dans la surface, balance Cabella. C'est pénible ces actions où il y a presque penalty.

L'arbitre devrait pouvoir siffler presque-penalty. Tu vois, l'an dernier, il aurait pu siffler penalty tiré par Manu pour équilibrer la sanction...

Arrête un peu avec Manu, il vient de marquer 2 buts au Mexique. J'ai vu les images, bon c'est filmé de nuit, de loin avec le Nokia 3210 de son cousin, mais le joueur lui ressemble...

C'est une catastrophe, les mexicains vont finir pour nous l'acheter. L'économie de la région est déjà assez morose comme ça, les vitriers de Lattes, Mauguio et du quartier du Millénaire sont sur le point de déposer le bilan...

 

 

30e : Jourdren est menacé par une frappe assez traître de Barbosa.

 


 

     

 

32e : C'est sympa les corners adverses cette saison, je replonge dans les collections Panini. Celui-là par exemple, je l'avais pas. 0-1

 Bien, le jeu en triangle rectangle...

Corner défensif leçon 13 : oui, on a le droit de reprendre un corner aussi du pied

Corner défensif leçon 14 : non, le monsieur qui poiraute tout seul devant la surface n'est pas là pour faire joli.

 

 

34e : Je ne sais pas si c'est le syndrome Niang, mais ce coup-franc de Tiéné est passé cyprès du but...

 

 

35e : Nous voilà rassurés sur la marchandise, nous rencontrons bien Evian Thonon Gaillard.

 

 

38e : Le gardien d'Evian est plutôt bon dans sa zone. C'est Laquait ZAC.


 

 

 

44e : Souley pour Mounier. Sabaly évite habilement le petit pont. 1-1!

Il a raison Anthony, les meilleurs petits ponts, c'est ceux qu'on ne tente pas.

 

 

Mi-temps : C'est encore Cabella qui remet l'équipe dans le bon sens. Il a vraiment bien fait de ne pas suivre Mapou à New Casse-gueule.

Samir Nasri vient de retweeter ta dernière vanne.

 

 

49e : Le juge assistant n'avait jamais vu un défenseur s'aligner 20 mètres à gauche de son attaquant. Mais ça c'était avant Abdallah. Il lève son drapeau pour signaler cette innovation défensive à son collègue du centre. 

 

 

52e : Aves ses jolis buts, Sorlin a déjà rempli la vidéothèque du club. Il semble s'attaquer à présent au remplissage de notre infirmerie.

Le temps se fait encore plus menaçant que les tacles adverses. Heureusement que Rémy sait choir.


 

58e : Toute cette histoire n'est pas sans conséquences. Il devrait y avoir des M'Baye-séquelles... Il va sûrement aller à Grammont en vélo pendant un bail, Niang.

 

 

61e : Après Moukandjo, c'est un autre duo en provenance du Nîmes Olympique qui nous arrive sur le terrain. Benezet.

Comme il est natif de Montpellier, on ne peut pas lui tailler de costard. Caravettes ment.

 


62e : M'Baye Niang tire dans le bras d'Angoula. La dernière fois que j'ai entendu parler d'Angoula, c'était déjà une histoire d'autobus qui se faisait tirer dessus de partout.

Mr Lesage veut certainement nous faire comprendre qu'Angoula est en fait un footballeur non intentionnel.

 

 

65e : Si un jour on m'avait dit que les cartons rouges allaient devenir plus rares que les passes décisives de Mounier...

Dans notre course au titre de champion de Ligue 1 Heudebert, Matthieu Deplagne a enfin un allié de poids : tout le corps arbitral français. Ca va lui faire du bien de se sentir soutenu. 

 

 

Espionnage industriel : Evian envoie un émissaire sonder la profondeur du banc pailladin.

 

 

66e : Avec ce carton rouge à Tiéné, il va falloir être vigilant sur le coaching. Mr Lesage pourrait à tout moment rentrer dans son match.


 

71e : Dupraz profite de cette supériorité numérique pour faire entrer un milieu défensif de plus. C'est sa façon de dire qu'il préférait notre ancien entraîneur à l'actuel.


 

75e : Barbosa quitte le stade en saluant les Red Fish. Entre poissons rouges, on se comprend.


 

77e : Pascal Dupraz qui déclarait la semaine dernière avoir juste une pensée pour les arbitres, devrait avoir une boutique Interflora cette semaine.


 

85e : Coup-franc de Mounier qui frôle la barre. Laquait semblait serein comme ma femme sur son canapé. Ellle aussi était aux fraises ces 9 derniers mois. 


 

88e : Voilà, chute de Victor dans la surface évianaise. Je crois qu'on n'est plus à ça près...


 

90e : Altercation entre Vito et un défenseur savoyard. Nous assistons à une grosse Angoulade. Veuillez m'excuser, je commence à m'enrhumer.


 

93e : Une non-défaite contre Evian, ça compte plus qu'une victoire à Paris, non?


 

 

La photo-souvenir

 

Le pailladin mystère n'est pas forcément très reconnaissable par rapport à l'époque où il enquillait les pions pour notre club. Un indice de saison, son frère JO fait l'actualité.

 

Allez, comme vous êtes sympas, que comme on a pas perdu contre Evian c'est fête, et comme moi vous y comprenez rien à ces JO, une petite explication des disciplines les plus compliquées de cette foire sur Mont-Aigoual

 

Combiné nordique : épreuve alliant courage et précision, où le coureur s'élance d'un énorme tremplin à ski pendant que ses concurrents essaient de le dégommer à la 12 pendant le vol.

 

Descente olympique : Epreuve phare des JO, où les sportifs français brillent traditionnellement depuis Michel Mézy en 1968 à Grenoble.

 

Patinage artistique : Gracieuse discipline. Est au hockey sur glace ce que le rugby à XV est au football australien.

 

Ski de bosse : Discipline généralement pratiqué dans les stations de très petite montagne ne pouvant investir dans une dameuse, à laquelle, par exemple, toute la Drôme adhère.

 

Bobsleigh : Sport numéro un à Monte-Carlo (grâce au Prince) devant le rallye (grâce à sa mère).

 

Half-Pipe : Travail bâclé, incomplet. En étroite relation avec le Slope Style.

 

Curling : trépidante discipline inventée par Jean Fernandez sous overdose de Guronsan.

 

Skeleton : Ennemi juré de Musclon.

 

 

 

L'analyse du match en une phrase sans respirer

 

Sortie de stade frustrante et réception d'Evian restent toujours aussi associées que Benezet ou Ben&Nuts et malgré une belle envie de forcer le destin de l'infériorité numérique et les décisions contraires répétées les pailladins se seront montrés offensivement bien plus empruntés que lors des trois derniers récitals et c'est bien connu on ne prête qu'aux riches.

 

  __________________________________

Allez, camarades Souleymaniaques, Hasta la proxima et surtout la Victoria. Peut-être à Rennes, Pitroipa. Place à la Coupo Santo! Un très grand merci aux M.I. boys Paic Citron, une-deux et tous les autres pour les gifs et autres photos, et un grand salut à toute la MI assemblée!

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2013-2014
commenter cet article

commentaires

Papa Yade 13/02/2014 15:02

JD: il est fort possible qu'une fois la trompette avalée (j'en suis au pavillon) je revienne sur la Cannes-suture, sans tête de turc.

Baby r: c'est bien connu qu'en Stéphanie, y a pas de mai. Je pense essayer le boycott cette saison, juste pour voir si c'est moi qui porte tant chance aux bouquetins du Furan. Mais on trouvera bien
une autre bonne occase de s'vouér, mon belet!

Papa Yade 13/02/2014 10:41

Benjamin: jusqu'à la quintessence de LA vanne genre un parallèle entre Bernard Tapie et Julien Lepers. Jusqu'à ce que nous éditions enfin l'édition 8 volumes de notre encyclopédie dédiée à Hasan
Kabze.

Melkior: reçu mais pomarché comme ça nonpu.

Pjbeziat: désolé pour les pointes vainement drôles d'humour noir, elles m'ont parfois valu réprimandes mais comme vous dites c'est peut-être generationnel (peut être)

baby r. max + 12/02/2014 22:36

ça faisait longtemps que j'avais pas trainé sur Stéphane Paille à diction.
Je vois que tu es toujours aussi prolixe mon ami Bouli ...
Mais revenons zoballonrond ...
Comme en Saintchéténie : Yes We Cannes !
You can't always get what you want
But if you try sometime, yeah,
You just might find you get what you need!
Les personnes bienveillantes diront que vous allez pouvoir vous concentrer sur la L1!
Au fait ... tu viens à G.G le 4 mai ? Avec la chance que tu as en terre Ligérienne, l'A7 sera sans doute coupée à Valence pour chutes de neige...

JD 12/02/2014 00:13

Fais le quand même celui de Cannes assure

DTC 10/02/2014 21:10

Belle entame de match, fin de 1e et début de 2ème plus laborieuses malgré quelques actions individuelles, et gros coup de collier avec la photo souvenir et les Joe... d'hiver... P/€&@N Fabrice
mais qu'est ce qui s'est passé!? Vava tel un Mapou avec Spahic semble progresser à ton contact. C'est bien il part de loin!

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.