Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 13:10

Après avoir vaincu Grenoble un peu comme tout le monde, les payaderos perdent à Daniel Guichard, un peu comme d'habitude... Nos vaillants ont néanmoins réussi à briser quelques traditions : première défaite contre un habitant du dernier quart du classement, première défaite contre un opposant au fond de jeu aussi indigent, premières interrogations sur les choix girardiens,...

Tout d'abord, quelques précisions. Cet endroit ne sera jamais un espace de contestation des choix du banc payadero, qui a bien plus d'intérêts et de compétences que l'auteur de ces quelques lignes pour concrétiser les rêves portés par cette radieuse temporada. Ceci dit, de sorties prématurées en défaillances individuelles, les zones d'ombre persistaient au sujet de la prestation de nos braves dans les brumes du Forez.

Et si au final, c'était dans l'objectif général (victoire,nul?) que la Payada avait le plus failli? Le bilan payadero parle pour lui: cette équipe ne sait pas gérer en vue d'un partage des points. La sereine domination de l'entre jeu pendant les trois quarts de cette joute nous l'aurait laissé penser, mais le constat est là: pas de nuances, à la Payada, c'est la gagne ou rien. Arriba Payada!

Pour finir, une petite attention vis à vis de la si hospitalière verte aficion. Dépenser l'équivalent du budget total de la Payada en recrutement pour voir autant de passes directes dans les pieds de l'adversaire ou dans les panneaux publicitaires de Daniel Guichard, la misère ambiante se double visiblement d'une arnaque. Les opérateurs téléphoniques ont déjà le mauvais goût de leur promettre un SMS par but marqué, il faudrait pas éxagérer quand même (déjà que le téléphone portable n'est pas arrivé jusque dans ces terres perdues...) On comprend que dans le marasme, la moindre percée de soleil soit vue comme un triomphe planétaire... allez Bagerra, à toi...

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.