Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 10:51

 

Veuillez noter que Pailladdiction, dépêché spécialement sur l'EuroBaligue pour couvrir le derby Racing Denpahsar - Spartak Ubud, sera mis en sommeil quelques semaines pour ses activités payadesques. A bientôt ! Arriba!

Ci-après, une petite présentation, néanmoins du prochain invité à l'Hacienda.

 

______________________________________________________________

 

La troupe princière qui débarque à la Payada, voilà un vrai choc de cultures. La collision au feu rouge d'un carrosse et d'une caravane.

   

 

 

Noblesse de robe et noblesse enrobée

 

 

Monaco, pour ceux qui y sont jamais allés, c'est un drôle de truc. Les boutiques sont tellement propres que tu pourrais bouffer par terre. C'est d'alleurs ce que tu aimerais faire tellement les restos y sont chers. Et les indigènes te jèteraient bien de la nourriture pour que tu déguerpisses de leur pays, mais ils le font pas parce que y a des panneaux partout "do not feed the French". En plus de ça, y a douze caméras au mètre carré. Big Brother, Levallois Perret ou Loft Story, à côté, c'est un film X amateur.

Les gens de là-bas, ils sont bizarres. Ils ont beau être au bord de la mer, tous les commerçants ont derrière la caisse une photo du champion local de bobslegh. Vainqueur du championnat monégasque de voiture à neige, ça prête à sourire, et on ne prête qu'aux riches, c'est bien connu, mais c'est pas la compétition qui compte, c'est le titre. Et nos voisins olympistes sont bien du même avis depuis samedi dernier.

 

Le Prince Albert

 

Ultime crime de baise-majesté, la pincière appellation désigne par ailleurs (oui, à cet endroit)  un gland décoré... d'une pince monseigneur. Une distinction métallique très pratique pour accrocher le jeton du caddie quand on va faire les courses à l'Intermarché de Port Nature...

 

 

En marge de la prochaine venue de la cour du prince dans notre beau païs, veuillez trouver ci-joint un extrait du journal local,

 

 

Principautaires,

 

Les temps sont durs. La crise frappe à nos portes, et de nombreux témoignages horrifiés nous narrant l'effroyable spectacle de coprincipautaires désormais contraints de laver leur voiture eux-mêmes abondent dans ce sens. Viendra le jour où nous serons tenus, tels la plèbe, de payer dîme et gabelle.

 

Notre association sportive endure le même triste sort. Messires, le jour glorieux où nous pourrons enfin disputer notre tournoi européen parmi nos pairs ( l'Olympique de Megève, le Vatican Athletic Football Club, l'Amicale de Saint Moritz,...)

 

Pas plus tard que l'avant veille, l'on nous a contraints de disputer une joute face à une bande de hobereaux venus du comté de Bourgogne sans même demander au grand chambellan si telle date seyait au calendrier de son Altesse.

 

Mercredi dernier, un quarteron de gueux embourgeoisés conspirent tenant séance au nom de la richesse bafouée dans de vils troquets parisiens, sans nous convier à table. Ces roturiers, ces vils payeurs d'impôts, se sont mis en tête de faire main basse sur les droits d'audience faisant fi de tout principe élémentaire de droit du sang et d'ainesse.

 

Dans ces temps sombres de privilèges baffoués, voici qu'on nous impose une joute au sein du comté du Languedoc parmi saltimbanques en roulottes et va-nu-pieds. Pour les plus aventureux coprincipautaires, qui feront le pélerinage parmi hirsutes et pouilleux, quelques précisions:

 

 - Nourriture : prenez vos dispositions avant la joute. L'épicerie Fauchon la plus proche se trouve à six lieues de l'arène où se disputera la joute.

 

 - Monnaie : la devise locale est l'euro. Nous vous conseillons de changer vos ducats  à la seigneurie avant le périple.

Munissez-vous en afin de payer les droits de passages sur les routes du comté. Contrairement aux autres taxes, nous sommes tenus de les payer (la peste les roturiers)

 

Une précision sur le dialecte:

"tarlouze" : invective sodomite désignant un jeune hobereau aux amours contre-nature. Si vous êtes désigné de la sorte, n'en prenez pas ombrage, certains autochtones, et notamment, leur chef de tribu, l'utilise plus en tant que ponctuation que réelle offense.

"paillade" : ville fortifiée enserrant l'arène. Vous trouverez peut-être un autochtone bienveillant qui vous en donnera visite, mais au pas de course (prévoir de bons souliers)

 

Bon voyage

  

 

  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans Nos chers adversaires
commenter cet article

commentaires

NIKO 04/04/2010 13:52


Ca c'est du dep! Bon voyage mec! Le Prince Albert est une pince, il lache pas les 3 points comme ça...


Fzfzfzfz 05/04/2010 18:42



Pendant que je serai dans l'avion j'en connais deux qui joueront à beep beep et le coyote sur l'autoroute de la pluie... Faites attention à vous.



ManekOne 03/04/2010 01:27


Peuple honni pour l'énarque
Aux relents de peste, débarque
IDS, avec nous!!
Leur voix restera silencieuse
La tristesse d'une passion contagieuse
Aphone, comme l'arène des touristes
Dommage! mais la Payada résiste
Eternelle est ta flamme qui m'anime...


05/04/2010 11:26

Ne manque qu une petite loop bien charnue et un bon flow, et y a plus qu a envoyer

prince qu'on sort 02/04/2010 13:19


La parking à calèches vous en coûtera 2 euros, ah les maroufles ! mais on peut se restaurer devant l'enceinte en dégustant quelque frite enketchupée, tout en spéculant sur la hausse du
caca40...


Sur le rocher toute cette "sécurité" ça insécurise les manants que nous sommes- et malgré le soleil qui nous chauffe la nuque on en a froid dans le dos....
bon on les a pas tapés depuis 20 piges les barons monégasques et il convient samedi de corriger cette âne au (b)ali....
bon voyage !


05/04/2010 11:30

Il ne fut pas corrigé cet âne au Bali... Balot...

Si un compositeur amateur cherche le tube de l'été, y a matière avec l effectif monégasque : lolopinomazounéné y doit bien y avoir une langue où ça veut dire quelque chose.

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.