Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 20:31





30 janvier 2010. 23 heures ou presque...


Trois coups de sifflet. Exhultation finale.
Poignée de main syndicale entre Didier Déchante et René Hilare. 3Deschamps lui glisse un mot qu'on imagine acerbe, ou plutôt dix syllabes ponctuées d'un son «a »... Oui, mais quoi?
Pailladdiction a mis sur le coup les mêmes experts en reconnaissance labiale que ceux employés pour la fameuse phrase de Marco lors de l'affaire Materrazzizou. La fameuse tirade, objet du scandale, était, je le rappelle, « ié té vou sour Google Earth, tou é vraiment pas joli vou dé déssus » ou alors, « ié vou la gueule à ta sœur , elle est vraiment très jolie vou dé déssous " (deux grandes écoles s’affrontent encore à ce sujet, c'est toujours compliqué de traduire la langue de Dante avec les "u" et les "ou").

Pailladdiction a donc lancé la mission. En tenant compte du cahier des charges (dix syllabes terminées par un « a »), reconstituez la phrase de Deschamps. Voici les premières suppositions avancées par le cabinet d’experts new-yorkais.

 

Premières suppositions :


« Vous avez jamais joué comme ça »… C’est la version retenue comme la plus plausible. Comprendre, il a fallu que ça tombe sur nous. Non, vraiment, personne ne nous aime, nous l’OM. C’est vrai, quoi, on est un grand d'Europe, mais faut pas pousser quand même, respectez nous comme un grand club mais recevez nous comme une PHR, merde, quoi... 
 

 




«Tu le vendrais pas des fois, Aït Fana ? » Comprendre, si jamais t’en fais rien, pour te dépanner, moi je te le prends, et je te fais un prix à pas cher, passque c’est toi. Je peux même rallonger l'offre d'un Bakirikou Koné, pour dire comme je suis sympa...

 




« T’as pas vu les vertèbres à Diawara ? » Comprendre, le colosse phocéen a laissé une partie de son imposant squelette en souvenir sur le but de K.A.T. Et c’est pour ça qu’il était tout colère à la fin de la rencontre. « Faites pas les cons, allez vous battre ailleurs, vous allez y marcher dessus »

 

Autres suppositions, moins plausibles :


 - « Et c’est encore ouvert Latipolia ? »

 - "sont bizarres ses corners, ton Tino Costa..."

 - « Où j’ai foutu les clés de la Skoda ?»


 - « Et tu sais danser la macarena?»


 - « T’aurais pas vu la jambe à Ben Arfa ? »


 - « « et ils sont où ? » et bé, moi ch’uis plus là..."

S'il vous vient des idées, vous gênez pas
... Non, celle-là elle comptait pas, bien qu'elle aurait pu. Je voulais dire, si vous avez des suppositions n'hésitez pas à les marquer en commentaires.
  Pour aider les keskidididistes amateurs, une petite et salutaire piqure de rappel.


Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

vava 04/02/2010 18:12


"Et hop! une passe décisive pour Costa"
"J'rap'ticis, ou t'as encore grandi toi?"
"Et encore, on a vendu Samassa"


Fzfzfzfz 04/02/2010 14:27


Bravo les gars et merci pour votre bien drôle participation au keskidididi. "René j'en ai plein la boite à caca"


diduka 03/02/2010 21:17


"bravo, j'vais être muté à Ankara"
"cousin, tu viendrais pas danser le mia?"
"L1 de merde, aussi ça m'apprendra..."


Pedro Payadero 03/02/2010 16:02


Quelqu'un lui a demandé à René ce que DD lui avait dit ? Parce que moi j'irais bien lui demander...
Ca a l'air de le faire rigoler en tout cas quand on voit les images


Vava 03/02/2010 01:33


Je vais pas faire toute la saison moi


Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.