Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 14:58

 

 

 

 - Tu vois Josiane, le Semnoz, j'le connais comme le fond de ta culotte, j't'avais dit que le tunisien se cacherait là ...

 

10 juillet 2013 : Centre de Grammont - bilan de la saison écoulée côté pailladin. Constat lapidaire, on a traîné la défaite à domicile contre Evian Thonon Gaillard comme un boulet toute la saison. Après revisionnage de la rencontre, éviter pareille mésaventure devient donc un axe prioritaire pour le staff pailladin.


11 juillet 2013 : Daniel est donc proposé aux savoyards contre 4 millions d'euros.


12 juillet 2013 : Réponse par transfert de fax de la direction d'Evian Gaillard à leur cousin de Montpellier. "Bon Rémi, arrête tes blagues, le mercato c'est une affaire sérieuse"


13 juillet 2013 : par conséquent, la direction pailladine n'a plus d'autre choix que de recruter Saber Khlifa, triple buteur savoyard de cette défaite maudite. C'est ainsi que la rumeur Khlifa éclate. Que le Saber-pipeau pète si vous préférez.


16 juillet 2013: La Paillade a fini en roue libre, on reste en roux libre. Offre de Charbonnier plus 2 millions et des brouettes (pour les frais de crème solaire) contre Khlifa.


17 juillet 2013: refus de Patrick Trotignon, de la direction de l'ETG, vexé par le montage de cette offre. Contre-offensive savoyarde envoyée à Grammont : 4 millions plus Mongongu. 


18 juillet 2013: Déclaration de Saber :"je rentre dans la semaine pour signer avec Montpellier, il y a un joueur dans la transaction." Jean Fernandez :"là, ça sent vraiment mauvais".


19 juillet 2013 : Au petit jeu du dupera Dupraz pas, l'entraîneur haut savoyard s'estime ulcéré par le léger retard de Saber a la rentrée des glaces à Annecy. 3 petites semaines de rien du tout..."Si je parle de Saber, je vais devenir acide"


20 juillet 2013: un fax émanant de Grammont arrive au siège des eviannaisthononcistes :"oh Montrognon et tes Perrier sans bulles, vous allez pas nous chier un coucou suisse, si votre entraîneur il est acide foutez lui deux suppos de Ph+, et qu'il arrête ses conneries, il est en train de nous casser la baraque avec l'autre Carthagignac, là ". La signature est illisible mais l'enquête avance très rapidement sur l'identité de l'expéditeur.


21 juillet : Fort de sa dernière saison, Saber envisageait un retour triomphal de Tunisie avec accostage à Golfe Juan, et remontée à Annecy jusqu'à son bon appart par la route Napoléon. Il se rend compte que sur sa personne, l'avis d'Evian a varié. Ah le respect des horaires et de la chaîne du froid...


 

"Je vous demande de vous arrêter, c'est pas un jouet c'est le 110m haies de Manu!"

 

22 juillet : Voyant sa popularité déclinante sur le lac du Bourget, Saber songe à présent à faire son retour sur le continent par l'Espagne, où justement le MHSC est en stage. Plus qu'un stage, en fait un habile prétexte pour rencontrer le docteur Fuentes, et que ce dernier fasse de notre paire d'attaquants de pointe un goleador nommé Ganuel Charberra, qui combinerait vitesse de course et détente sèche ajoutées de ses 2 composants.

L'OGM serait alors à nouveau proposé en échange à l'ETG contre Saber. Un deal secret sous nom de code  "Adventures of Ghostface Khlifa and the Roux-Tank"


23 juillet : L'équipe titre que St. Étienne serait aussi sur les tablettes. Roland Romeyer, la nouvelle concierge du mercato, envoie un fax à Saber "quand tu seras au large de la Corse, si tu veux bien me rendre un tout petit service, Khazriment rien...". Il a pas tort de demander, qui ne tente rien... et puis, comme tout travail mérite Saber...


24 juillet : alors que l'embarcation de Saber arrive à 3 miles nautiques des côtes espagnoles, une ouverture en profondeur de Manu tombe à deux mètres du frêle esquif. Croyant à un tir de semonce des garde-côtes, Saber décide de rembourser chemin. On n'avait pas connu un tel fiasco dans un débarquement depuis la baie des cochons. Le triomphe de la baie des champs nous parait encore un peu plus lointain.


5 août 2013 : Saber annonce qu'il ne rentrera pas en France avant le 8 ou 9 août, date de la fin du jeûne du Ramadan. Manu annonce qu'il est lui aussi, religieusement tenu par l'église évangéliste d'Argentine de ne pas toucher un seul ballon aérien de jour, seulement par nuit noire avec tous les projecteurs du stade éteints.

 

6 aout 2013 : Négociations au point mort. Saber peut tranquillement envisager une séance de dédicaces au rayon outillage du Carrefour Market de Thonon les Bains face à une horde de fans en liesse tous contents (ou presque) de le revoir, et nous une nouvelle défaite contre les Perrier-Carnon-Gaillards avec hat trick de Saber... 

 

7 aout 2013 : ... à moins bien sûr que... mais ça c'est peut-être une autre histoire...

 

Pleiades - Marseille - Vieux port - Printemps 2012

 

... Révélation de dernière minute. Désireuse d'en finir avec le mystère Saber, la direction du MHSC s'en remet à la technologie. Un satellite balaye la côte de Tunis à Djerba afin de localiser notre futur attaquant vedette. Mais les recherches restent vaines. Pour le technicien chargé du balisage GPS, ça vient du matériel. "Le pointeur du satellite est mal placé, il lui est impossible de trianguler, il faudrait que quelque chose le déroute de 0,8 degrés nord mais, ça..." Jean Fernandez prend les choses en main : "Bougez pas, c'est un travail de spécialiste... Manu, viens voir deux secondes, remontre-moi comment il avait fait Belhanda à Ajaccio?"


...Impeccable intervention technique de Manu, et refonctionnement immédiat du pistage. "Je peux formellement vous annoncer que l'individu recherché est... en France!? ... 19, rue des micocouliers... à Marseille... attablé en terrasse de l'établissement "Hollywood Kebab"... Et même qu'il consomme... un oeuf au plat, je dirais. Jean Fernandez: "Mais non, c'est pas possible, il peut pas manger il est en plein ramadan, le con, il est en train de faire affaires avec José Anigo!"

 

C'est ainsi que semble se terminer cette belle histoire, Saber finirait donc chez les sardines. A la satisfaction générale, le spectre d'une nouvelle défaite contre l'ETG se dissipait à nouveau.


Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2013-2014
commenter cet article

commentaires

Grem 08/08/2013 15:17

De Djerba la fidèle à Fidel Castro, un beau feuilleton que voilà, et un happy end à la clé! Bravo à toi et merci Saber d'aller grossir le banc des sardines

Pailladdicted 07/08/2013 13:47

Alors, en vannes qui collent aux dents, Khlifa à la place du Khlifa, je l'avais sortie pour notre autre bête noire Lisandro Lopez (notez ce sentiment de honte peu retranscriptible par écrit) et
Khlifa en guerre aussi d'ailleurs. En fait, j'en ai écrites pas mal la saison passée qui se sont retournées contre moi : sur Jean Fernandez, sur Bakar, et même sur Mounier face au public stéphanois
puisqu'on parle de retournés aléatoires. Toutes ces vannes ont été suivies d'une nouvelle au mercato : c'est pourquoi je n'assume aucun de mes dires sur le bordelais Diabaté

Benjamin 07/08/2013 13:24

Bah, disons que c'est juste excellent et que mises à part "Qui pour devenir Calife à la place du Khlifa à Évian?" "Prenons un peu de hauteur avec Khlifa Airways" et "Le doute Saber l'étend" tu nous
les as toutes faites!

Champion.

Jaques Daniel 06/08/2013 21:19

Le cliffhanger tu nous l'avais déjà sorti mais ça marche encore. Pour corroborer ta conclusion on ne sait jamais. J'espère juste que, comme il semble actée qu'on aura un petit collègue de bureau à
Manu le torpilleur ce sera pas une recrue arrivée dans l'extrême urgence faute de mieux pour lui comme pour le club genre un Touré qui signe le lendemain du match à Louis 2.

L'aoutien aléoutien 06/08/2013 17:06

Manétan Herbonnier. Grand con que tu fais.

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.