Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 07:24



Si en plus, le coiffeur s'y met...

A la base, Benoit Pedretti a les initiales pour plaire à l'aficion payadina (en revanche, si vous vous appellez Gilles Nivet par exemple, c'est moins gagné pour percer dans les coeurs oranges et bleus) Un peu comme Stéphane Paille avait  à la Paillade le patronyme pour réussir une carrière d'Arsène à Arsenal... Sauf que voilà, parfois, ça continue, parfois, ça s'arrête net à la carte d'identité... Malgré un flagrant déficit de popularité au sein des travées naranjazules, il se peut néanmoins que notre héros de la semaine entende son nom de famille une bonne centaine de fois dans ses courses nocturnes sur les bords de la Mosson. A en rendre jaloux les héros habituels de notre hacienda.

Conspuer, vilipender, tarlouziser, ne serait pas malin à bien des égards, nous rétorqueront à raison les plus tempérés aficionados. D'abord, parce que les sobriquets qui seront apposés au patronyme de la belle des champs ne formeront que l'écho d'une déclaration présidentielle immédiatement démentie. Inutile donc de les surrenchérir. En outre, parce que les amours contre nature avérées ou non du jeune icaunais (ou il connait pas, "chacun baise comme il entend" avait dit ce grand philosophe, même si pour certains, baiser rend sourd) ne nous regardent en rien. Enfin parce que ces allégations ne sont qu'une goutte dans l'océan d'incertitudes que nous promet la réception d'une équipe au style de jeu très voiture de sport allemande (911) ou compacte française (1001). Le même philosophe résumera les incertitudes de cette rencontre par un lapidaire "
ils vont nous faire caguer, ceux-là".

On le sait, le malheureux coming out nicollesque fut alourdi de quelques saillies faites par d'inutiles mondains en mal de temps d'antenne. Ajoutez à cela le besoin journalistique de remplir les journées creuses d'avant-rencontre,et vous obtenez un indu rebattage médiatique d'un non-évènement. Et voilà comment notre folle de Chaillotines se retrouve malgré elle au centre d'un tsunami dans une tasse à expresso...

Malgré elle, enfin, c'est vite dit. L'entraineur valenciennois a récemment versé dans la parabole sensuelle pour décrire le jeu de l'oeuf bourguignon "Il met la semelle et dans le même temps vous caresse". L'oeuf Kinder de Bretagne paye et relance "toujours pareil, les pieds en avant".  Au match aller, notre Tino n'avait que modérément apprécié le massage plantaire au 18 vissé sur sa zone abdominale. Un bel oubli arbitral avait empêché aux deux hommes de poursuivre ces torrides préliminaires dans le couloir menant au vestiaire. 3 avis concordant, certains y verront une cabale. D'autres la fameuse fumée du feu... 

Benoit Pedretti ne mérite pas les initiales de Pierre Desproges, c'est un fait. Et le présidentiel coming out était des plus exagérés. 1m 77, c'est pas si petit que ça. Mais peut être pourrait-il enfin s'acheter un crédit aux yeux d'entraineurs vindicatifs (pas trop cher, on est sur les terres de Guy Roux, quand même). Après tout, mieux vaut tarlouze que jamais...






Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans Nos chers adversaires
commenter cet article

commentaires

diduka 13/03/2010 15:32


Durant lacloserie d'avant-match, il s'est fait mousser ce demi qu'à fait "crème" son entraîneur, et qui sera serré de près sur le gazon (maudit?) pailladin avant d'être expréssement allongé avant
le terme des débats...


Baby Air 13/03/2010 12:06


CQFD du B.C.G (Brave Christophe Galtier) :
"Once I had a love and it was divine
Soon found out I was losing my mind
It seemed like the real thing but I was so blind
Much of mistrust, love's gone behind"
signé Coeur de Vert ...


diduka 10/03/2010 12:35


l'onctueux Benoît compte fermement sur ses partenaires pour franchir l'épreuve en terre pailladine car dans la vie, lance t-il aux journalistes avant-match "on est jamais trop aidé"...
(surtout lors des liaisons dangereuses)


10/03/2010 15:15

Mr Diduka. voilà un commentaire très chaud derlodelaclo...

"Mon demi est craint mais c'est une crème!" Jean Fernandez prend la défense de sa belle ... et vire au rouge quand on touche à son gai piétineur d'abdos argentins

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.