Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 00:29

 

 

 

 

 

Le traditionnel paperboard de René dans le vestiaire...  

 

 

Des quarts de finale de coupe bien instructifs que voilà. Outre la défaite du new PSG à Evian, sur laquelle nous resterons les mieux placés pour... fermer notre gueule, on peut décemment envisager un Lorient Bordeaux en finale. Des merlus à Saint Denis, voilà une affiche que Rémi Gaillard, héros montpelliérain de la semaine aura sûrement notée. Le service de sécurité de l'Elysée aussi.

 

Bon, Rémi, que ce soit bidonné comme émission, tout le monde aurait pu s'en douter bien avant ce piège. L'autre fois, un épisode "Mon mari ne vit que pour le football. Et le Nîmes Olympique" aurait du apporter toutes les certitudes aux derniers réfractaires.

 

Cette semaine à Grammont aussi, l'heure était aux confessions intimes :

 

 

 

 - Le péché de chair mon Père.... J'ai rêvé cette semaine que je démembrais un joueur lyonnais

 - l'OL ou la cuisse, mon fils?

 

 

 

 

Mais fi, place à cette belle affiche !

___________________________________

 

 

 - 94e : Ce soir, suite du challenge "toi aussi, viens prendre ta baffe chez ton champion"...

 

 

 - 93e : ... presque tous les invités ont joué le jeu, sauf Evian (parce que Evian) et Marseille, qu'il aura fallu aider patati Pataca...

 

 

 - 92e : ... mais ce soir, c'est pas l'Olympique Pagnol à la maison, mais son homologue l'Olympique Guignol. Finalement, "Pignole" comme terme brassant les patrimoines culturels des deux villes, ça semblerait plus fédérateur qu'"Olimpico", non?

 

 

  - 90e :  Jean-Michel Aulas : « Je n'ai pas un souvenir précis de " Loulou " ce jour-là, mais je me souviens très bien de mon premier match à Montpellier. C'était en 1987, un match pour la montée (1-3), j'étais avec Charles Mighirian, à qui je m'apprêtais à succéder à la présidence de l'OL. C'était une réception à l'ancienne, avec les Gitans et les serpes à l'échauffement (sourires)...

 

 

  - 89e : ... Tout ça parce que deux trois jardiniers étaient gentiment allés lui demander un autographe, toujours à voir le mal partout, ce Jeanmicholas...

 

 

   - 70e : Pour ce soir, ce qui devrait motiver Younes, c'est notre terrain fait d'herbe mâchée (rooooh, ça va, c'est moi qui paye, je recrute ce que je veux comme blague)

 

 

 

 

 

  En matière de bête noire, Lisandro semble décidé à devenir Khlifa à la place du Khlifa...

 

 

 

   - 3e : Anesthésié par deux semaines de visionnage de jeu bordelais, Stéphane Girard a failli faire la bise à Lisandro Lopez.

   

 

1e : Surprise tactique des visiteurs avec Gourcuff placé à gauche dans le rôle d'embrayage de l'attaque lyonnaise.

 

 

2e : Si maintenant on se fait pièger par Rémi Gaillarde...



 

3e : Les lyonnais veulent faire un concours de Dabo. Ils seront facilement différenciables, avant de croiser le notre, le leur porte encore un maillot blanc.

 

 

4e : Une ravissante blonde vient de passer tout près de Jean Michel Aulas. Xavier Gravelaine n'aurait pas loupé une aussi belle occasion de parler de la poupée Barbie aux côtés du lyonnais.

 

 

5e :  Gros tacle de Fofana, que le grand Xavier aurait certainement qualifié de barbare.

 

 

12e : Les visiteurs sont plutôt bien rentrés dans leur match. Bryan n'est encore rentré dans personne.

 

 

13e : En fait, question vacances de Pâques, je croyais qu'on était dans la même zone avec Lyon.

 

 

17e : On sent René désemparé face à ce début de match pailladin. A qui veut gagner du Lyon, il va lui falloir un joker....

 

 

18e : ... Le vote du public? Trop de crétins prendraient la réponse D comme d'habitude

 

 

19e : .... Le 50-50? Il n'a droit qu'à 3 changements....

 

 

20e : ... L'appel à un ami? Paul Le Guen? Lui, au moins il aurait déjà renvoyé ce Grenier sur le banc.

 

 

21e : Je savais bien qu'avec cette suspension de Bisevac, la semaine était mal engagée pour nous.

 

   

29e : Lisandro Lopez est vraiment beaucoup plus sympathique dans la pub Matmut. 0-1

 

 

32e : Combinaison lyonnaise qui finit sur Briand. Je croyais bien qu'on n'allait avoir aucun ballon de relance de toute la mi-temps.

 

 

36e : L'ex de Lopez s'appelle Marc Anthony. Anthony marque, c'est vraiment de l'histoire ancienne.

 

 

38e : Récital a Cabella dans la défense lyonnaise.

 

 

39e : C'est sympa aussi quand les aventures d'Umtiti et gominé tournent à l'avantage du chat.

 

 

40e : Après visionnage, le CSA déclare l'action de Younes interdite aux mineurs.1-1

 

 

 

Jean Michel Aulas goûte moyennement l'exploit technique de Younes.

 

 

Mi temps : en parlant de mineurs, JMA profite de cette mi temps pour nous expliquer qu'un "bâtard est en fait une demie-baguette d'environ 90 grammes, qu'on trouve dans toutes les bonnes boulangeries, sauf chez ces bâtards de stép..." allo? allo? Bon, Jean Michel doit être dans le tunnel.

 

 

46e : La semaine dernière, les supporters girondins ont déployé une banderole contre l'homophobie. Yohan Gourcuff n'a pas laissé que des mauvais souvenirs sur les bords de la Garonne.

 

 

49e : Pour ses qualités naturelles de leader, Lisandro est ovationné par la Butte, qui dans un espagnol approximatif, le voit finir haut-député.

 

 

51e : Il y a du Gourcuff dans ce Grenier. Footballistiquement bien entendu. Anatomiquement, cela ne nous regarde pas.

 

 

54e: Passe d'Umtiti pour Grenier qui dépasse le rond central de surface lyonnaise. Philippe Doucet situe la ligne de récupération de balle lyonnaise aux alentours de Celleneuve.

 

 

55e : Il n'est pas exclu qu'on déplace les ramasseurs de balles dans le rond central.

 

 

57e : Les face à face Mounier-Vercoutre ressemblent à des rapports sous double contraception.

 

 

60e : Début de rixe entre Younes et Malbranque autour de Gourcuff. On fait vraiment rire le monde entier avec nos débats sur le mariage pour tous. 

 

 

63e : Vercoutre relâche une tête de Daniel. C'est pas beau de se moquer.

 

 

65e : Ce Gonalons ressemble à un Pierre Alain Frau sous hormone de croissance... Allez, ne soyons pas chiens, il n'a pas un profil aussi fraulique...

 

 

Les diététiciens de l'Olympique Lyonnais dévoilent enfin leur secret.

 

  

66e : Le problème dans les 1 contre 1 d'Anthony, c'est que le gardien reste encore en surnombre.

 

 

67e : Pendant ce temps, dans le camp pailladin, l'assistant de Mr Moreira vient de se plaindre. Son smart phone s'est déchargé en pleine partie de Scrabble. 

 

 

68e : Un seul but encaissé pour autant d'occasions subies. Ce soir, c'est concession infime pour Lyon...

 

 

69e : Parti dans les toilettes du vestiaire lyonnais, Rémi Garde explique à la caméra à quel point lui et sa défense centrale ne se touchent plus, ne se regardent plus.

 

 

70e : S'il n'était pas passé par chez nous, je dirais bien à Rémy d'aller se Vercoutre. Ou à Lloris d'enlever sa perruque.

 

 

 

Arrête de stresser pour rien, mon mari Rémy travaille à Montpellier ce soir.

 

 

71e : C'est pas possible. Ca va rentrer...

 

 

72e : Entrée en jeu de Gaétan. Ca va quand même rentrer.

 

 

73e : Ca serait vraiment bien que ça rentre, parce que j'ai un bon ami qui habite Epinal et...

 

 

75e : Gomis traîne un peu, il n'est pas prêt pour le changement, et prend un savon. Les douaniers du Perthus sont en alerte.

 

 

76e : Leurs homologues de la Jonquère aimeraient bien jeter un oeil au contrat de travail de Steed Malbranque.

 

 

77e : Grâce aux relances lyonnaises, c'est happy hours en tribune. Deux paquets de chouchous achetés, un ballon du match. 

 

 

78e : Depuis la pause, il fait vraiment flipper, le dauphin.

 

 

79e : Depuis la pause, le jeu pailladin est un pur bonheur (ne cherchez pas de vannes là où il n'y en a pas) 

 

 

 

Madame Réveillères a visiblement écrit à l'émission

 

 

80e : Au tour de Rémi Garde de jouer à Questions contre un champion.

 

 

82e : Mr Moreira a oublié une main dans la surface lyonnaise. Il pourrait faire attention à ses affaires quand même.

 

 

83e : Sur cette action litigieuse  les bonnes langues diront qu'il n'y a pas de vice.... Aulas, c'est là qu'est l'os, répondront les mauvaises.

 

 

85e : Avec autant d'occasions manquées, on peut se demander si le Pirée à venir.

 

 

        Elle est très grosse la nouvelle mascotte lyonnaise...

 

 

86e : Même Gomis descend participer à l'arrosage de nos tribunes, et vient taper en touze, pardon en touche.

 

 

90e : Les pailladins entrent dans les arrêts de jeu. Les visiteurs les avaient précédés depuis 45 minutes.

 

 

93e : 47 minutes d'hommage à Guignol, une minute d'hommage à Toni Musulin, ces lyonnais savent honorer leurs célébrités. 1-2

 

 

94e : 47 minutes d'hommage à la saison du champion 2012, une minute d'hommage à la saison du tenant du titre 2013, nos pailladins connaissent leur histoire.

 

 

95e : Après au printemps dernier les victoires à la Hitchcok, cet hiver les victoires dans la boue de Woodstock, nous voici rendus aux défaites contre un dauphin en toc... Allez, petite contrepèterie pour nightclubber montpelliérain : le toc Aulas.

 

 

96e : René Girard n'est pas amer du tout : 'j'aurais dû rajouter des citrons en plus des cornichons dans la liste de courses "

 

 

97e : Avec cette belle seconde mi-temps et notre compteur bloqué à 48, on dira qu'on fait Mende honorable. 

 

 

 

Ah... le printemps. La saison des amours...

 

 

 

 

_______________________________________________

 

 

450e : L'apparition médiatique quotidienne de Notre Président était réservée ce dimanche à Canal Plus. On y appris une nouvelle sensationnelle. Notre entraîneur s'appelle René Girard. On ne peut que s'en réjouïr.

 

 

L'actualité pailladine? C'est pas moi qui le dis, c'est Batéfimbi... 

 

 

 

 

Allez, fi les pailladins auront su nous régaler et c'est bien là l'essentiel. Une pensée aux pailladins qui viennent de souffler leur 10 bougies. Après "soyons réalistes demandons l'impossible", la maréchausée s'est hélas fendue d'un autre slogan soixante-huitard "sous le préfet, la plage"...  

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2012-2013
commenter cet article

commentaires

Grem 25/04/2013 13:48

O trimard c'est quoi ce statut FB de rlah?plus d'articles pour la fin de saison?

Oyésapapayadiction 29/04/2013 16:25



T'inquiète grand, plus de compte rendus, mais très certainement un article de plus. Un seul en 2-3 épisodes qui ne dépend pas que de moi, mais des mains expertes de qui tu sais (qui je t'arrête
de suite ne travaille pas sur la 113). Je lâche les compte-rendus par manque de temps, une grande aventure humaine se présnte à moi et Dieu sait qu'elle va m'en bouffer du temps.


Allez la Paillade!



Frero 22/04/2013 17:51

les coms sur Xavier Gravelaine, un mega +1 ce mec est une blague au micro j en garde 1 bon souvenire de quand il etait chez nous mais la il faut qu il arrete. et maintnenant tous avec jeanot

fugigol34 22/04/2013 16:07

83e : Sur cette action litigieuse les bonnes langues diront qu'il n'y a pas de vice.... Aulas, c'est là qu'est l'os, répondront les mauvaises.

:-) aulas c'est là qu'on l'a dans l'os. Mais je crois qu'il y avait pas main, faut pas dékoné

Pinpin 22/04/2013 14:28

De la bonne ouvrage, merci! Par contre l'a pas compris la 35.

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.