Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2013 6 02 /03 /mars /2013 20:15

 

 

Cette semaine c’est un match particulier pour la Paillade, elle affronte son entraîneur : le Stade René.

Alors que Saint-Tchétchène et Nissa ni ça s’affrontent demain en terres industrielles, nos naranjazules seraient bien inspirés de venir à bout des bretons.

 

 

Salma Hayek n’ayant pas fait le déplacement, Louis Nicollin a pioché dans le répertoire téléphonique de Chris Mavinga pour convier quelques demoiselles au regard de Breizh dans les loges.

 

 

Mais fi de tout ça, car d’ordinaire la Paillade reine tient les rênes dans l’arène face à Rennes.

 

__________________________________________________________________________________

 

 

- 201e : Il fera entre 4 et 5 degrés à la mi-temps. Pour nos adversaires, ça correspond à un temps de cidre brut.

 

 

- 188e : Avis aux ultras héraultais, pensez à vous menhir de vos abos.

 

 

- 138e  : Alexandremini va beaucoup manquer à ses coéquipiers, il détenait jusque là les clés du jeu rennais. En même temps, un petit mec qui court partout avec des clés, c’est du déjà vu.

Mavinga, tête de tigre (oui on arrête avec Mavinga.)

 

 

- 101e  : La Paillada Celesta retrouve son porte drapeau. Souleyman Camarade sera sur le banc d’honneur. On attend déjà la rentrée du sénépourrégaler.

 

 

- 35e  : Je pensais avoir une vanne mais non. Je laisse l’état de la pelouse vous faire rire, ou pas.

 

 

- 34e : Ah si, j’ai! On me signale que le match se jouera à guichets ouverts.

 

 

- 26e : Dans la série « Mon voisin me dit », mon voisin me dit que Giroud s’échauffe avec un maillot rennais. Je lui répond qu’on ne plaisante avec les mythes. Pas même les mythes errants.

 

 

- 4e : Gaëtan et Manu sont associés en attaque. Un tank et un grand rouquin blanc, de quoi affoler les défenseurs bretons non?

 

 

- 2e : Le coup d’envoi fric-tif ne sera pas donné par Ronaldo. On n’entendra pas Paganelli interviewer dans un dialecte franco-hispano-anglais un brésilien parlant portugais.

 

 

6e : « Tacle du bras » par Daniel, le geste qui peut sauver une intervention ratée.

 

 

14e : Mouniiieeer tu dooors, pailladin pailladin pas trop viiiteee.

 

 

14e toujours : Montpellier-Rennes, c’est pas un match des féminines hein?

 

 

17e : Gérard Jugnot fait la moue devant son banc, René compte les taupes (il est mignon mignon…)

 

 

 

      

 

Antonetti souhaite que son équipe fesse la Paillade, alors il demande à ce qu’elle la culbute haut.

 

 

21e : Julien Féret, surtout au niveau des crampons.

 

 

29e : Excellent tacle de Mounier - qui ne dort plus - qui centre - what else? - pour Manu mais Giroud détourne la balle d’une habile claquette.

On arrête avec les histoires de sosies ou pas?

 

 

31e : René Girâle, même quand il a tort.

Ah t’as pas dit « mon voisin me dit », perdu.

 

 

31e : Pendant ce temps, moumoute Erdinç s’empresse de frapper, c’est la hâte à turc.

 

 

36e : Victime d’une ilungation, le défenseur rennais cède sa place.

 

 

42e : Esscousé-moi vous délanch, jé chelche oun lépalateul machine à lavé, chiouplé, lé Pitau pochib.

 

 

45e : Don Camillo siffle la reprise. O sole Millooooot…

 

 

46e : Mon voisin me dit que les escaliers sont en panne et qu’il faut désormais prendre l’ascenseur. Ah c’est vrai, faut que ça ait un rapport avec le match ce truc. Pardon. Alors, mon voisin me dit que Mounier passe de la course à la bicyclette. Je lui répond que s’il finit dans la Mosson après le match il aura réussi le triathlon pailladin.

 

 

51e (ou 53e, ou 56e je sais plus, enfin tout le match en fait) : Accélération du burkinabé Jonathan - qui n’est pas sans rappeler les « non-accélérations » de son compatriote feu Abdoulaye Cissé (comment ça il est pas mort?) - qui voit Daniel arriver face à lui, le rennais fait une feinte, pis trois pas, pis un dribble, pis trois pas…

 

 

58e : Entrée en jeu de Martin. Sous vos applaudissements.

 

 

62e : À suivre : « La vie de Bryan » de Monty Pitau.

 

 

66e : Mounier - encore lui -, est très en jambes, le cuir épouse merveilleusement ses pieds, ce qui attise la jalousie de Podophile-Catherine.

 

 

68e : Somptueuse main non signalée de Mavinga dans sa surface (je devais arrêter mais il le cherche aussi). Le voilà favori pour l’Apam d’or.

 

« Eeeeeeeehhhhhhh sexy rennais »

 

74e : Il tonne dans le ciel breton.

 

 

75e : Mon voisin me dit (comment je gère trop bien cet effet maintenant!) qu’il y a faute sur Costil sur le but d’Hilton et qu’il y avait un pénalty pour Rennes aussi. Je lui réponds que je l’emmerde et qu’on est champions!! CHAMPIONS!!!!!!!

 

 

78e : Un jour on essaiera d’associer Vito et Utaka en attaque. Hilton-John, ça sonne bien non?

 

 

81e : René Ier roi de la Paillade supplie ses joueurs de ne pas faiblir. Il hurle en se grattant le haut du crâne, d’un ton sûr.

 

 

83e : Le défenseur central rennais boîte, vite, que l’on donne une canne à Biyik!

 

 

86e : Apparition divine vingt-cinq mètres devant la Butte.

Camaradona la victoire à la Paillade.

 

 

 

 

« Moitié homme moitié robot, le plus valeureux de l’Hérault, Sooouuuleyman, Sooouuuleyman, sauveur de nos hivers.

Toi aussi tombé amoureux, de ce maillot orange et bleu, Sooouuuleyman, Sooouuuleyman, tu leur fais à l‘envers!! »

 

92e : Costil dégage loin, loin… loin… C’est le far breton.

 

 

94e : Rennais, vous chantiez étant quatrièmes, et bien Danzé maintenant.

 

 

99e : Mon voisin me dit que de toutes façons la semaine prochaine on ne battra pas Nice. Je lui réponds que voir Montpellier perdre au stade du Ray, aux niçois qui mal y pense!

 

_______________________________

 

Note de Pailladdiction : Bravo et encore merci à Benjamin. Si d'autres veulent aussi se prêter au jeu du compte-rendu, faites-vous connaitre. Une seule condition à remplir pour jouer, être pailladin!

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2012-2013
commenter cet article

commentaires

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.