Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 08:31

 

Cher journal, j'ai un peu fait pipi du cucul toute cette semaine avant la Biélorussie...

 

Allez, fi, n'en jetons plus avec notre Hugo national, surtout qu'à Pailladdiction, on l'adore... Laissons l'EDF et les articles en redifs, et entrons sans tarder dans ce trépidant Paillade Reims (non, mais attends, t'es déjà sorti?)

 

______________________________

 

 

L'avant-match

 

On se retrouve donc après une trêve internationale assez chargée, qui a vu:

 

 - le club nous dévoiler ses nouveaux aménagements (douches, sauna, aquathérapie) et très certainement gagner une étoile supplémentaire au classement national des campings.

 - Lilian, jeune agriculteur tempétueux... Allez, on en dit pas plus sur le héros de la Croatie, que cette affaire Thuram, vraiment c'est pas gai.

- Bryan, jeune pailladin à nouveau appelé en Espoirs, déclarer façon article de Jeune et Jolie " ça fait encore plus plaisir la seconde fois". A moins qu'il ne tire cette citation de son idole même, le grand Chuck, au sujet de la mort.

 

 

La fête du slip's photo.

 

On rigole mais pendant ce temps, Bryan a plus de sélections en Espoirs qu'à la Paillade... 

 

 

L'adversaire  

 

 

Bastion du football français, le Stade de Reims sera à jamais le premier. Et le seul : le Stade de Reims a abrité en son sein le plus grand journaliste français de tous les temps. Notez que le Stade de Reims a également disputé nos 2 premières finales de coupe d'Europe.

 

     

"C'était ou KF Tirana-Lokomotiv Plovdiv avec Dessailly, ou Arsenal-Barça avec Menes... Mais comme avec la direction de Canal, j'ai jamais ce que je demande..."     

 

 

18h08 : Avec 2 victoires en 4 matchs sur des récents champions de France, cette équipe de Reims est en forme. A l'arrivée des champenois au stade, Laurent Nicollin a juste le temps de coller un poster d'Hasan Kabze sur le tableau du palmarès du club.     

 

 

Le Match

 

20h00 : Coup de sifflet de l'arbitre. Nos joueurs se regardent tous pour savoir lequel doit sortir du terrain.

 

20h03 : Vu le casque que porte Krychowiak, on sent qu'Hubert Fournier a longuement visionné notre animation offensive.

 

20h08 : Occasion champenoise. Mais Geoffrey en est fort aise.

 

20h12 : Les têtes plongeantes de Victor ressemblent toujours autant à des tacles glissés. Il persiste à mettre la tête là où tout le monde met le pied. 

 

20h14 : Triple rateau-foulard brésilien-double moulinette de la Castellane et passe en retrait, le jeu de Rémy prend décidément la voie de la sobriété.

 

20h17 : Jolie frappe de Gaétan malheureusement déviée par le toît de la tribune Minervois. Tweet de René Girard à base de grande cigogne et de champagne mouettes & Charbon.

 

20h18 : C'est vraiment sympathique de la part de Gaétan d'avoir voulu emmener avec lui la malédiction du buteur pailladin.

 

20h22 : Les consignes de jeu dans les couloirs, et de jeu simple sont parfaitement respectées. D'ailleurs pour simplifier au maximum, on a même écarté le jeu du terrain...

 

 

Un single dédié à la Paillade, un autre à Reims, le dernier CD 2 titres de Gaétan Charbonnier n'oublie personne.

 

 

20h25 : Frappe enroulée de Sanson, qui oblige Agassa à un arrêt. Enfin, à un amorti de la main.

 

20h26 : Le problème avec ces crampons oranges, c'est qu'on ne distingue pas les têtes de Charbonnier des retournés acrobatiques de Courtet.

 

20h27 : Mon voisin de derrière est comme nous tous, un grand fan de Mapou Yanga M'Biwa...

 

   

Virgin Money: dépucelez votre compte en banque sans toucher à votre compte en bleu, et donnez à votre carrière un Air de Virgin Suicide. 

 

20h32 : Nos pailladins ont clairement la tête ailleurs. On peut en vouloir à la LFP de nous faire encore jouer Reims juste avant la Champion's League.

 

20h34 : A un détail près (le porteur de balle), notre pressing dans le camp adverse est impeccable et ne fait pas un pli. 

 

20h35 : Ce air-tacle de Morgan Sanson semble en retard d'un match environ. Fabrice Abriel a encore eu très chaud.

 

20h38 : Il est à craindre que l'emblématique Souley ne redevienne la tête de turc de certains mastres, tant ce soir c'est bouc et misère.

 

20h41 : Morgan qui n'a plus que 2 temps de retard, en profite pour inventer le tacle à la rémoise. 

 

20h44 : On s'approche de la pause. L'arbitre assistant vient d'afficher le temps de jeu effectif de cette première période.

 

20h45 : Fin de la mi-temps. Mes voisins craignent le retour des années Domergue. A voir comment Teddy s'immisce dans notre milieu, c'est en effet un souvenir inquiétant.

 

21h03 : La LFP semble d'accord pour comptabiliser ce but à Courtet. 0-0

 

21h11 : C'est rageant tant ces rémois semblent prenables. Même notre légendaire turc aurait mis cette charnière Weber-Tacalfred à feu et Hasan.

 

 Pas très charitable, la traduction turque de La Paillade. 

 

 

21h20 : Une nouvelle transversale de Yassine tombe pile sur la ligne de touche aux pieds de Jean Fernandez, qui voyant la fumée blanche, décide d'introniser Jean 24. On n'en manquait pas, mais Habemus à raser. Souhaitons-lui néanmoins un temps de jeu supérieur à Jean-Paul 1er. 

 

21h22 : Dès son entrée, Deza tente de prendre Tacalfred de vitesse. En France, on dit "prendre Tacalfred".  

 

21h24 : Benjamin remonte un grand nombre de ballons. Morgan les lui ramène presque tous.

 

21h25 : Une sympathique odeur de cannabis semble remplir mes naseaux. Le problème avec ces psychotropes, c'est l' impression que ce débordement de Yassine dure depuis un quart d'heure.

 

21h26 : Je prends soudainement peur quand je vois que mon voisin de droite ne fume que des roulées.

 

21h27 :  Malgré ce fumet de résine de Marie-Jeanne, je vous épargnerai celle sur la St Jean qui tombe un 24 joint. Comment ça trop tard? 

 

21h29 : Dans la tête de certains braves gens, notre paire Manu-Gaétan est décidément indissociable. Ils sifflent autant l'entrée du premier que la sortie du second.

 

21h31 : Frappe légèrement croisée de Mezague. Touche pour Reims.

 

21h32 : Frappe écrasée de Manu. Oui d'accord, en France on dit "frappe de Manu". 

 

21h35 : Hors-jeu de Manu. Oui, vous avez bien lu, Manu vient de prendre un mètre d'avance sur un défenseur.

 

21h38 : La balle est dans les pieds d'Agassa depuis une bonne minute. Mr Thual hésite à nous infliger une moulinette. 

 

21h39 : Le gardien rémois a de la chance. Une telle action individuelle réalisée il y a 6 mois, et c'était notre entraîneur en personne qui venait lui prendre la balle. 

 

21h43 :  Voyant les 2 mobylettes De Preville et Fortes filer vers notre but, Bryan, qui n'a pas perdu certains réflexes de la vie marseillaise, crie depuis le banc à toute notre défense de se jeter à plat-ventre.

 

21h48 : Fin de rencontre et fin d'une série : c'est le premier résultat depuis 2 matchs qu'on ne doit qu'à nous-mêmes.  

 

21h59 : Hubert Fournier : "on a perdu 2 points". Il a pas dû chercher bien loin, ils étaient pourtant sous son nez. Il voulait pas qu'on les lui ramasse non plus?

 

22h00 : ... A voir l'empressement champenois à arracher les 3 points en fin de match, on peut estimer que Fournier se touche un peu... Après la Veuve Cliquot, place à la Veuve Poignet.

 

 

 

L'analyse technique de Franck Ribery

 

"Je vous l'avais bien dit que le routourne allait routourner"

 

 

La Photo Souvenir

 

 

Un ancien pailladin se cache sous ce filet à sardines. Les anciens, laissez un peu les plus jeunes chercher s'il vous plait.

 

 

L'analyse technique en une phrase sans respirer

 

"Parrain à un moment j'ai pas compris le joueur de Montpellier il avait le ballon il a fait une passe mais il y avait personne" Mon filleul de 8 ans qui a assisté à la rencontre en Petite Camargue.

 

_______________________________

 

Merci à la bande des M.I.boys, et au plaisir d'une autre rencontre en votre compagnie!

 

Allez, c'est pas grave, 200 purges comme celle-là n'effaceront jamais tout ce que la Paillade nous a offerts... Hasta la victoria à l'extérieur, compadres! 

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Papa Yade - dans 2013-2014
commenter cet article

commentaires

Geronimo 21/09/2013 11:05

René Higuita ne manquait pas de talons plus que de tibias

Papa Yade 20/09/2013 20:36

Mister Cassius, vous évoquez là de sacres souvenirs. Pour ajouter à la légende des Milla et une nuits, une pensée a ce 5-0 l'année suivante contre les verts, avec hat trick du lion annoncé avant
match au président.

cassiusdemontpeul 20/09/2013 15:56

Higuita , gardien international Colombien , et non pas Péruvien , autant pour moi .

cassiusdemontpeul 20/09/2013 15:53

Mille excuses si j'ai estropié l'orthographe de Mounier en l'écrivant sans R , mais peut être est ce est ce parce qu'il est à l'asphixie et qu'il en manque beaucoup ( d'air ! ).
Le Montpellier Hérault Sport Club ( MHSC ) doit être le seul club au monde ( dites moi si éventuellement je me trompe ? ) à avoir réussi la performance exceptionnelle de faire jouer ensemble 2
ballons d’Or Continentaux ( saison 1988- 1989 ) °.
Carlos Valderrama le génial et inimitable distributeur de jeu , ( mais pas que , je me souviens de l’exceptionnelle reprise de volée victorieuse qu’il exécuta et de la danse de Saint Guy qu’il alla
manifester devant Pierre Mosca , l’ entraineur chafoin qui ne le faisait pas assez jouer à son goût ! )
Et Roger Milla à 35 ans , « le vieux lion « , « le sorcier aux mille gris-gris « , le génial joueur qui outre le fait de faire monter Montpellier en 1ère division à la place de Lyon , à la dernière
journée du Championnat le 23/05/1987 : MHSC 3 - Lyon 1 , ouvra le score ce jour là en exécutant une reprise de volée victorieuse allant se ficher dans la lucarne , et dont personne n’aurait réussi
la même 1 fois suer 100 !!
Roger Milla fit preuve d’une longévité hors du commun , puisqu’à 42 ans passés , il participa à sa 3ème Coupe du Monde avec le Cameroun qu’il amena en ¼ de finale sans être battus ! , et fut
l’artisan d’un but en allant contrer et récupérer le ballon devant le gardien Péruvien Higuita , sorti très aventureusement au-delà des 18 mètres .
Higuita fut ce gardien dont le nom passera à la postérité pour avoir initié et réussi pour la 1ère fois en rencontre internationale amicale devant l’Angleterre « le coup du scorpion « : un plongeon
inédit à l’horizontale en interceptant derrière lui et en dégageant le ballon avec ses 2 tibias repliés à la verticale !!
Etonnante aventure que la longévité de Roger Milla qu’il explicitait ainsi : » Certains dirigeants n’ont pas cru en moi .Si je joue encore c’est pour démontrer qu’ils se sont trompés et qu’ils ne
m’ont pas apprécié à ma juste valeur ! Si j’avais pu évoluer dans un grand club , j’aurais déjà arrêté depuis longtemps ! «
Loulou remember that and don’t forget , et pourquoi pas semer une dernière fois le blé que tu as amassé pour renouveler l’aventure !?

Papa Yade 19/09/2013 18:09

Beau résumé Cassius. Comme dit par Melkior il y a des données financières qui sont peut être un peu raccourcies sur le réel coût des nouveaux arrivants de l'année dernière, meme si a l'opposé 20
barres ça me semble beaucoup. Toutes manières, Estrada qui doit s'ennuyer dans son studio de 300m2 vue mer a Doha nous reviendra pour le mercato d'hiver, et là ça sera pas la même limonade.

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.