Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 00:04

 

Comme dirait Lao Tseu ou le père Fouras, "quand l'homme montre la lune, l'imbécile regarde le Doha"...

 

Mais fi ...

 

_________________________________

 

 

 

     

 

Y a-t-il des geeks dans la salle?

 

Messieurs les hardcore gamers, et autres nerds boutonneux acnéïques, il ne vous aura pas échappé que nous fêtons cette année le 20ème anniversaire du célèbre jeu FIFA. Et oui, 20 ans (et non 30, mes remerciements au M.I. boy handballeur34) déjà que se vérifie le fameux adage "tout corps plongé devant la télé avec une manette à la con fait démarrer l'aspirateur de sa femme" (non Bernard Lacombe, tu n'es pas seul, moi aussi j'ai arrêté le whiskas, je me suis mis au gin).

 

 

20 ans que la célèbre simulation se réinvente au fil de l'époque et des meilleurs joueurs du moment. Mais FIFA 93 était sans doute aucun la plus contemporaine de toutes les éditions, les combinaisons secrètes savaient vivre avec leur temps :

 

 

 - Croix Triangle L2 : Corruption du latéral droit adverse.

 - Rond Rond R2 : Blessure diplomatique

 - Carré L1 R2 : Arrivée sur le terrain du maire du village voisin pour démentir toute tentative de corruption.

 

 

Voilà qui nous amène à notre adversaire du jour. Le 22 mai prochain, nous célèbrerons une autre double-décade. Les 20 ans du léger bordel causé par Jacques l'homme de verrre dans la ville Defferre, du contentieux de Montgolfière, du compte en terre de Robert, bref de l'affaire OMVA.

 

Pour les plus jeunes, un léger malentendu entre deux clubs à propos de la notion de versation de prime de match. D'un côté, les Vils Autarciques, partisans des primes réservées aux membres du même club. Et de l'autre, les philantropes, les OecuMéniques, amoureux du partage des richesses intra-clubs. Au final, bien du foutoir pour peu d'enseignements, 3 tout au plus ...

 

 

1 - ... que le maire de Béthune de l'époque, au vu de son véhicule de fonction était fan de tunning.

 

 

 

 

2 - ... que pour d'évidentes raisons sportives, le Nîmes Olympique fut le seul adversaire des olympiens lavé de tout soupçon de corruption passive.

 

 

3 - ... que Cahuzac, t'es un castor junior, c'est lui le plus fort, cherche pas t'as tort :

 

 

 

 

 

Mais fi, tout ceci ne nous regarde que peu... A la nuance près, comme vu dans l'encadré, que les nantais comme les emmerdements, n'arrivent jamais seuls. Une leçon que notre Président n'avait hélas pas retenue.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

___________________________________

 

 

 - 300e : Comme on a pas trop eu de tchatte contre Evian, les grecs ou contre Troyes, Notre Président a réparé la lacune mercredi dernier auprès des supporters (que les joueurs se rassurent, leur tour arrive très vite). On a appris des choses...

 

 

 - 299e : ... que 2000 ans après la guerre des Gaules (vague concours de bites franco-italien), s'est jouée la guerre d'égos. Une joute médiatique entre Notre Président et notre entraîneur, dont on peine à sortir un vrai vainqueur.

 

 

 - 298e : ... que notre bon vieux stade, délesté de tous ces cons, et une moyenne d'affluence ramenée à sa plus simple expression (notre Président), ça serait tellement mieux.

 

 

 - 297e : ... que si mentir au fisc c'est tromper, que sucer aussi, et que payer c'est commander, ben que peut-être payer c'est se tromper parfois, mais alors prière de se conformer à l'article 2 du règlement du chef.

 

 

 - 100e : Notre chère pelouse sera gorgée d'eau pour cette réception de Valenciennes. Après les congères, les marécages et les dunes, notre équipe va donc s'essayer sur un terrain en posidonie.

 

 

 - 87e : Dans ce ballet aquatique, les supporters pailladins espèrent le naufrage du ti'Danic.

 

   

- 60e : S'il y en a un dont on ne parle pas assez, c'est Geoffrey. Comme dirait Sersou, il fait pourtant de bonnes prestations depuis au moins 30 jours de rang.

   

 

- 30e : Depuis peu, VA a délaissé sa bonne vieille tribune de fer pour un stade moderne, aseptisé et aux initiales assez sinistres, le stade du N.O.

 

 

 - 29e : Cette nouvelle enceinte sans âme ne laisse pas croire que les 4 nouvelles tribunes valent l'ancienne.

 

 

 - 10e : En défense, Sanchez a fait confiance à la soeur de Pamela Rose, Lindsay.

 

 

 - 9e :  Bref, du classique en défense visiteuse. Voire du rudimentaire couloir droit.

 

 

1e : C'est parti. Engagement des valenciennois et ouverture couloir gauche. La soirée d'Anthony Mounier s'annonce chargée.

 

 

5e : Les valenciennois ont opté pour un séduisant jeu à une Tuche de balle.

 

 

12e : Avec leur maillot en toc chromé, les valenciennois pourraient donner des idées à Rémy.

 

 

 

...Déjà que si il voit la nouvelle mode du tunning au pays de Cristiano Ronaldo...

 

 

 

17e : Informé des corners pailladins, Penneteau se croyait tranquille avec une sortie en 3 temps. 1-0.

 

 

18e : Informée des corners pailladins, la défense visiteuse s'était quant à elle, partagée le marquage des 2 poteaux de corner.

 

 

19e : Elle avait également déserté l'emplacement habituel de Manu au premier poteau.

 

 

24e : Mercredi soir, je crois avoir rêvé d'une tête imparable de Manu contre Lens. Puis le présentateur m'a réveillé en parlant de Galatasaray.

 

 

25e : Dire qu'on aurait pu être à la place de Rika Zaraï en tant que dernier club français engagé en coupe d'Europe...

 

 

28e : Altercation entre Jonas et Mater. Sanchez vient prendre la défense de ce dernier. A VA, c'est bien connu, c'est Mater, et on n'y touche pas.

 

 

31e : Ce Melikson est encore plus rapide que la voiture de son père.

 

 

32e : C'est Henri qui a dû racheter la fameuse Delorean. On dirait qu'il joue en 2012.

 

   

34e : Je demande une statue à l'Odysseum pour Penneteau. Désormais, grâce à lui, on va revoir des corners directs à la Mosson.

   

 

39e : Centre de Melikson. Saturday night fever dans notre défense. N Guette down on it. 1-1

 

 

40e : Sur cette action, dur d'en vouloir à Vito qui était au marquage strict d'Anthony Le Tallec.

 

 

43e : John est déçu. Il pensait pouvoir raconter à ses petits-enfants au coin du feu comment il fut le dernier homme à marquer un corner pour la Paillade mais Souley l'en a privé. Du coup, il s'en prend à Angoua.

 

 

44e : On a trouvé the Voice. C'est John qui fait passer les auditions, et donne un bleu à ce jeune espoir ...

 

 

45e : ... un cri angouassant vient de réveiller les spectateurs du Stadium.

 

 

50e : Depuis la pause, Younes s'est changé en Bergkamp et offre des boulevards à Jonas, voire des avenues Henry-Martin.

 

   

59e : Sur l'écran géant, apparait le nom de Daniel Congré. Geoffrey n'ose pas se retourner vers ses filets. 2-1 

 

 

63e : Depuis le retour des vestiaires, Angoua a retrouvé sa cheville mais il a désormais un ruban de couleur différente sur chaque chaussette.

 

 

64e : Gros tacle de Rémy. Le valenciennois semble KO, rompu.

 

 

65e : C'est Daniel qui marque et Rémy qui prend des cartons. Ce soir, Geoffrey devrait monter sur corner il a ses chances.

 

 

66e : L'attaque des visiteurs manque d'un bon coup de Foued.

 

 

67e : Marseille a donc récemment acheté le valenciennois Kadir mais celui-ci n'est toujours pas passé aux aveux.

 

 

 

 

 

Non, rien...

 

 

73e : D'après la police, on serait 17 000. Et d'après les organisateurs, on devrait donc passer le guichets-fermés. 

 

 

76e : Ah au fait, nos estimés voisins ont définitivement acquis leur maintien en L2 lundi face au Havre. 

 

 

85e : Faute d'autres solutions offensives, l'entraineur nordiste fait rentrer le jeune Néry. Sanchez et sans banc... 

 

 

86e :  Autre entrée en jeu avec un certain Saez, qui ne semble pas jeune. Ni con.

 

 

87e : Contrairement à ceux d'Anthony, tous les retournés acrobatiques de Younes sont synonymes de but. 3-1

 

 

90e : Obus de Bryan, mais cette pédale de Rose est pine sur la trajectoire.

 

 

94e : Valenciennes rejoint donc le club des 4 défaites à la Mosson depuis la remontée en compagnie de Nice, Sochaux et Lorient. On a réservé le carré VIP à nos amis lillois.

 

 

96e : Cette victoire nous rapproche provisoirement des places européennes, et nous éloigne dangereusement des ambitions présidentielles.

 

 

 

600e :  Le match de la veille a démontré que notre pelouse va mieux et que la vie s'y reproduit à merveille.

 

 

______________________________________

 

Allez, place aux charmeurs de serpents girondins...

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2012-2013
commenter cet article

commentaires

Alexandre 08/03/2016 11:42

Chers amis du tuning et de la personnalisation automobile je vous envoie le bonjour.
Je souhaite vous faire part de l'ouverture de mon nouveau lavage auto dans le 15 ème arrondissement de Paris.
Situé au 26 villa croix Nivert, Je me spécialise dans le nettoyage des voitures tunés.
Vous trouverez mon site à l'adresse suivante: http://american-car-wash.com
A bientôt.

online grammar check 01/08/2014 12:14

La nature compétitive du sport encourage certains participants à tenter d'améliorer leurs performances grâce à l'utilisation de médicaments, ou par d'autres moyens tels que l'augmentation du volume de sang dans leur corps par des moyens artificiels.

Scam Support OmniTech 10/05/2014 14:18

FIFA 93 was without a doubt the most contemporary of all editions, secret combinations knew how to live with their time. And the newest version of the FIFA managed to make it very realistic. Thank you for the share.

Pailladdiction 11/04/2013 10:11

Gerem: en terme de saloperies musicales, t en as certainement oubliées en effet. Rien que Patrick Bruel... Pour le bon mot, il faut dire que le grenier de notre pop 80s regorge d'exutoires a la
blagounette. J'en ferais bien des plus "hype" ou des plus admises par la coolitude musicale, mais ça me plairait moins... Donner du woodkid a je ne sais quel joueur en bois...
Donc je persiste: a nous les Pierre Bachelet, les Jean Pierre Mader, et youuuupi!

Pep Guardiole 10/04/2013 20:07

C'est vraiment bien trouvé ces articles. Bravo pailladin!
Par contre une photo de congres sans parler de Daniel l'homme du match, je suis déçu LOL

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.