Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 01:40
Toi l'auvergnat qui sans façons,
M'a chouré mon froc et mes clés,
C'est Horteffeux qui disait vrai...

L'illustre sétois le disait déjà, Daniel Guichard, c'est pas du quatre étoiles niveau accueil. L'enceinte abrite un fan club payadero des plus véhéments. On avait beau s'y attendre, une telle réception, ça fait toujours chaud au coeur.

Avec Rennes, passons à un contexte plus dépassionné. Pailladdiction republie la présentation vieille du match aller pour les payados le plus flemmards qui se sont arrêtés à la deuxième page de cet espace dévolu au bon goût. Oh, ça va, de la redif, M6 fait ça depuis un siècle avec la petite maison dans la prairie, et on leur dit rien. J'arrive jamais à faire la différence entre la petite maison dans la prairie et le journal de 13h sur Téhèfun.



Le Stade René a un point commun avec la Payada, si, si j'te jure. Comme nous, ils ont leur 14 avril* à eux... Le notre, il a 13 ans, le leur, il est tout neuf de cette année. Mais franchement le leur, il pète surmavicomilébo. Sur la Lex à Enrico, il m'a fait sortir des larmes de l'oeil comme le poing.

* Pour les plus jeunes, un 14 avril, c'est une fête organisée en coupe de France avec des voisins de la région, où à la fin, c'est le plus petit qui nique le plus gros... Pour notre 14 avril à nous, on avait invité nos voisins de pallier de Nimes ...

Pino simple kif
Au stade, ils ont un président qui s'appelle Pino, ça doit être un peu le cousin par alliance américaine à Coco. Oui, je le connais Pino, on était à l'école ensemble, on se connaissait déjà qu'on avait encore des quéquettes comme mon petit doigt.



Alors, lui, quand il organise un 14 avril, il fait pas ça sur un terrain de marché aux puces à côté de l'A9 dans une ville où les corbeaux, ils volent sur le dos pour pas voir la misère ... non, j'dis des conneries en fait, à Nîmes, ils volent même pas tellement qu'ils peuvent plus, tellement qu'ils ont rien à bèqueter. Non, lui le Pino, il te loue le package luxe: Stade de France,  président, danseuses avec plumes au cul, feu d'artifice, Patrick Bruel, et tout le bordel. Pour tous les invités, tous je te dis (80 000 sur ma vie), il avait fait préparer des drôles de makrouts tout plats qu'à Las Vegas, Patrick, il parait, il mange plus que ça (des cripsizète, il m'a dit que c'était le barman). Eh r'ma, c'est pas des makrouts, y a pas de dattes, elles sont où les dattes? Pas les dattes, les dates, il est con, celui-là... Des p'tites merdes qu"en deux bouchées tu te bouffes les doigts, enfin j'ai rien dit c'était gratuit, et quand c'est gratuit, c'est dans mes prix.

Sur la Z6 à Tonton Samuel, notre 14 avril à nous, à côté, c'est la tombola à la MJC Roger Hanin de la rue d'Aboukir, où elle va tous les jours ma mère avec ma tante qui me casse les claouis parce que... enfin ça, c'est une autre histoire. Pino, il a é-cla-té averibodi, j'te dis... Et vas-y que je te fais venir la télé, la radio, Foucault, Sarko, Bono, la meuf-qui-joue-dans-Zorro, Enrico (en chair et en os, je te jure). Et pour bien finir la soirée parce que c'est une tradition quand tu fais un 14/04, il s'est fait niquer. Il y en a qui savent encore respecter les traditions, çafiplizir.

Mate le flyer tellement qu'il est beau (mate, je te dis, ou t'en prends une), tellement qu'il arrache le sac et la doublure avec. Le keum, quand il imprime un flyer, il met pas ça sur un sale bout de carton glacé, il loue le journal Liquip. Et t'as vu le titre avec le code? Comme il voulait pas non plus finir à 200 000 babos avec tous les 'rmas qui viennent taper l'incruste, fallait que tu laisses le mot de passe pour pas te faire triqua à l'entrée. Gouel Ar Gelted... chez nous, ça veut dire longue vie...










 - Hey, Souley...
 - Quoi, Victor...
 - Ca veut dire quoi, "ils ont des chapeaux ronds, vive la Bretagne"?
 - J'crois que ça veut dire qu'ils ont pas la tête carrée, comme certains contre Marseille...
 - Pourquoi? Parceque sinon, ils mettraient des chapeaux carrés?
 - Ca doit êt' ça, Victor, ça doit êt' ça...

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans Nos chers adversaires
commenter cet article

commentaires

diduka 26/02/2010 13:14


ouhlà elle a franchi la line jaune ce soir-là...
comme quoi l'inébranlable Line est narrable (ou puisable)


Fzfzfzfz 25/02/2010 12:29


Ouais, ça kiffe, ça kiffe, ça cause mais je vois rien venir, en fait c'est un lip dub à 400 personnes que vous préparez? un truc pour samedi soir a stade?
@ diduka : L. Renaud qui a parait il souvent renié ses origines chtis, était surtout présente l'année d'avant pour la finale PSG Lens, à la vue de l'odieuse banderole, elle aurait dit "et vous avez
oublié alcooliques aussi"...


vava 24/02/2010 21:10


J'y kiffe sur ma vie. Mais çui d'aujourd'hui, je le kif encore plus grave de la mort.Excellent.Saviez vous que le milan est le rapace à la capacité cranienne la plus limitée?


niko 24/02/2010 15:56


Aaaah ko ya, komtifiplizir, t'as remis mon article préféré de tout ton blog avec des rajouts en plus. le précédent je le connaisais par coeur au monis autant que l'intégrale de rika zarai c'est
pour dire. c'est vava abitbol ki va kiffer aussi


diduka 24/02/2010 12:57


Dans la tribune officielle, en ce 14 avril René Pino distribuait des T-Shirts "anti-EAG" (avec au recto: "si t'as qq chose à fêter viens donc faire un tour chez René") à Enrico, line Renaud,
barbelivien, mireille mathieu, ....et tout ce beau linge arborait ostensiblement cette étoffe tendance, avant de l'ôter précipitamment à la 90e minute....
(pino simple clique en avait fait un malaise vagal et s'était étouffé dans la loge avec le caviar d'aubergine avant d'être réanimé par les CRS...)


Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.