Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 11:33

 

Le nom du champion 2010, on s'en cague, c'est vrai. Mais dans l'attente d'un étouffant finish payadero dans la capitale, et d'une virée sur les Champs, ça fait bien passer le temps...

 

 

 

 

Il aura fallu attendre la fin du délai d'incubation. Le délai d'incubation, c'est cette intervalle temporel où suite à un sacre phocéen, un défenseur de la hélun peut prendre le micro de France 3 Régions pour celui de Mireille Dumas. Où les expertises géologiques révèleraient tout à coup une activité sismique au fond des jardins des beaux-parents de la femme d'un joueur de hélun. Depuis la première élection de George Walker Bush, la photo-finish, c'est une précaution nécessaire.

 

 

 

 

Sur ce point, le FBI, missionné pour fouiller le jardin des Hanson, parents du défenseur breton, dans le Wisconsin, est revenu bredouille. Les ondes radio n'ont relevé aucune activité sismique en provenance de défenseurs en mal de confessions intimes, à part quelques joueurs confondus ou appeurés par le récent Zahiagate, et faisant valoir leur droit aux putes (aveux qui nous permettront d'avoir des nouvelles de Kinder Valbueno après sa soirée de folie).

 

 

 

 

Et l'arbitre du dernier Monaco-Marseille ne s'est pas mis à table, laissant la part du Lyon au doute. Donc, affirmons-le : l'Olympique de Marseille est champion de France, et le pays doit se coltiner l'édifiant spectacle du vestiaire phocéen en slip et en liesse...

 

 

 

 

Le quotidien La Provence n'a pas respecté la sage précaution pour noircir ses colonnes de ce scoop. Il fallait au plus vite coucher sur le papelard la mort de cette injustice, le fameux "âne au Mali" vieux de 18 ans. (Oui, 18). Dès le lendemain, on pouvait y lire la surprise du journaliste à l'écoute des "lyonnais! lyonnais!" repris par une bonne partie du stade et des terrasses de bistrots alentours. C'est plus sobrement qu'il nous explique comment les "Paris, Paris on t'encule" rythment la fin de rencontre... Pendant ce temps, Gaudin : "L'Auliiimpique de Marseiiiiiille a prouvé qu'il faisait partie des plus grands clubs d'Euroooooope". Triomphe modeste, acte l...

 

Mais ne tâchons pas ce sacre d'anecdotes nous faisant passer pour des spectateurs contraints et jaloux.  Les valises, les causeries d'avant-match téléphoniques, c'est une époque révolue. Si Robert Dassier n'est pas un président "à l'africaine", il ne tapinerait pas non plus en quête de lignes au palmarès. A vrai dire, inutile de cracher son fiel et de ressortir les dossiers, Arnaud Corbeau, l'entraîneur manceau à qui on ne demandait pourtant rien, s'en est chargé :

 

 « Robert Louis-Dreyfus décédé, il fallait que l’OM soit champion. C’était programmé, le calendrier, l’arbitrage comme, par exemple, ce penalty dans les arrêts de jeu contre Boulogne. Lyon a eu sa période, après Bordeaux, il fallait du changement. Inconsciemment, tout a été fait pour que Marseille soit champion »

 

Humour noir, mauvaise foi, tout y est. Même le sketch le plus acide de Dieudonné, c'est la Compagnie Créole à côté de ça...

 

De cette saison sans queue ni tête, il était logique que nos voisins poissonniers ne la laissent pas filer. Après les affres valenciennois, le club phocéen aura attendu sa majorité pour regoûter au champagne. Heures de colle en D2, fessées cul nu, le club a payé pour apprendre. Et ce titre, ils ne l'ont donc pas volé. Non, Marseille n'est pas un petit champion. Certes, on lui préfèrera le Nantes 1995, mais Marseille n'est pas plus un petit champion que pour l'heure Lyon est un grand troisième. Les plus rageux nous sortiront bien leur catalogue de circonstances atténuantes (les matchs en retard, les coups de pouce arbitraux et moustachus, la Champions League,...). Ces circonstaces valent autant, sinon plus pour les deux autres favoris de cette hélun.

 

Bon... On va pas non plus leur sortir la brosse à reluire pendant des heures. Prochain étape de notre envoyé spécial à Monvié-Plage, l'analyse du complexe patrimoine affectif de l'Olympique marseillais. Métier de merde... C'était ça ou Nîmes, comme il est payé au mot, il a choisi Marseille... A suivre...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans Nos chers adversaires
commenter cet article

commentaires

Oz armeuh 14/05/2010 16:40


j ai beau chercher dans tous les blogs phocéens, pas une trace de moindre article sur la plus grande équipe du Languedoc. 1 ou 2 vannes sur votre pitoyable président, sur 1 ou 2 joueurs ayant porte
les 2 maillots, mais pas plus. Aucun aussi long que le votre sur le champion 2010. Dois je penser que vous vivez a l'ombre de quelqu un d' autre?


14/05/2010 19:38

Mais que vous et vos congénères fites toujours preuve de condescendance envers le reste du sud de la France, je ne l'aurais pas dit comme vous mais je vous donne entièrement raison! Et que le fait de supporter un dit grand club vous confère ce sentiment hautain, ma foi... Que dire... Si ce n'est que tout ça me semble bien soudain.

Fzfzfzfz 13/05/2010 00:11


Tout ces gens qui s'entraident d'aussi bon cœur, ça me fait chialer, tiens. Je devrais pas, je sais...

L'om prend du chapeau sans prendre le melon? Réponse la saison prochaine. Cette année, un petit gonflement leur avait valu cette phrase de JPP "ils croient qu'ils vont jouer des pré retraités,
alors que c'est le Milan AC en face". Une erreur à ne pas refaire.


deux pieds décollés 12/05/2010 14:41


Z'avez vu que Marseille est dans le chapeau 2, pour les poules de la champion's league, l'an prochain? Grâce aux parcours de Lyon et Bordeaux. Si c'est pas merveilleux.


Oz armeuh! 11/05/2010 17:16


L'om a conquis le titre tout en abandonnant 3 points sur le terrain d'un petit promu qui nous rappel que l'argent ne fait pas toujours le bonheur. On fermera les yeux sur la glissade malheureuse de
Ben Arfa qui aurait pu changer le cours de ce derby et laisser les seuls lillois vainqueurs d'un OM déjà champion en 2010. Était ce le fruit d'une conspiration, nul ne le saura. En attendant aucun
merci pailladin pour ces 3 points inespérés. Il n'est jamais trop tard.


Fzfzfzfz 11/05/2010 21:33



Pour les mercis, merci d'avoir laissé l'adresse, on vous appellera. Etonnant de remarquer cette bruyante transhumance sur internet depuis le 5 mai dernier. Des mouvements bien plus discrets à
l'heure des faits présentés dans votre commentaire. Tout juste vos congénères avaient ils le cigare belge au bord des lèvres (de marque "Gerets").


Vous fermez les yeux aujourd'hui, mais qu'en était il le 31 janvier dernier? Il suffisait de lire les forums de vos collègues d'aficion pour se rendre compte que la déroute de la veille était
imputable au seul arbitre, qui avait omis un penalty. Aucun mot en revanche sur la cuillère de Kaboré sur Ait Fana à la 4è minute. Aucun mot sur le sosie du tacle de Mapou, copie conforme
réalisée par Diawara à Monaco, quinze jours plus tard... Sans erreurs favorables, plus belle la vie.


Mais, comme le veut l'expression consacrée, tout ça ne nous ramènera pas Patrick Roy.



baby air 11/05/2010 01:06


«Aussi longtemps que les lions n'auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire du chasseur.» (proverbe africain)
Notre Remy Ngono Héraultais m'a enchanté tout au long de cette saison 2009/2010 avec ses récits sur son club fétiche ! Humour caustique et tacles appuyés pour faire grincer des dents (et des
protèges tibias)l'adversaire d'un soir.Tel est le créneau de Monsieur Fzzzzzzz...
Zobi la Mouche !!!
Quant à mes protégés du tibia à moi,comme dirait Pape:
"Ouf l'honneur est sauf" ... Marseille champion, c’est du vent. La vraie info de la fin de saison c’est le maintien officiel du plus grand club français, Saint-Étienne. Eh oui, car en dépit d’une
Ligue des Champions gagnée en 1993, l’OM ce n’est que 9 titres de champion contre 10 pour Sainté alors que les Verts sont plus jeunes de 20 ans "!!! (sic)
Ah ça c’est sûr, ils ne vont pas en parler pendant 18 ans de leur maintien, les Verts...
Allez salut l'Artiste et bonne fin de saison au Parc du Prince de Minneapolis ...
I'm all lost in the supermarket
I can no longer shop happily
I came in her for that special offer
A guaranteed personality ...


11/05/2010 12:05

Et oui, peu importe de courir devait se dire la sympathique association de Saintétiénie. Alors que le billet maintien s'est gagné à 33 points comme au temps de la victoire à 2 points, elle est la principale bénéficiaire de ce nivellement par le bas. 3 mois après un certain petit promu languedocien, la verdure a donc prolongé son bail parmi l'élite en triomphant à Boulogne sur Mer. Comme la saison passée au Havre, la lasse Asse obtient son sursis chez un condamné au lundi soir d'Eurosport.

On craignait que Marseille cuve son vin à Lille, la gueule de bois était à Daniel Guichard, où les saintétiennois ont fêté leur maintien avec une bonne vieille défaite à la maison. "there ain't need for ya, boys... Go straight to Hell boys..."

Gracias amigo

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.