Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 23:28

  Lopes-copie-1.jpeg

 

 

 

Total de nuls myrifique et match mi-figue mi-figue à Lyon pour nos pailladins qui les a vus bégayer leur talent offensif et se créer quelques dispensables sueurs en défense malgré l'abattage des excellents Jourdren, Stambouli et Marveaux (ouf)

 

 

___________________________________________

 

 

 

 

 

  L'avant-match

 

 

 

Semaine des Césars oblige, Pailladdiction décerne les Césars Hérault Sali 2013!

 

 

 

Meilleur Film - Rolland Courbis dans "Rescue"

 

 

 

Meilleure Oeuvre de Fiction - Gaétan Charbonnier dans "Gaétan Charbonnier".

 

 

 

Meilleur Acteur  - Daniel Congré dans "Laurier Blanc".

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/49/1386533477-myfile.gif

 

 

 

Meilleur Acteur dans une oeuvre de fiction - Daniel Congré dans "Tunnel"

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/48/1385764087-myfile.gif

 

 

 

 

Meilleur Trucage - l'Association Sportive de Saint Etienne pour "Antarctica"

 

 

 

 

Meilleure mise en scène - Daniel Congré pour "Et au Milieu Coule une Rivière."

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/40/1380574231-congre2.gif

 

 

 

 

Meilleur Second Rôle Masculin - Yassine Jebbour à Ajaccio, dans "Par Où T'es Rentré, On T'a Pas Vu Sortir"

 

 

 

Meilleur Dialogue - Jean Fernandez pour son "on ne joue pas le maintien" dans 'Je Vais Bien, Ne T'en Fais Pas"

 

 

 

Meilleur Documentaire - Daniel Congré dans "Pigeons Voyageurs et Gens du Voyage"

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/40/1380576746-congre5.gif

 

 

 

Meilleur Jeune Espoir Masculin - Pascal Baills dans "Born To Lose (The Last Rock'n Roll Movie) "

 

 

 

Meilleur Montage - Emanuel Herrera dans "Là Haut"

 

 

 

Meilleurs Effets Spéciaux - Daniel Congré pour "C'est Bon Les Gars, J'ai"

 

http://image.noelshack.com/fichiers/2013/48/1385762783-myfile.gif

 

 

 

Meilleur Décor - Le Montpellier HSC 2013-14 pour son mur de cartons jaunes et rouges dans "Bien Venus Chez les Cht'is"

 

20ansRT

 

 

 

 

Meilleur Film Etranger - Mapou Yanga M'Biwa dans "Very Bad Trip"

 

 

 

Meilleure Adaptation - Daniel Congré pour "Dos au Mur"

 

 

  

 

Meilleur Film d'Animation - Louis Nicollin pour "Les Histoires de Diego"

 

 

 

 

 

César d'Honneur - René Girard pour "Les 4 Fantastiques"

 

 

 

Le mot du président du jury

 

"L'industrie du cinéma pailladin a connu avec cette année 2013, une sorte de retour à l'âge d'or. Mais la crise guette déjà alors que 2014 n'en est encore qu'à ses balbutiements. Pour preuve, Daniel Congré, intouchable multi-lauréat de cette cérémonie, semble parti pour ne pas recevoir la moindre nomination cette année."

 

 

______________________________________

 

 

L'adversaire 

 

 

Aulas.jpeg

 

 

Dans Olympique Lyonnais, il y a Lyonnais. Et il y a "Olympique". Pour ceux qui auraient oublié qu'Olympique n'est pas qu'un adjectif décoratif à la foire au journaliste crevard syndiqué à la CFDM (la Chance Française de Médaille), l'olympisme est par ailleurs un ensemble de préceptes coubertiens sensés anoblir le sport.  Et dans le cas qui nous intéresse aujourd'hui, le mariage de Jean-Mimi et de l'Olympisme atteint un tel sommet d'incongruité qu'on peine à trouver des équivalents :

 

 

- Emile Louis président des Young Boys de Berne?

- Louis Nicollin président de l'Apollon Limassol?

- Jean-Claude Dassier président du Canon de Yaoundé?

- Frédéric Thiriez président de la Ligue Professionnelle de Football?

- Gervais Martel président d'Evian?

 

 

 

Et comment que ça marche, la capuche qui rend tout jaune?

 

 

Et pour ceux qui veulent se faire une petite session de ratrappage en Olassien LV1, un flashback sur l'ami JeanMi d'il y a 2 ans. Mais ça c'était avant.

 

 

 

_________________________________________

 

 

Le match

 

 

 

1e : On a gagné le toss. Vito lance un poing rageur à Rollin mais ça ne rentrait pas dans les objectifs du coche.

 

 

 

2e : Rémi Garde a aligné un duo Briand-Ferri. Pour le football, c'est pas très pertinent, mais pour le rock, si.

Ca sonne toujours mieux que Danic-Briand 

 

 

 

3e : Il fait un temps radieux. Avec 14°C, on se croirait à Lyon-Plage. Ou à Saône of the Beach, si vous préférez.

 

 

 

5e : Les pailladins ont très bien attaqué cette rencontre. On sent qu'ils veulent rapidement en finir avec cette histoire de 2 buts à marquer et qu'on rentre vite à la maison.

 

 

 

8e : Rollin a décidé de bloquer le couloir avec Congré plus Tiéné. Franchement, monter un plan anti-Lopes pour Lyon, il aurait pu trouver autre chose.

 

 

 

14e : Pour M'Baye, la voiture comme le football, ça reste un jeu d'arcade.

 

  

 

 

Le dernier joueur que j'avais vu avec un bandeau comme Ferri, c'était Costa. Oui je sais, c'est un parallèle con cordial.

 

 

 

15e : Tiens, parlons des aztèques puisque le jeu est haché : Manu vient d'inscrire un triplé au Mexique.

Des Tigres à Lyon, tu as des passages félins pour l'autre

 

 

 

18e : Les lyonnais jouent bas, mais semblent pourtant remontés. Etre la seule équipe à avoir encaissé 5 buts par une équipe entraînée par Jean Fernandez, on peut les comprendre.

 

 

 

21e : Quand il se reverra Lacazette du match, l'attaquant lyonnais comprendra sa nomination aux Inzaghi Academy.

 

Sous l'égide de Lacazette, Gourcuff et Grenier en plein cours de plongeon

 

 

 

24e : Coup-franc de Grenier. Il faudrait dire à notre défense qu'il y a quelques brèches dans notre mur. Et qu'on a réunifié l'Allemagne pour moins que ça.

 

 

 

28e : Corner lyonnais. 6 joueurs adverses descendent dans notre surface. Sûrement pour faire diversion, notre défense aussi.

 

 

 

31e : Nous en sommes à 4 corners lyonnais consécutifs. Notre défense n'a pas bronché. Curieusement, le tableau d'affichage non plus. Rollin Courbis est un génie.

 

 

 

35e : Demander un carton jaune pour une faute de Benji. Henri Bedimo, lyonnais et à la barbe, osa.

 

 

 

38e : Rollin fait savoir à Niang qu'il va demander à Bakar de partir s'échauffer.

 

 

 

41e : Les consignes de Rollin portent leurs fruits. M'Baye vient de dézoner au poste d'avant-centre. Notre 9 vient de se créer une belle occasion.

 

 

 

 

Mi-temps : On profite de la pause pour se refaire un petit point règlement avec Geoffrey. Aujourd'hui, la passe en retrait au gardien. Pas mal de Mémo-technique au choix, la plus simple reste quand même celle du miroir. Passe en retrait du pied, relance du pied. Passe en retrait de la main... ah, attention, il y a un piège...


 

elkareims

 

... et passe en retrait de la tête, euh.... manchette?

 

 

 

45e : Ca devrait repartir. Je suis sûr que Briand attend le toss.

C'est pas gentil pour Briand, encore moins pour Miguel Lopes.

 

 

 

46e : Loulou et JeanMi sont assis à côté et doivent parler charcuterie locale. En bon originaire de Saint-Fons, Loulou doit lui expliquer comment Saint-Fonser une saucisse.

 

 

 

47e : Et les habitants de Saint-Fons, c'est les Saint-Foniards. La symphonie, c'est plus la spécialité de JeanMi depuis que Parimonaco lui a piqué sa place. Contre Paris, il devrait nous jouer la symphonie pastorale.

C'est Aulas qui a composé la Symphonie Pastorale?

Non, c'est Gide, c'est pareil.

 

 

  Aulassaluste.jpeg

 

 

 

48e : Le Stade des Lumières, avec Briand, pas sûr qu'elle y sera à tous les étages.

 

 

 

49e : Superbe combo simulation dans la surface-coup de coude sur Deplagne- semelle sur Marveaux de la part d'Henri Bedimo, qui débloque 3 niveaux à Barbosa Pro Evolution Soccer.

 

 

 

54e : Henri qui monte beaucoup mais cherche trop la faute, semble décidé à agir comme son homologue droit, et fait sa Lopes.

 

 

 

57e : On devrait remercier cet Olympique Lyonnais. C'est quand même eux qui ont formé Anthony Mounier. Mounier, c'est le genre de cadeaux que tous les nouveaux parents connaissent. A la naissance du petit, on t'offre un parc, tu sais pas quoi en faire, ça encombre le garage, et au bout d'un an, tu vois à quoi ça sert.

 

 

 

60e : Grenier se lance dans un grand pont à l'entrée de notre surface sur Daniel. Je préfère fermer les yeux. Je n'avais jamais entendu un public fêter un but aussi silencieusement.

 

 

 

62e : Petit évènement. C'est le premier contact de Cédric Bedimo avec un pailladin sans qu'il ne se plaigne à l'arbitre.

 

 

 

65e : Coaching de Garde. Parmi nos voisins de droite, cette sortie de Briand fait débat tard.

 

 

 

69e : Tête basse de Tolisso sur Stambouli. Mr Jaffredo invente le carton jaune pour homicide involontaire.

 

 

 

73e : Coup de fesse de Gomis sur Abdé qui laisse Victor aussi jaloux que nostalgique de son pays.

 

 

 

 

 

77e : Miguel Lopes se prend un gros vent sur un passement de jambes de Cabella. Si ce soir, c'est Classicos, cet après-midi, c'est Grandzeftotos.

 

 

 

78e : Pour se venger du mistral de Cabella, Miguel Lopes se mouche sur Congré, et lui inflige une jolie bise.

C'est pour ça, qu'il a un suçon, Miguel Lopes? 

 

 

 

81e : Vito explique à Daniel que faute de 2 buts marqués, on pourrait toujours se contenter du point du nul. Enfin, si il y voit pas d'inconvénients, bien sûr.

 

 

 

 

Pailladdiction et Vava applaudissent hypocritement ce coup-franc de Grenier pour se fondre dans la masse.

 

 

 

83e : Anthony Lacazette propose désormais ses doléances à l'arbitre en mode QCM :

a - un penalty    b - un corner    c - les deux

Si j'étais lui, connaissant la Paillade, j'insisterais plutôt pour un corner

 

 

 

85e : Légère erreur de timing entre Cabella qui ouvre la salle des coffres et Marveaux qui attendait dans la voiture moteur tournant devant la surface. Ca tient pas à grand chose parfois un hold-up réussi.

 

 

 

87e : Nos adversaires ont opté pour un jeu plus direct et ne s'embêtent même plus à dribbler Daniel.

 

 

 

90e : 4 minutes de temps additionnel. On entre dans le quenelle-time.

Pour le but syndical dans les arrêts de jeu contre Lyon, tout semble en passe. Surtout notre défense.

 

 

 

91e : N'Jié gâche encore une énorme occasion lyonnaise. Pourtant, Daniel lui avait reconnu le parcours, c'était plutôt tranquille dans son couloir.

N'Jié, franchement, you can't say we never tried.

 

 

 

92e : Tête de Koné sauvée sur la ligne par Stambouli. 0-0!

Je retire ce que j'avais dit sur Benjamin Stambouli il y a 15 jours. Il ferait même un bon gardien, niveau National.

Le but dans les arrêts de jeu, c'est la peine capitale des goals.

 

 

 

94e : Il a fait plutôt beau à Lyon. On ne prend pas de but en fin de match contre Lyon. On ne perd pas sur une saison contre Lyon. Comme il n'y pas de jour férié en mars, le 2 ce serait pas mal comme date.

 

 

 

_________________________________________

 

Le truc qui sert à rien

 

 

Un petit jeu pour LTQSAR cette semaine. Quelques noms de famille (j'insiste) de joueurs pailladins se cachent dans ce texte dans la plus pure tradition de la blague Carambar truffant ce site. Ces noms peuvent bien sûr commencer sur un mot et se finir sur le suivant comme une syllabe peut servir 2 fois. Quelques uns sont à peu près mais pas trop.

Si vous arrivez à 50 joueurs, c'est que vous êtes ou tordu ou très fort, ou les 2. Scènette fictive au sortir du dernier la Paillade - Lorient :

 

 

On l'aurait cru désarmé par ce coup du sort, l'impassible assis, le mou Jeannot n'aurait pourtant pas songé à démissioner. Il sirotait, tisant son Martini blanc à Flunch, commandant son quart au tiers du prix de Château-Souley et ses moules curry colombo à 7,99€, à se triturer son crâne dégarni, à faire, quoi déjà, à faire ah oui, Toulouse, quand il vit débouler Louis Nicollin et Michel, très agacés. C'était l'heure de la saillie, façon ours des plus rustres:

"T'as pas parlé qué t'as d'jà faux! Je vais finir ennuque tant tu nous les casses trop. Et trop c'est...

 - rho, un petit 0-2, c'est pas le chemin de croix, un peu de clémence, arrêtez on est pas au lycée...

 - Un petit 0-2, la paille! Ma peau, tu l'auras mon con! Si c'est une blague, on est plus trop en forme ici pour ça, au cas où t'as ri. Allez, on la fait à l'amiable, tu prends un RIB et 10 mots divers de recommandation et tu te les carres à Sochaux ou à Dax ! J'ai vu Rouve hier, il m'a parié que je t'aurais bugné avant la Saint-Sylvestre.

 - bon, à partir de la y en a guère, hein des espoirs?

 - où t'as cafouillé, je sais pas. T'y es né, tu connais l'Hérault, y a ma réputation en jeu. Tu allies, cartes en main, froideur et ennui, et quand on a les deux, on sait pas d'où la claque part, mais elle arrive un jour. Mets-y du sel, putain, Jeannot, et non je parle pas de tes moules, eh couillon!

 

 

 

Une petite pensée pour Jeannot Fernandez en espérant qu'il va bien.

 

 

Les réponses se trouvent ici !

 

__________________________________________ 

 

La photo-souvenir

 

 

Comme cette année nous fêtons les 40 ans du club, Pailladdiction remet la main dans la malle à souvenirs pour déterrer quelques objets collectors qui ont fait l'histoire de notre chère Paillade, et vous en proposera un à chaque match.

 

 

 

Chronomètre officiel ayant servi à enregistrer Roberto Assis sur 100 m

 

 

____________________________________________

 

 

Allez, compañeros, en principe la Pailladdiction sera en congés pour Lille, mais vous revient Assoumani, enfin Asssounaspossibeule, mas coumpres!

Un grand merci à une-deux, Paic Citron pour les gifs, BenUL02, Vava bien sûr, et surtout une grosse pensée à ceux qui ont vécu de près et ceux qui subissent encore cette nouvelle bavure! Hasta pronto!

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Papa Yade - dans 2013-2014
commenter cet article

commentaires

Stephane 19/03/2014 13:22

tu nous fais un truc pour Bordeaux ou bien?

Papa Yade 07/03/2014 16:40

Je précise aux commentateurs autres que Loustic, que si vous ne voyez pas votre commentaire s'afficher, ce n'est pas de mon fait vu que je ne supprime que les coms trop polemiques (style coms
kikoulol hargneux de jeunes stéphanois) risquant de faire passer l'endroit pour le blog de l'After RMC. Il se peut qu'il y ait 1 bug sur l'hébergeur ou selon le moteur de recherche utilisé. Le
problème s'est déjà passé ici à plusieurs reprises par le passé, et je n'en ai jamais trouvé la cause.

Jacques Danieĺs 06/03/2014 18:43

Comparer ma remarque si constructive à un vulgaire 21 avril, il a osé. Cet homme souffre de démence. Internez le.

Fzfzfzfz 06/03/2014 22:00



Meuuuuuuuuh non c'était pour la légorie pas de ça par ici vous vous doutez bien, surtout vous Maitre Daniel's, allons.



Booka Shade 06/03/2014 10:02

Enormissime le coup des césars. J'aurais mis
Meilleur acteur: Emmanuel Herrera qui part en Argentine dans le sous-doué passe le bac
Meilleur film : J Fernandez pour Peur sur la ville
Et very bad trip je l'aurais plutôt mid pour Younes hélas pour lui

Stéphane 05/03/2014 20:50

Huc, Nono, Delaye et Ouaddah étaient quasi-introuvables

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.