Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 22:00

 

 

 

 

Nice, La Paillade.... Leur baie des anges, notre marmite du diable, leur pissaladière, notre pissalaraie, leur stade du rail, nos rumeurs cocaïnées, leur carnaval, notre président...   

 

 

Mais fi de tout ça...

_____________________________

 

 

 - 100e : Depuis notre victoire 3-1 à l'aller, Nice est devenu cinquième de Ligue 1. Précision importante, nous, au match aller, c'est contre l'OGC qu'on avait joué.

 

 

 - 99e : Même si ce n'est pas du jeu de compter les deux coupes et la CFA, Nice aurait empoché 45 points cette saison. Au vu de leur prestation de l'aller, c'est un total de points qui semble aussi surfait que Brice.

 

 

 - 80e : La saison de la montée, on se souvient que René avait passé tout l'avant-match à craindre énormément ces niçois chez eux, et qu'on avait mis 4 minutes à comprendre la blague...

 

 

 - 79e : ... malgré 350 cartons rouges, on avait réussi à gagner 3-0.

 

 

 - 76e : Après Didier Olle-Nicolle, Nice a fait confiance à un autre entraîneur à nom composé avec Claude Puel-Démission.

 

 

 - 73e : Cette semaine, René Girard a insisté sur l'humilité que l'on devait avoir face aux ambitions...

 

 

 - 72e : ... pour ne pas faire comme la grenouille de la fable qui voulait se changer en boeuf (ce qui était sûrement un subterfuge pour échapper à Findus)

 

 

 - 71e : ... Henri a religieusement suivi les consignes d'humilité du coach. Il projète de s'inscrire dans une secte aumiste, ou dans une OMG pour aider les unijambistes de Djakarta, voire d'aller concurrencer Jérémy Morel à l'OM.

 

 

 - 68e : Pour éventuellement remplacer Henri, les rumeurs mercato parlent de Pascal Chimbonda (mais aussi de Vikash Dhorasso, de Nicolas Anelka, et bien d'autres sourcils à gérer). Pour l'instant, à propos de son départ, Henri Nedimo.

 

 

 - 60e : Le niçois est très soucieux de son patrimoine culturel. La preuve, devant leur cage, on trouvera un certain Renato.

 

 

 - 59e : Pour cet après-midi, ce dernier a pronostiqué "oun à Serraut"

 

 

- 55e : En décomptant les équipiers Mac Do travaillant ce dimanche, toute la population départementale de moins de 55 ans s'est donc donnée rendez-vous au stade.

 

 

 - 45e : Derrière la présidentielle du Ray, près du parking deux-roues, il y a une grande consigne de casques de motos. Dans un club où a sévi Kaba Diawara, dur de dire si c'est pour que les spectateurs laissent leurs casques à l'entrée ou si c'est pour leur en fournir en tribune.

 

 

- 22e : Pris par un épisode de Navarro, Anin ne sera pas de la partie. Puel devra sûrement faire appel aux mulets.

 

 

 - 5e : Les supporters locaux avaient d'abord pensé à un tifo à base de chaussettes vertes pour intimider nos joueurs.

 

 

 - 3e : Pour les 5 points que nous avons offerts cette saison aux pupilles de la nation, ils nous traitent de "tuteurs de marseillais".

 

 

 - 2e : Premier exploit niçois de l'après-midi, ils ont encore plus de blessés que nous. Même Kolodzieczak, qui vient de se faire écorcher par le speaker du stade pourrait être incertain. 

 

 

-1e : Au toss, Mr Chapron exige des 2 capitaines une obéissance au doigt et à l'oeil.

 

 

5e : Notre tactique offensive semble claire. Chercher la tête de Manu. Ou mieux, les relances de Civelli.

 

 

7e : Au jeu de tête de wagon, Manu a encore cet après-midi un timing de TER italien. On le croit à l'heure, il est Digard avant. 

 

 

11e : Bauthéac déboule sur notre côté droit. Vito laisse la priorité. 1-0

 

 

16e : Si j'en crois ses beuglements, mon voisin de tribune semble avoir déjà vu 18 hors-jeux de Manu. Je regrette que ça ne soit pas lui le juge de touche.

 

 

19e : Mon voisin me dit que si Anthony est autant à son avantage, c'est parce qu'il joue contre son ancien club. Je lui réponds que ça n'a rien à voir, sinon Xavier Gravelaine aurait 3 ballons d'or dans sa salle à manger.

   

 

23e : En 23 minutes, Nice nous aura marqué autant de buts qu'en 7 matchs. Arrêtez de vous marrer, je suis sérieux. 2-0

 

 

24e : Le speaker annonce le prénom du double buteur, attendant que le public scande son nom de famille. Toute la tribune, ignorant qui c'est, fait semblant de chercher son portable dans sa poche.

 

   

25e : Le président niçois en profite pour soumettre à la ligue une proposition de forfait ajustable, un système de report à la saison prochaine des points non utilisés pour le maintien...

 

 

26e : ...  Le corner direct de Younes finit dans les buts. Du stade Louis ll ...

 

 

27e :  ... Laurent Nicollin, lui, soumet un fax à la Ligue pour avoir un accompte de points sur la saison prochaine.

     

 

29e : Mon voisin me dit que la 5ème ville de France soit aussi 5ème de Ligue 1, c'est logique. Je lui réponds que ça ne veut rien dire, sinon le Paris FC serait leader du championnat. Je crois que j'ai perdu mon voisin.

 

 

30e : Il n'est pas exclu qu'on trouve du pétrole sur la prochaine frappe écrasée de Manu.

 

 

 

 

                                  Mieux que les papiers de Chedjou, Didier Digard se tatoue chaque feuille de match.

 

 

39e : Mon voisin me demande si on a acheté notre Higuain sur le marché de Ventimille. Je lui demande si la façon de courir de Civelli, c'est habituel ou si c'est sa façon de rendre hommage à Jérémy Clément.

 

 

41e : El Kaoutari... pour Hilton.... Jourdren.... relance sur Congré... Congré, qui change d'aile pour Stambouli.... Non, Daniel, ça c'est Henri Stambouli.

 

 

42e : Où es-tu Manu rêva, Emmanuel comme un Souley... Faute de top 5, on va se rabattre sur le Top 50.

 

 

43e : Anthony semble une mobylette face à Civelib.

 

 

45e : Altercation entre John et Kolojé... non, Koloza... euh, Kolodza... Et merde.

 

 

Mi-temps : Nos stats de tirs à la pause sont claires. 1 ballon a fini dans le cadre, 1 a fini sous terre et les autres se sont évadés dans un paradis fiscal voisin.  

 

 

Mi-temps : L'émissaire d'Arsène Wenger a failli arriver en retard pour le Challenge Orange

 

 

56e : Dans le jeu de maillots du Milan AC, Bosetti a pris celui de Pippo Inzaghi. Celui qui est tellement serré qu'il bloque les bras en l'air et laisse la bouche grande ouverte.

 

 

57e : On nous apprend que les tractations autour de Diego Maradona capoteraient pour des motifs de numéro dans le dos déjà pris et de taille de short.

 

 

59e : Ouverture en profondeur d'Abriel. Il faudrait que les ramasseurs de balle niçois aient au moins le permis côtier. 

 

   Accueillir et former des  U15, un expert leur en parlait depuis longtemps aux niçois.

 

 

 

61e : Il faut que René explique à Bryan ce qu'on entend vraiment par "éliminer son vis-à-vis".

 

 

62 : Sur un dribble de Bryan, Abriel perd ses appuis et reste au sol, criant de douleur. Ou de honte.

 

 

64e : Mon voisin brame à nouveau pour une prétendue simulation de Younes, et explique que la journée de la femme c'était avant-hier. Je préfère ne pas empièter sur la vie privée de mon voisin, et me contente de sourire.

 

 

65e : C'est vrai que la journée de la femme, c'était vendredi. Et la Saint-Valentin samedi dernier. 

 

 

66e : Younes est réputé insensible aux rumeurs. En attendant, il en est à sa 14ème tentative de gol del siglo. 

 

 

67e : On a beau être au stade du Raï, ça semble pas gagné pour un concert de Cheb Mami après-match, à en croire les noms d'oiseaux que mes voisins de tribune lancent à Abdé.  C'était Pailladdiction accompagné de 2 potes, en direct de la chorale "Le Pen-Bagnat"...

 

 

68e : Cette brise Marine cache enfin le soleil. René en profite pour faire entrer Gaétan.

 

 

72e : Romain explose son record à Angry Birds.

 

 

80e : Frappe de Younes sur la barre. Je crois que cet après midi, la chatte est restée chez la voisine.

 

 

84e : Jonas se charge de soigner notre jaune-average pour un sympathique moulage plantaire sur Bauthéac.

 

 

85e : On garde nos chances pour les places européennes du fair play, même si se profile un certain Marseille-Ajaccio pour la prochaine journée...

 

 

86e : ... Si vous aviez aimé "Alien versus Predator", vous aurez avec cette affiche le scenario du futur "Les Saigneurs versus les Collègues".

 

 

94e : On a perdu à Nice après avoir gagné Evian et Nancy. Question blagues, on avait pourtant mis la barre très haut cette semaine.

 

 

 

98e : Pour les lecteurs les plus agés ignorant tout d'Angry Birds, une version plus accessible de la 72e. La cassette VHS de la saison de Manu sortira le 12 avril:

 

 

 

105e : 36 points sur les 19 dernières rencontres. La Paillade finit donc cette phase aller comme elle avait terminé celle du championnat précédent. Par un petit contre-temps en voyage dans les Alpes. Mais avec un seul petit point de moins...

 

____________________________________

 

Allez, companeros, samedi prochain pas de compte-rendu de Troyes, on se retrouve au Parc épique !

 

 

 

 



Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2012-2013
commenter cet article

commentaires

creative writing 01/08/2014 12:12

En outre, le sport est une source importante de divertissement pour les non-participants, d'élaborer sport de spectateur grandes foules aux lieux, et d'atteindre un public plus large grâce à la diffusion.

Pailladdiction 13/03/2013 12:57

Assez joué les enfants: - Autodafé express sur vos commentaires si mignons, mais surtout qui impliquent quelqu'un d'autre que moi pour la plupart, et pas le temps de partir dans vos fantasmes de
clashs type boobaroff de peigne-zizis, si je laisse vos cacas de nez trainer sur la toile.

- et fermeture des commentaires, pour pas vous y reprendre

Pailladdicted 12/03/2013 18:12

Pour celle là, il est utile d'avoir vu la cage aux folles, avec Michel Serraut campant le rôle de Renato, showgirl de la fameuse boite de nuit niçoise pour les hommes qui en aiment d'autres. Ta tan
tan, c'était l'explicateur de vannes pourries, je vais postuler pour le SAV Caranouga, service contentieux emballages

Rutanior 12/03/2013 09:35

La -60 je l'ai pas saisi je peux avoir un indice?

Gevaudan Beast 11/03/2013 19:04

La Fin d article sent le gars dégouté et du coup le travail expédié C'est dommage ça partait des le départ sur d'excellentes bases (ton article pas le match du MH). Mais tes dialogues avec ton
voisin de tribune me font toujours autant délirer ce sont a chaque fois mes préférés. Faut garder la foi collègue.

Pailladdicted 11/03/2013 21:00


Après Le Pen Vite, le Pen-bagnat... ils nous auront bien gavés ouais ben rentré la bise vavounet @ Gévaudan Beast : je comprends d'autant plus ton impression qu'une inexplicable et mauvaise manip
de votre serviteur (chèvre intergalactique en informatique) a dévasté un bon tiers de la bafouille du jour, et que je viens à peine de m'en rendre compte. J'essaie de remettre en ligne dès que
possible, mais je comprends cette impression de lâchage sur la fin, appesantie par l'enervement procuré par nos nouveaux amis et voisins de tribune d'hier.


Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.