Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 septembre 2013 2 03 /09 /septembre /2013 12:30

 

 

 

 

 

On a appris cette semaine que Gonzalo Higuain avait eu un grave accident de bateau dans la baie de Capri, et qu'il pourrait manquer le début du championnat avec Naples. Pour faire illusion, on aurait bien une solution à leur proposer... un petit subterfuge... Mais un qui marche bien sûr, d'ailleurs le colonel Kadhafi a fait ça pendant 30 ans pour éviter les missiles américains et les balles perdues. Faudra pas trop filmer en plan serré et bien sûr lui faire éviter les balles, mais ça marche on vous dit. Après, nous on propose ça, c'est surtout pour rendre service. 

 

 

Allez fi de tout ça, Naples a loupé une chance en or, alors place à la Ray-Der'! 

 

_________________________________________________

 

 

 

L'avant-match

 

 

 La Ray-Der' est la sympathique attention que nous a réservé le Gymnaste Club de Nice. Une grande dépendaison de crémaillère avant destruction de leur sympathique théâtre du gymnase et déménagement sur le parking du Bricomarché de Saint Isidore. Autant dire qu'avec ce choix de Saint-Isidore, la pilule passe mal auprès des amateurs locaux de GRS.

 

... Toujours attentionnés ces locaux, souvenez-vous en 2009, du Ray-Ban, où on nous avait prié de quitter la salle avant la fin alors que le spectacle était franchement réussi.

 

... On doit avoir une bonne tête, déjà en 2010, on avait été invités à la même fête, au Parc des Princes, antre du PSG (mais si, un club d'Ile de France, enfin je laisse aux plus anciens le soin de raconter aux plus jeunes)

 

Pour revenir à la rencontre, face à notre piètre bilan à l'extérieur et après la brassée de Monaco, on redoute la mise en bière dans le petit San Siro français.    

 

 

30 août 2013 - 15h00 : Conférence de presse. Yassine Jebbour en a profité pour se présenter. A l'avenir quand notre défense, ce sera Yassine.Matthieu.Congré.Abdé, je me demande lequel voudra bien prendre le casque de chef de chantier. Daniel, lui, ne devrait plus être à une plume sur la tête près.

 

 

 

 

"Benjamin, le futur stade de Nice s'appellera l'Abbé-Dessange, redoutez-vous d'ores et déjà ce déplacement?"

 

 

 

 15h46 : Vu notre déjà pittoresque tableau de chasse sang et or depuis le début du championnat, en voici une qui ne devrait pas attendre le printemps : l'arbitre voit rouge et Jebbour jaune.  

 

 

Le Match

 

 

16h28 : Devant le stade, le tee-shirt commémoratif "j'étais à la dernière du Ray" rencontre un franc succès municipal. En un dimanche, il devrait dépasser le seuil historique du  "j'ai résisté à l'été 2003".    

 

 

 

C'est au cri de "Crozemarie tous pourris", "légalisez les brumigènes", et "pour des stades qui chantent, pas de matchs pendant Louis la Brocante" que ces ultras ont parcouru le trajet du centre-ville au stade.

 

 

16h42: Il règne une belle ambiance dans le stade. Notre voisin de derrière a quelques problèmes de postillonnage, je reçois l'équivalent d'un passage de Canadair à chaque "Nissalé". Je suis forcé de lui faire remarquer que ma montre n'est pas étanche. 

 

16h58 : Pour Christian Estrosi, il ne manque plus qu'une chose pour que la fête soit complète. Je ne sais pas s'il parle de la victoire de son équipe, ou du rappatriement des occupants du secteur visiteurs.

 

17h01 : Les joueurs locaux entrent sur le terrain avec le même sponsor que notre maillot d'entraînement. Le subterfuge est vraiment gros.  

 

17h03 : Pas pour nos joueurs.    

 

17h05 : Protestation de Cvitanich pour un accrochage non sifflé dans la surface. Sur le banc, le duo Yassine-Emma approuve la décision.

 

17h06 : Entre Genevois de leur côté, et un ivoirien du notre, je crains que nous n'assistions à une partie de cécifoot. 

 

17h10 : Si Benji continue à tout ratisser au milieu du terrain, quelqu'un va finir par s'embroncher sur notre fond de jeu.    

 

17h11 : Il faudrait que notre bloc défensif remonte avant que ce Dario, déjà n'erre haut dans notre camp.

 

17h12 : Mon voisin de gauche m'explique que le nom du nouveau stade est en rapport à la région, la Riviera, qui s'étend en gros de Cassis à la frontière italienne est reste une zone sismique où parfois les fenêtres tremblent. 

 

17h13 : Je lui réponds que chez nous aussi, la Rivierrera qui s'étend en gros de Juvignac à l'embouchure du Lez, est une zone à risques où les fenêtres prient.  

 

17h15 : Comment on appelle une maison de retraite à Nice?

 

17h16 : Une maison.

 

17h17 : Et Daniel est comme à la maison. Avant sa tisane à la pause fraîcheur, il joue aux chiffres et les lettres avec le maillot de Kolodjieczak. Je ne sais pas comment il a réussi ce marquage A.l.z.h.e.i.m.e.r. 9 lettres. Pas mieux. Passons aux chiffres... 1-0

 

17h18 : On sent que mes voisins n'ont pas l'habitude de scander le nom de ce Koloquelquechose. Forcément, 2 dentiers finissent sur la pelouse, mais comme c'est fête aujourd'hui, la comission de discipline fermera les yeux.

 

17h20 : Histoire d'amour naissante entre Daniel et Dario. Si Dario a un ticket, Daniel a carrément un guichet. Si l'arbitre s'en mèle, Dario sera triquard. Et Daniel sera Guichard.

 

17h23 : Mon voisin m'avertit qu'il y a beaucoup de pièges à touristes dans la région. Je lui réponds qu'on a pu voir ça il y a 15 jours en vacances non loin d'ici. On était en plein cagnard, et on s'est bien rendu compte du coût du chapeau.  

 

17h29 : Quand Jean Fernandez a annoncé vouloir faire perdurer l'héritage des 4 années Girard, j'ai vraiment cru qu'à Monaco, il réécrivait l'histoire en partant de la fin...  

 

17h30 : ... Cette belle action collective, copié-collé du but de Dernis en août 2009 commence à me rassurer. 1-1

 

 

 

 Appellez Nasser, en creusant notre indice UEFA, on est tombés sur une conduite de gaz..

 

17h35 : Nice repart de plus belle. Etrange coutume locale que de vouloir nous faire le coup de la nuit de noces un mois avant de recevoir son Allianz.

 

17h39 : Mon voisin de derrière peine à remettre ses gencives rétractables. La tribune risque un épisode cévenol si le speaker demander à scander le nom d' Eyss... Dommage pour mon tee shirt. 2-1  

 

17h45 : Avec mon voisin de gauche, nous profitons de la pause pour converser autour des derniers pailladins ayant joué à Nice auparavant. Nos souvenirs communs convergent vers un certain Anthony Mounier, mais on n'a aucun onze mondial sous la main pour vérifier...

 

17h46 : ... Mon voisin me questionne autour du dernier héraultais parti jouer à Nice. Je suis plus formel, c'est Michel Galabru dans la cage aux folles.

 

17h58 : Tant que j'y pense, abandonner les vidéos Youtube et les football managers pour recruter grâce aux épisodes des mystérieuses cités d'or, il faut admettre que la cellule ose. 

 

 

D'après son compte Facebook, notre nouvelle recrue ne cache pas sa joie de nous rejoindre.

 

 

18h01 : C'est reparti. 22ème pénalty demandé à l'arbitre par leur argentin. Leonardo aurait sûrement trouvé ce Cvitanich fiscal.

 

18h04 : Coup de pied d'Amavi en pleine tête de Victor. Les radios sont rassurantes, le pied du défenseur niçois devrait s'en tirer avec une simple félure.

 

18h05 : La tension est palpable sur ce coup-franc pailladin à 18 mètres. Certains de mes voisins semblent se faire dessus. C'est une expression bien sûr. Enfin, j'espère. 2-2

 

18h11 : Cartons jaunes coup-sur-coup à Djamal et Benji. Avec ce superbe une-deux réalisé dans un mouchoir de poche d'arbitre, c'est notre jeu collectif qui reprend des couleurs.

 

18h13 : Depuis qu'il s'est affranchi de sa caguade syndicale, on sent que Daniel et ses dreadlocks sont déstressés. Dans le jeu aérien, on pourrait presque parler d'une promenade des anglaises. 

 

18h15 : Tout en repensant son animation offensive, Claude Puel sait qu'il ne pourra pas compter sur Pentecote pour Raysuicider le stade.

 

18h18 : Cvitanich réussit une belle remise sur Pied. Notre staff médical est admiratif.  

 

 

Côté niçois, Bosetti commence à s'échauffer, et ne tient plus bébé furet, tout heureux de retrouver sa maman qui l'attend sur le crâne de Rémy Cabella.

 

18h22 : La flotte alliée nous a accordé un couloir aérien. Manu peut entrer en jeu.

 

18h24 : Déjà 4 cartons jaunes côté pailladin. Et tout ça, en se passant de Bryan. Je ne comprends vraiment pas le scepticisme ambiant sur notre profondeur de banc.

 

   

 L'histoire du tifo à Lens pour recycler nos cartons, c'était une blague, hein... On ne va pas être petits joueurs non plus...

 

18h27 : C'est un moment empreint de nostalgie pour le public local. Et avec cette distribution générale de cartons ce dimanche, j'ai l'impression que Canal Ennjimi nous rediffuse l'école des fans.

 

18h28 : Ouverture en profondeur de Benjamin vers Manu. Claude Puel semble pester contre la pelouse. Il faut dire que Manu est parvenu à récupérer la balle avant la ligne.

 

18h30 : Tacler Fabrice Abriel, c'est Djamal. Tacler Fabrice Abriel en retard, c'est Djaffo. 

 

18h31 : On reste sceptique sur le pari Bakar, tant ça vole bas et ça bine.

 

18h32 : Entrée en jeu forcée de Yassine, qui vient d'être rassuré sur son temps de jeu. Avec nos ambitions au challenge Cyril Rool, il voit bien que défenseur remplaçant à la Paillade en offre plus qu'attaquant titulaire.

 

18h35 : Les supporters locaux sont en train de faire disparaitre le but d'Ospina derrière un écran de fumée. Pratique dangereuse, ça reste le meilleur moyen d'encaisser un tir de Manu.

 

18h38 : Comme si Limassol se trouvait en Crète, Rémy est pris en grippe par la tribune d'en face.

 

18h43 : On transforme des centres en but et des coup-francs directs, on fait un match nul à l'extérieur... A 17 cartons près, je crains que nous tombions une sinistre banalité.

 

18h46 : Comme Denise Fabre est parait-il dans la tribune, nous préférons quitter les lieux avant l'émeute de tous ses fans.    

 

18h57 : N'empêche que s'il faut détruire un stade à chaque fois qu'on prend un point à l'extérieur... N'ayez crainte, vous pouvez laisser les bulldozers au hangar.

 

 

 

 

Pour intéresser le public féminin, la direction marketing du MHSC avait pensé à une tournée Sud de France du défistage gratuit

 

 

La Photo Souvenir

 

 

 

 

Allez, tournée du patron aux anciens pour la photo souvenir...Happy Hours!

 

 

 

L'analyse technique de Franck Ribéry

 

 

"A Metz, M'sieur Fernandez, il me disait tu repiques trop vite au centre, tu passes pas assez par les côtés, tu fais du laxatif"

 

 

L'analyse en une phrase sans respirer

 

 

La Paillade affiche toujours une aussi belle abnégation à se sortir de la merde qu'une jolie capacité à s'y mettre dedans le tout sans refuser un petit coup de main des copains pas bien avares ces derniers temps.(ouf)  

 

 

Une pensée à tous ceux qui aiment le foot, du moins celui qui sent la fumée de Marie-Jeanne, la pisse et le graillon, et qui se regarde debout. Pensée à tous ceux qui auront vécu ce dimanche festif comme une entaille de plus au football populaire. Le Ray est mort, vive le Ray!

 

 

Allez, bonne trève à tous et hasta la victoria con el golasso de El Manu nacional (si, si vous verrez...) 

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2013-2014
commenter cet article

commentaires

Loustic 05/09/2013 17:36

Un retour d'Hugo pour les 4 ans ça serait sympa!

DTC 05/09/2013 15:13

HB pailadiction! et c'est quoit le tifo des 4 ans XD?

Vavanniversaiiiiire 04/09/2013 20:34

Je dois connaître le blog que depuis 2 ans sur les 4 mais joyeux annif compadre! Et merci surtout.

La Vave

Papa Yade 04/09/2013 17:35

Happy birzdé le blog, il a aujourd'hui 4 ans! Merci a tous pour vos commentaires, merci a Pinpin, à mes 2 compadres qui le font vivre a leur manière, merci à Joël, et arrrrrrrrrrrrribaaa la
Paillade!!!

Sir Hill 04/09/2013 16:14

Des la première connerie j'étais Deza scié. Excellent et oui bien vu j'avais oublié comme le but de Dernis ressemblait a celui de Camara (ou plutôt l'inverse)!

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.