Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 13:45

L'ASS





Rien ne leur résiste, tout leur sourit. Feu de paillade, feu de tout bois, les payaderos (saint) éteignent le feu vert et prennent place à côté du taulier de hélun! Fuego!

Là où la macarena, la lambada ou la soca retombèrent comme un soufflet dès la fermeture du camping, la Payada s'offre un supplément automnal au somet du hit-parade. Avant d'être un incontournable des bacs à disques, le chemin est encore long pour nos artistes naranjazules. Mais leur mélodie montre bien plus de consistance qu'un opportuniste tube de l'été.

Rien (ou presque) ne leur résiste
Si les payaderos ont abandonné 5 de leurs 7 points de déchets face aux favoris affichés de cette hélun, ils sont en revanche impériaux avec leurs collègues de condition : 19 points sur 21 possibles! C'est ainsi, la hélun est une compétition de régularité, où deux victoires face à des petitous valent toujours deux fois plus qu'un succès de prestige face au champion en titre. Certains suiveurs saintétienois semblaient l'avoir oublié. Leur retour dans les brumes des Hautes-Cévennes n'en sera que plus amer.

Tout (ou presque) leur sourit

Défection d'un titulaire adverse dès l'entame de la rencontre, exclusion de son remplaçant, but de Camara dans une position improbable... Autant de faits de jeu à l'apparence "chatteuse"  auxquels il faut opposer  les statistiques de rencontre, outrageusement à l'avantage de nos grognards. L'acte neuf du parcours de rêve des payados démontre clairement la nuance entre chance provoquée et chance brute. Seule ombre au tableau, la bande à Néné semble parfois autant provoquer sa propre réussite que les espoirs de ses adversaires. Après avoir achevé ses derniers ongles au stade des Alpes, le peuple payado a donc pu commencer à s'attaquer les orteils en ce samedi automnal. Quand la Payada se facilite la vie, c'est son avenir au sommet qui se complique.

 Prochain épisode : un déplacement chez des rouges et noirs.  Hélas, il ne s'agira pas de nos amis niçois.

Payados, gracias para todos!

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.