Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 16:01

Mercredi 26 mars





21h32
Paris - Hôtel Bristol
. Gouines of Bristol, l'épineux problème des doigtez-les. Telles quatre bonnes vieilles housewives, les présidents des trois plus grands clubs du futebol frances, plus un autre du coin qui passait par là et qui a vu de la lumière, se font un gueuleton-belote pour faire les langues de pute, et relater leurs fantasmes communs.
Qu'est ce qu'il ressort de leurs rageux comèrages? Que le patron de la ligue est une quiche, une sorte de tarte aux poils sous le nez. Ouais, d'accord... on devrait pouvoir dormir après un scoop pareil.
Qu'est ce qu'ils veulent? Du pognon. Une requête sommes toutes basique, habituellement réservée aux pauvres. C'est vrai quoi, pourquoi abandonner aux pauvres le monopole de la demande de pognon. La misère n'excuse pas tout, quand même.
Quel est leur constat?
Si les pauvres peuvent encore menacer les riches aux trois quarts de la saison, c'est que notre championnat est merdique. Et s'il est merdique, c'est les riches ne sont pas assez riches.
Quelles sont les conséquences?
Les riches peuvent pas faire les gros bras quand ils sortent du pays. Et pourtant, la survie des riches comme des pauvres passe par là. Dans ce bas monde, quand un riche demande de l'argent, il agite toujours les spectres de la compétitivité internationale, et de la fuite des cerveaux, même dans le football. Dans les autres grands championnats, les riches sont plus riches, comme les pauvres. Mais les banques disent que les plus riches de là-bas sont en fait des pauvres. A n'y plus rien comprendre. Jean Miolasse, le chevalier galactique du futebol frances certainement revigoré par son tout beau tout neuf staut de tombeur de riches étrangers, nous raconte qu'en Espagne, les riches sont de vrais riches qui se font pas emmerder par des pauvres. Où ça? En Espagne, là où la ligue ferme les yeux sur des subventions étatiques déguisées en achat de terrain de 480 millions d'euros en faveur d'un club riche? Ah oui, c'est vrai, là bas, les riches sont plus riches. Ils sont tellement riches qu'ils vont finir à 100 points chacun, et tous les autres sont là pour tenir la chandelle... A mort la glorieuse incertitude du sport. Trop de passion tue le pognon. Le modèle idéal d'Olasse, c'est la NBA. On a tout à en apprendre. Si les ricains n'étaient pas là, on serait tous à Firminy...

22h58
Lôns - Stode Félik Bolaêrt
. Comme un symbole, pendant que les nantis se repaissent, les plus populaires de France s'écharpent. Toujours pas de finale en 27 ans pour les saintétiennois, pour répondre à Dédédéchamps, le voici, le vrai âne au Mali. Il faudra donc au moins 14 ans pour ralllier le Forez à la Seine Saint Denis. Le progrès ne vaut que s'il est partagé par tous...



"J'm'arrête pas, Cricri, j'suis lancé ... Saint Denis nous voici "

0h10
Hosserre - Chaillotines Arena.
 La froide logique des riches s'est abattue sur la rupestre enceinte icausnaise. La fédé pousse le sadisme à priver les autochtones de leur unique loisir. Au terme d'une séance guadalaralesque, le club franchilien asservit de sa superbe l'antique compétition. Sale temps pour les pauvres, le petit poucet boulonnais à dévissé à Quevilly...


Vendredi 26 mars

14h21
Marseille - La Commanderie.
Avant le choc de portée mondiale du lendemain, la tension règne au sein du grand olympique. Interrogé sur le dix-septennat de carème de son club, 3Dchamps déclare qu'il veut "corriger cet âne au Mali". C'est facile de toujours tout mettre sur le dos de Bakayoko. Dans l'armoire à trophées olympienne, il y a pourtant la place pour y mettre une carte de l'Afrique. Il est pas si malien que ça, Baka. Après les analogies colonialistes de Robert Dassier, l'homme de fer blanc, ça commence à faire beaucoup.

Dans la rubrique voilà-voilà, veuillez noter que le Nimes Olympique peut à nouveau regarder vers le haut après son succès sur Ajaccio. Mais la concurrence est rude. Putain de ligue 2...





Samedi 27 mars - Et un et deux, et trois à un...


En partant du fait que la coupe est une belle merde, je vous défends d'avancer je ne sais quel syllogisme...


22h47
Saint Denis - Stade de France.
Au jeu des palmarès sur le dernier dix-septennat, le fier Olympique mène désormais la Payada deux coupes de merde à une.  On en était à une Intertoto partout...
Tout ce beau monde finit en bombe dans la pataugeroire du vestiaire, même Robert Dassier, le nouveau chef du virage sud. Attendez que les payados en regagnent une de coupe, y en a un qui va vous montrer ce que c'est une bombe dans une piscine. Et ce Valbuena qui est resté coincé dans le skimmer... Ne manquait que Jacques Chirac pour faire une bise sur le crâne à Nigo et on y était.
La question du soir : Le président de la ligue a-t-il donné son trou de balles à Blanc? Non? Une gâterie mutuelle qui aurait profité à une tierce personne, alors? Un 69, quoi... Il est fort ce Jean Mimiolas, quand même...

Dimanche 28 mars

11h33
Paris -  Cognac Jay.
C'est officiel. Téléfoot existe toujours. Praud, Zabel, Astorga, une vraie dynastie je vous dis...
Au lieu d'organiser des réunions tupperware au Bistrol, Canal pourrait leur vendre des images, ça serait sympa pour ceux qui regardent encore...

 

12h45
Marseille. Quai des belges
. Le grand olympique trône sur le toit du bus. Coupe, obole de 1 million et demi, possibilité de faire les Jacquets sur le vieux port, klaxon au taquet... plus belle la vie, quoi...

18h47
Le Mans - Bordeaux-Chesnel Arena.
Un petit moulin, chez Darty, on appelle ça un ventilateur. Michel Moulin, le nouveau manager à l'anglaise a la clé. "Il n'y a pas de différence entre Le Mans et Montpellier." Ouhouh, Dumoulin, tu nous vois 35 points plus haut? Allez, fais rillettes à papa...


18h55
Lorient - stade du Moustoir
. Pendant la conférence de presse, Galtier laisse de longs silences, on entend les mouches voler... sur le dos...


Paris - Parc des pinces


 

 


Desproges avait tort. On ne peut pas rire de tout.

 

En ce week end de 12 juillet, Paris en profite pour se rapprocher de la zone champions league.

21h55




Lille - Stadium Nordor.
Du beau linge en tribunes tandis que les payaderos passent à l'essoreuse 4000t./min. Notre mairesse en profite pour annoncer qu'en cas de rencontres décisives pour l'Europe en fin de temporada, elle fait installer une batterie, une glacière, un camping-gaz, et un poste avé le cordon allume-cigares sur la Comédie les soirs de matches. C'est qu'on l'aime royale, notre mairesse. 
4 à 1 pour l'Osque mais surtout contre La Payada de l'affreux René. Sur le plateau du Mathoux Grasse Football Club, le menestrel sent une inhabituelle protubérance dans le bas-ventre... Non, vraiment, il doit bien y avoir une valve sur ce truc?


23h58
Paris - Container radiophonque RMC. Allumage de mêche journalistique et Revenu Minimum Cérébral, mode d'emploi. "Pieralinfro, vous en pensez quoi de cette polémique sur les montpelliérains, quand on entend les rennais, les auxerrois dire qu'ils jouent trop dur?". Réponse de l'intéressé qui laisse son briquet dans la poche." Ils ont mis des coups, on en a mis aussi". Pieralin, Pailladdiction ne comptera plus jamais les hors-jeux non sifflés à cause de ton nez.
Ca méritait bien un petit Fraummage.

Et demain, c'est Monacossere. Relégué un lundi soir tel un derby Ajaccio-Chateauroux en Eurovision. Y a plus de respect, ma pt'ite dame... Et Guy Lacombe, qui va râler que le lundi c'est pas permis (poil au kiki), qu'il a du coup un jour de moins pour récupérer (poil au nez), et qu'avec ces calendriers, il en peut plus....

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

beber de savoie 01/04/2010 06:58


C'était donc le week-end des hommes de tarin (pas ain pas comme Pain). Samedi après-midi, j'allume la télé sur France2 (ça fait bizarre de voir du sport sur cette chaîne en mars autre que du rugby
l'hiver, du tennis en juin et du vélo en juillet). J'ai regardé la fin de la première étape du Critérium International, et là haut magie le petit frère de PAF qui s'appelle PIF (Pierrick Fedrigo)
lève les bras en toute sérénité, faut dire que son nez ressemble à un aileron de planche à voile. La stabilité il connaît, l'aérodynamisme dans les descentes, un peu moins. Il est obligé de
descendre les cols en marche arrière, pour ne pas se retrouver coincé dans le Grupetto après une bordurette, et ne pas faire du chasse patate, (ah les termes du cyclisme).

Et là j'ai une illumination, ou plutôt une image d'horreur. Je me suis dit que s'il s'imposait le dimanche, Frau allait marquer, ça serait le week-end des nez en forme de porte avion. Dimanche
soir, Frau en reprenant le ballon expédie le cuir sous la barre de Jourdren, le Stadium Nord exulte.
Je suis sûr qu'Alain Cavéglia a du gagner sa partie de pétanque dimanche, et qu'il a versé une grosse larme, après un tel week-end. La confrérie des TDC (tarin de compétition) pas (trou du...) a
connu son heure de gloire


01/04/2010 22:25

La section sportive de l'ACQPFD (association de ceux qui peuvent fumer sous la douche) a visiblement connu un week end des plus glorieux. Et samedi : gare à Néné, l homme aux quatre narines...

diduka 31/03/2010 21:41


Moins moche la vie et une trique dassier grâce à la coupe de la ligue de thiriez (jaune)....

Verra-t-on Jean-Claude Gôdin à oilpé sur le Vieux-Port le 15 mai au soir, ceint d'une écharpe blanche et bleue?? à suivre...
chienne de vie....


01/04/2010 22:29

Un poele Godin en plein mai? En mai fais ce qu'il te plait, mais par pitié ne te découvre pas d'un fil... Loulou le fera bien volontiers à ta place...

vava 31/03/2010 18:39


Oups... ça édite de par ici.Chooooooocacao....

T'as oublié de parler des chochaliens qui attendaient patiement de commencer leur rencontre contre les poissonniers. Deschamps a envoyé un SMS à Gillot "nous attendezpas on est un peu à la bourre"


01/04/2010 22:38

Mets tes collants filme toi et après seulement tu viendras te permettre de me parler de mes édits. Guy Lacombe en chef de chantier village pipole ça marchossi si tas oublié les paroles.

g.?uan 30/03/2010 18:54


La coupe de la ligue est une coupe de merde;
Marseille a gagné la coupe;
Donc j'étais très content.
Comment, en s'appuyant sur deux premisses vraies, peut-on inférer cette conséquence irrationnelle?
Voilà qui remet en cause les fondements de la logique.
J'étais au stade et je suis même resté à la remise de la coupe, alors que j'étais dans la tribune au-dessus (très très haut dans ce stade de merde) de celle où la coupe est remise, et que donc je
ne voyais rien.
Pourquoi?
Je ne me l'explique toujours pas.
J'suis rentré tranquillou après le match, puis j'ai maté infosport, et déjà j'étais moins emballé : c'est la coupe de la ligue, bordel. C'est nullissime.
Le lendemain, j'ai vu les images du Vieux port: tout le monde était complètement euphorique et bourré, pendant 48h (tandis qu'à Bordeaux, on a oublié cette finale perdue en 12 ou 13° min).
Je me suis alors dit qu'à Marseille c'est soit des minots, pour qui Papin est le nom d'un entraineur de foot - comme j'imagine qu'à "Montpeul" (mon dieu non : qu'à la Payade) des gens ne savent pas
qui est Valderama - soit des minots, je disais, qui n'ont rien connu et qui étaient donc très contents, soit des supporters qui ont dû, ces dernières années, accumuler un putain de ressentiment,
que même la morale chrétienne elle n'a jamais pu en causer autant, et que n'importe quelle victoire allait pouvoir extérioriser.


Fzfzfzfz 30/03/2010 20:32



Y a ceux qui avaient rien à branler, et qu'à la télé dimanche mon vié c'té rrréné...


Y a ceux qui ont entendu du bruit et qui sont venus comme ça et qui se découvrent subitement une fièvre municipale


Y a ceux qui ont pris leurs marques sur le sommet des feux rouges du vieux port que si jamais l'om est enfin champion, ils ont déjà réservé leur place.


Y a ceux dont la grammaire s'arrête à sujet-verbe et donc à "l'OM a gagné" et les COD, é bé ils s'en caguent, l'om a gagné épicétou


Y a ceux qui en effet font comme si l'om sortait de sept ans de titres de file, alors que d'autres restent encore ensuqués par 17 années de purgatoire. Bref, tout un peuple, les mesurés, les
sanguins, les ki-entravent-que-dalle-au-ballon, les moutons...


De par chez nous c'est la même chose, une bonne vieille branlée des familles et pour trop de gens l'équipe est à jeter à la benne présidentielle. Une victoire contre les archers du prince samedi
et on a une main et quatre doigts sur le magnifique trophée hexagonal... On dirait le sud...


 



Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.