Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 11:09

Samedi 8 Mars

20h45


En rouginoir, j'ouré mêm papeur, jiri plus haut que ce con di difenseur... Maryse, je viens d'avoir Doudou Jeanne Mas et les petits princes du Ray, c'était vraiment bien...

Nice, stade Cheb Khaled - Nancy regagne. Pendant ce temps, Lyon écope de Boulogne, et Nice peut perdre tranquille. Le ticket maintien 2010 est côté à 32 unités. Comme au bon vieux temps de la victoire à 2 points. De l'eau au moulin du Cotche Courbis.

20h46



Hauxaire, stade de la belle des champs - Ces dernières semaines, le conglomérat Montanietti avance l'idée que Benoit Pédéti il est pas gentil et il mettrait des coups sous la ceinture. Non! Qui ça? Pas possible... C'est pas beau de copier les gars...

22h46
Saint Etienne, stade Daniel Guichard - C'est officiel, Rivière est carré. la tête de Bergessio non plus, et Galtier reste comme subjugué par l'occasion qui passe sur la télé de la conférence de presse. Faites quelque chose, faites lui un DVD de l'action (plutôt une cassette VHS, on est à Saint Etienne, tout de même) Une télé qui marche, un but, une grossoccaze dans le même match, ce soir, c'est rab de frites à la Cafét Casino... Et quand il  a des frites, il  a tout compris...

Dimanche 9 Mars



18h48
Marseille, stade vélodorme - On se les caille dans le classico des poissonniers. Les merlus empoisonnent les sardines. Après-match, Raymond Domenech, venu superviser Bakari Koné "je suis pas aussi inquiet que vous pour Marseille. Si j'étais Deschamps, je me dirais que j'ai maintenu un écart de 9 points avec un concurrent potentiel à l'Europe..."  Avec une occase en or à deux mètres du but expédiée sur la tour France 3 derrière le stade vél (surnommé l'obélisque Bakayoko), Valbuena a confirmé les espoirs de Raymond. Il a un pied et deux orteils en Afrique du Sud. En même temps, un orteil de pointure 31, ça fait pas lourd...


18h49
Grenoble, tapinoire municipale - Grenoble monte le Mans en neige, fait match nul et tire à blanc. Le biathlon isérois (défaites combiné à quelques branlées) s'offre une pause en cette fin d'olympiades...

21h39
Bordeaux, stade scapulaire crépusculaire - Les payaderos soignent leur moyenne aux tirs cadrés, et mène au score sur le terrain des campeones pendant quatre secondes. Mr Bré... le préposé, signe là l'égalisation la plus rapide de la temporada. Matthieu Chanmé joue les beach-volleyeuses, et Bellion élogie les visiteurs "cette équipe a un vrai projet"... Non, non, ne laissez surtout pas répondre Loulou sur la nature du projet, il n'est même pas 22h00, y encore des enfants devant la télé.

22h14


La brouette thaïlandaise

Yohan la playmate Têtu sent une forte pression dans le bas-reins. Il saute sur l'aubaine pour se mettre en position de garage à vélo. Emir manque de laisser une vertèbre en souvenir sur la galipette. Bordeaux trouve enfin le moyen de jouer à 10 contre 10 et Chamack in touch... Vertèbres toujours, Souleymane Diawara qui recherche toujours la sienne depuis le 30 janvier dernier (soyez sympas, les gars), s'était permis un "Bocalibocaliho" à la vue de Gary. Là, c'est Canal qui l'appelle Xavier Bocaly. Un baptême en direct, c'est beau le progrès. A Bordeaux, Canal+ sait orthographier tout l'effectif du club, jusqu'à la nièce du troisième commis patissier du centre du Haillan, c'est ça les grands clubs, mon petit ... A la Payada, ça coince déjà au niveau du latéral remplaçant, René a raison, "il reste du travail "

Les mauvaises langues prétendent que Canal + vide les stades... Avec des commentaires pareils, la chaine contribuerait plutôt à leur remplissage. On ne le dira jamais assez, un concert sur CD (pour les foréziens de passage,  ce sont ces trucs brillants qui ne servent qu'à décorer les rétroviseurs) ne vaudra jamais le live. A Pailladiction, on ne nous y reprendra plus...


22h35
Ultimes instants stressants et nerveux pour les campeones. Wendell, la magie de l'accent brésilien "on récoule, on récoule, et lo sang coule ". La commission d'éthique appréciera... Sur la place des Victoires,il se coule un bronze à l'effigie du frangin Carasso. A peine moulée, c'est aux bordelais aux bord des larmes à déjà la déboulonner... Pour le portier girondin, c'est cruel... tant de privations alimentaires pour tomber à deux doigts du but...

Lundi 8 Mars
01h00
Le bal des servent à rien de la nalise footballistique doit se clôturer. Daniel Riz au lait a du rigoler jaune sur la bordelique prestation de bols de lait un peu trop soupe au lait au bord d'exploser, a au passage du oublier le nom de l'adversaire, et chez les propriétaires des girondiniens, les avis de Vikash errent...
Pendant ce temps, nos braves et leur aficion rentrent de Girondie en chien de traineau.



 - Hey, Victor...
 - Quoi, Gary...
 - C'est la dernière fois que tu t'endors et que tu laisses la fenêtre du bus ouverte...

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz - dans 2009 - 2010
commenter cet article

commentaires

diduka 10/03/2010 12:26


...et le malheureux Mathieu, harengué par la foule saur sous les sifflets...
"aux tanches pour moi" lui lance t-il,"mais il est pas né celui qui me fera baisser la tête....


Fzfzfzfz 10/03/2010 18:12



... sans que mon nez ne touche mes pieds... Baisser la tête, baisser de pieds, pour moi, c'est bonnet blanc, et grand beau nez.Depuis que je suis né, je poursuis les voitures arrêtées, c'est
ce qui donne à ma patate nasale, cette forme de purée écrasée."

                                                               
M Valbuenita...eres tu

Si Pailladdiction reste acerbe sur le porte-clés phocéen, il n'en reste pas moins que ce joueur n' a pas été qu'un sinistre feuilledematchophage comme en ce dimanche dernier. 




                                        
 












diduka 09/03/2010 22:02


"on se les caille dans le clasico des poissonniers" :) et que dire de la raie réflexe du portier lorientais qui sauve les Merlus...


09/03/2010 23:37

Audar.. ne faiblit pas, il a donné le ton en préservant ses filets les merlus lui doivent leur chalut. Par contre Valbuena a les pieds en forme de filets de tanche de chez Captain Igloo

cassiusdemontpeul 09/03/2010 19:49


Un arbitrage à la maison : « Le coup passa si près que le chapeau tomba et le cheval fit un écart en arriére . » dixit Victor-Hugo ( Montaño ) . Quand le même Victor Hugo au terme d’une détente
prodigieuse allait catapulter de la tête le ballon , Chalmé allait le lui ravir de la main dans la « raquette » dans un geste que ne désapprouverait pas un basketteur . Et c’est là qu’intervint
l’arbitre Mr.Bré .( il me fait braire , porte un nom prédestiné – destiné au pré – quel âne celui-là !! ) . « Selon que vous serez puissant ou misérable les jugements de cour vous rendront blanc ou
noir « . Dans une partialité parfaitement assumée , il oublie divinement de sortir le carton jaune , et de facto le rouge pour Chalmé déjà averti ! Celà s’appelle le 13 éme homme dans une partie où
les bordelais étaient réduits à 10 . Sans parler des pénalties qu’il fait retirer quand Montaño marque , et que des joueurs des 2 équipes sont déjà rentrés dans les 18 mètres . , mais qu’il oublie
consciencieusement de faire retirer quand les mêmes joueurs rentrent à nouveau dans les 18 mètres , mais que Tino Costa voit sont tir repoussé par Carasso . Bref du bon arbitrage « aux petits
oignons « à la maison , quelle cuisine !! ( un peu indigeste pour les Montpelliérains tout de même ! ) .Dommage que les Montpellièrains aient pris un but alors qu’ils étaient désorganisés par la
sortie temporaire sur la touche de Spahic , venu se faire soigner . Mais je reconnais que la frappe de Chamack était parfaite d’instantanéité . Heureusement que Tino COSTA remet les pendules à
l’heure dans les dernières secondes avec une mine venue d’ailleurs . C’est bien pour lui , il va redémarrer une série de coups-francs meurtriers … Je trouve que les Pailladins ont été un peu
paralysés par l’enjeu , mais il faut bien payer pour apprendre et progresser pour cette si juvénile équipe . Quand aux Girondins ils peuvent sur cette partie aller derechef accrocher un ex-voto à
la « Bonne –Mère « , pour un petit miracle qui ne se reproduira pas à chaque match. A bon entendeur , Salut !


09/03/2010 20:19

très bonne synthèse de mr cassius de Montpellier. Si une image devait résumer ce choc épique on la devrait à la super camera loupe de Canal. A la 41eme minute, l' image est formelle... On distingue une tache coupable sur le short de mr Bré. L'intendant du Haillan avait pourtant déjà le peignoir de M Chanmé à la main...

g.?uan 09/03/2010 12:10


Merci pour le commentaire sur Les deux pieds décollés. Ce n'est pas par politesse que je te félicite en retour pour ton blog. Incisif, militant, drôle. Décalé, et en même temps pas tant que ça. Ce
dernier article notamment : Domenech au vélodrome... La photo du poisson... Canal + qui remplit les stades... Vraiment c'est excellent.


09/03/2010 16:55

Et ce n était pas par auto promo que j'ai mis un com sur ton très bon blog. J'invite d'ailleurs les pailladdictionnaires à faire un tour sur les deux pieds décollés.

En parlant de très bon blogs l'allusion aux privations alimentaires de Carasso était un hommage certes camouflé au blog du petit José avec les histoires du gardien alors à l'OM avec ses granolas. ceux qui sont passes a cote de ce chef d'œuvre rattrappez vous vite!

vava 09/03/2010 00:32


Et voilà, ça t'appendra à faire la charentaise. Reformation du Loustou Casual pour les cheuteumis ou pas? J'ai fini le retour comme Gary à cause de qui tu sais (le tabac c'est tabou)

Au fait je me suis pisse dessus avec tes conneries mais ça ça change pas.


09/03/2010 16:45

Vav parle pas de trucs pareils ici on va passer pour des zouligants On est sous écoutes du FBI. T as les horaires?

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.