Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2009 5 16 /01 /janvier /2009 15:30

Véhô



La Payada regagne enfin un point, mais relâche du banc... Grinta, cojones... y crampones!

A en croire l'éminent service dominical de la chaîne cryptée, ce Va-Payada se résumait à un remake de Shaolin Soccer, où les payaderos auraient trouvé dans leurs hôtes du soir un excellent sparring-partner. Il y a bien sûr beaucoup plus à retenir de cette troisième étape du tour de France forcé des jolis petits ports de pêche. Mais si on commence à demander à la presse nationale d'être professionnelle et d'aller au fond des choses, on va plus s'en sortir...


Néné : l'art des choix
L'aficion payadina retiendra plutôt que l'armada naranjazul a marqué sur une action de jeu, et grâce à un attaquant de pointe (chose qui n'arrive qu'une fois tous les cinq buts), que la Payada prouve encore qu'elle sait calmer un adversaire d'entrée de jeu (Nice, Grenoble, VA), et surtout, qu'elle sait obtenir des résultats avec une alternative à son équipe-type. Néné Girard n'a jamais eu peur d'envoyer ses jeunes au front, ils le lui rendent bien. El Kaoutari a été juste énorme.

De la chatte ... oui, mais noire
Après les microscopiques non-lieus sur les buts auxerrois, une nouvelle fois, le but encaissé mélange fougasse (tir adverse sur le poteau...), poisse (...la balle revient pile là où il fallait pas...) et lacunes (... c'est à dire pile là où il n'y avait aucun défenseur payadero).
On retiendra de la fin de rencontre une nouvelle épreuve morale infligée à nos couloirs défensifs...

Té, en parlant de couloir, retenons par ailleurs que nos hôtes du soir ne se sont pas encore départis de l'ère Kombouaré, et de ses homériques fins de rencontre. Le banc payadero n'étant pas des plus ingrats, qui traite, trouve... Mais peut-être que le terme de "pleureuse" n'est pas jugé assez homophobe par les instances moustachues pour mériter un petit passage devant le conseil de l'étique. Ou peut-être est-ce dû au fait que le mot en question n'a pas été prononcé devant caméras ou micros. De Nice à Auxerre, on en revient toujours au même point : de la (sur)médiatisation toujours dépendra la gravité des faits, et la lourdeur de la sanction.

Partager cet article

Repost 0
Pailladdised by Fzfzfzfz
commenter cet article

commentaires

Sas que pardon...

      Corniauds

 

Une phrase :    

 

" A Toulon, Rolland, on l'appelait Pinochet, parce qu'il tirait dans les tribunes." Laurent Paganelli

Fotonovellas

 

 

Pailladdictionnaire

Pailladdictionnaire

Pruneausticks

Pailladdictiondage

Le PSG, pour vous c'est :

 

1 - La-bouée-de-sauvetage-d'un-football-français-à-la-dérive-et-l'unique-salut-d'un-championnat-en-décrépitude.

 

2- Une équipe qui a très provisoirement interrompu notre série de 7 titres consécutifs.

 

3 - comme si Sébastien Loeb disputait le tour de France cycliste en DS3 WRC et avait en plus des crétins pour l'encourager au bord des routes.